Coriandre (musique)

Aller à la navigation Aller à la recherche

Coriandre est un groupe de musique de bal folk (les « balèti »), chantant principalement en Occitan. Il définit ses musiques comme étant "trad'actuelles occitanes".

Il est né en 1998 de la rencontre musicale, fortuite et opportune, entre Philippe Puygrenier et Denis Galvier, à l'occasion d'une "commande" faite à Philou par l'équivalent d'un office du tourisme : le "Pays d'Accueil des Terres de Sommières".


Pour les deux compères il s'agissait, durant le week-end de la Fête Médiévale en avril de cette année-là, de jouer et de faire danser dans les rues de la cité une troupe costumée du cru, "Les Farigoulaïres", qui pratiquaient toutes sortes de danses traditionnelles et Renaissance...

Impossible, après ce mémorable week-end, de mettre fin à la connexion, d'autant qu’à l’issue de cette première expérience, des engagements, certes modestes mais bien réels, ont suivi.


Afin d'étoffer le duo, les deux complices invitent Claude Reynaud, percussionniste de talent, issu du milieu musical afro-brésilien, à les rejoindre. Avec succès ! L'apport du djembé et autres tambours ajoutent de la profondeur et un surplus d'énergie au duo, qui n'en manquait pourtant pas !

En ces temps là, que d'opportunités pour les musiciens de rue (fêtes à thème, fêtes médiévales, etc...). Dans le même temps très peu de balètis-bals folks sont organisés. L'envie de partager la musique et la danse s'affirme au fil des mois, le set de percussion du "Glôde" a grandi, la nécessité d’un pupitre de basse a point. Geneviève "Ginou" Berjaud tiendra le poste jusqu’en 2002.


En 1999, au théâtre "La Grange" de Sommières, premier enregistrement dans les conditions du "live" d’un opus non commercialisé, une "démo" de quatorze titres, "Hier, c'est déjà demain". À la prise de son et la technique, Jean-Paul Gimenez. Dans la bande Jean-Paul sera désormais le sculpteur attitré du son sur scène.

Car parallèlement aux multiples prestations ambulatoires, c'est pour la tribu en formation le début sur "les planches", qu’elle aime déjà partager avec les musiciens amis. C'est aussi le début de l'organisation de manifestations dont les prolongements actuels s’appellent "Le Bal de l’Automne" et le festival "Les Trad’Hivernales", à Sommières ! Jean-Paul sera dans toutes ces occasions particulières une pierre angulaire, pour le plus grand plaisir des musiciens sonorisés.


En 2002 Julien Regi, guitariste, bassiste, percussionniste, et chanteur intègre Coriandre en remplacement de Geneviève Berjaud. La notoriété du groupe va grandissante au fil des ans. En 2005 la "conjonction des planètes" est favorable. Rencontre capitale avec Jean-Michel « Spi » Poisson, ouvrant les portes de son studio d’enregistrement "l’Intraitable", et de "Midoune" et Karine pour une présentation du groupe à la maison de distribution discographique "L’Autre Distribution" : c’est la sortie nationale et internationale du premier album commercialisé de Coriandre, "La marmita d’Òc" !


2006 : pour des raisons personnelles Claude est contraint de quitter le navire. Vivian Pérès prend le relais à la batterie et aux percussions, et ne quittera plus cette place jusqu'à aujourd'hui.

C’est déjà la période où l’équilibre entre Animation de rue / Prestations sur Scène s’est inversé. L’engouement des jeunes générations pour le genre musical est très visible, et les concerts-balètis se succèdent en belle cadence.

Mai 2008 c’est la sortie du second CD de Coriandre « Se lèva lo vent ». Dans la foulée sorti en décembre, sera gravé un album double, à destination familiale, « Lo Tournet-Le P’tit Vélo ». Album double car l’un des deux disques propose 18 titres (dont un conte) chantés en occitan. L’autre galette, à quelques nuances près, est son alter égo avec les paroles en française. Au fil des ans la cause de la « défense et illustration » de la Culture Occitane, en lien avec le mouvement occitaniste, prend de plus en plus de place dans la démarche artistique de Coriandre.


Guitare basse et cavaquinho sous le bras, en 2009 Alex Roux embarque, scellant ainsi, avec le classique trio rythmique « guitare-guitare basse-batterie », la formule instrumentale des « jobards épicées ».

Étape supplémentaire vers l’affirmation du style « Coriandre » : la sortie en juillet 2011 de l’opus nommé « Itinerança ».

En 2013, pour cause d'orientation privée autre, Julien et Alex quittent le groupe. Avant leur départ, "Viu", un album « en concert » sera un point d’orgue à leurs participations au sein du quintet.



Yves Masson ("La Grande Bleue", "Cinq à Sète", "Ma mamie playback"...) assure la suite aux guitares, bouzouki, chant et Emmanuel de Gouvello ("Mezcal Jazz Unit", "Cinq à Sète...) à la guitare basse et au chant.

Toujours en «itinérances» avec cette nouvelle équipe, le Coriandre enregistre en 2018 l’album sans doute le plus intimiste produit depuis ses débuts, « Camin d’Estèlas ».

Les projets artistiques ne manquent pas, dont celui, de taille : une rencontre-partage avec des musiciens kabyles, devant déboucher à terme sur un spectacle, « Asikel N’tfirellest / Lo Viatge de l’Ironda » [ le voyage de l’hirondelle, ndr.]. En novembre 2019 seuls Bihik Ziani (chant, percussions) et Dahmane Ben Dahmane (violon, mandole, chant) ont pu venir d'Algérie en France. Pour des raisons personnelles, Souad Hanniz, la chanteuse, est restée bloquée à Bejaïa.

Le "premier set", une résidence d’artistes, à Sommières, aboutit à un concert-sortie de résidence remarqué.

Coriandre devait se rendre en Kabylie début avril 2020, nourrir et peaufiner le répertoire avec les ami.es de l'autre côté de la mer, mais la pandémie en mars de cette année en a décidé autrement...


En novembre 2021, lors d'un "Bal de l'automne" mémorable à plus d'un titre, Philou fait ses adieux au groupe.

Déjà active pour le remplacer dans la formation, Cathy Siorat, son violon, sa mandoline et son chant sont également sur scène, lors de cet événement. Quatre cents danseurs-spectateurs se sont réjouis de cet éphémère concert de Coriandre à six musiciens.

( https://www.youtube.com/watch?v=jhdqK4rAQps )


Discographie

  • Camin d'estelas (2018)
  • Viu (2013)
  • Itineranca (2011)
  • Lo Tornet CD double (2008)
  • Se lèva lo vent... (2008)
  • La marmita d'òc (2005) Tous les Albums sont distribués par "L'Autre Distribution"

Membres actuels du Groupe

  • Denis Galvier : chant, saxophones, flûtes, hautbois du Languedoc, chalémie
  • Cathy Siorat : Violon, mandoline, chant
  • Yves Masson: guitares, bouzouki, chant
  • Manu de Gouvello: guitare basse, chœurs
  • Vivian Pérès: batterie

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).