Encyclopédie Wikimonde

Dark Malak

Aller à : navigation, rechercher

Dark Malak
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Nom original Darth Malak
Alias Alek Squinquargesimus, Squint
Naissance Aux alentours de -4000
Origine Quelii
Décès -3956 (Forge Stellaire, système Lehon), tué par Revan
Sexe Masculin
Espèce Humain
Activité Ancien chevalier Jedi
Seigneur Noir des Sith
Caractéristique Prothèse de mâchoire
Affiliation Jedi, Sith
Entourage Maîtres :
Zhar Lestin
Dark Revan
Apprentis :
Dark Bandon
Bastila Shan
Autre :
Zayne Carrick
Saul Karath

Créé par Drew Karpyshyn et BioWare
Voix Rafael Ferrer (anglais)
Constantin Pappas (français)
Première apparition Star Wars: Knights of the Old Republic

Dark Malak (Darth Malak en version originale) ou de son vrai nom Alek Squinquargesimus est un personnage fictif de l'Univers étendu de Star Wars, qui n'est pas reconnu officiellement par Disney[1]. C'est un personnage de Star Wars: Knights of the Old Republic. Malak était un seigneur noir. Il était l'apprenti de Revan et a suivi sa quête pour trouver les cartes stellaires menant à la Forge Stellaire. Il tira sur le vaisseau de son maître pendant que les jedi donnaient l'assaut sur Revan. Il se fera tuer par Revan dans la Forge Stellaire.

Histoire

De son vrai nom Alek « Squint » Squinquargesimus, c'est au début un chevalier Jedi fidèle à Revan, dans leur quête contre la menace des Mandaloriens. Il perd ses cheveux à la suite de sa capture par Demagol, un biologiste mandalorien qui le torture dans le but de l'étudier. Il croise la route de Zayne Carrick, un padawan en fuite accusé d'avoir tué ses camarades, et tombe amoureux de Jarael, une puissante mais sensible Arkaniene, néanmoins ce n'est pas réciproque.

Après que Revan eut vaincu les mandaloriens, il continua à le suivre dans sa quête de la Forge Stellaire, l'issue étant la chute dans le côté obscur.

Seigneur Sith

Selon certaines sources, Malak aurait perdu sa mâchoire à la suite d'un combat contre son maitre, Revan. Il se serait donc fait ajouter un synthétiseur vocale pour pouvoir parler ainsi qu'un masque métallique pour masquer cette terrible blessure. Il se rend compte qu'il ne sera jamais de taille à battre Revan, étape pourtant nécessaire selon la loi des Sith s'il veut devenir le maitre. Mais la force brute n'est pas la solution à tout, il décide de patienter et d'attendre le moment opportun. L'occasion se présente lors d'une attaque Jedi contre Revan. Malak était resté à distance et ordonne à son vaisseau de bombarder celui de Revan. Ainsi il pensa avoir tué tous leurs occupants. Mais Revan n'est pas mort, il fut sauvé par une survivante Jedi, Bastila Shan. Elle insuffla en lui une étincelle de vie, ce qui créa un lien de force par la même occasion. Elle le porta au conseil Jedi, qui le soigna et profita de son amnésie pour lui faire oublier son passé si sombre, et par la même occasion tenter d'obtenir sa coopération.

La stratégie de Malak en tant que dirigeant fut bien différente de celle de Revan. Ce dernier tentait d'unir la galaxie, par la force, et laissait intacte certaines structures de défenses sur des planètes utiles. Malak, lui, était impulsif et n'hésitait pas à exterminer des planètes toutes entières. Il n'avait aucun but à part dominer la galaxie. La république était impuissante devant lui, car son armée Sith disposait de la Forge Stellaire, un artefact du côté obscur. C'était une immense station spatiale qui puisait l'énergie d'une étoile pour créer des armes et des vaisseaux en un temps record. Lorsque la flotte de la république abattait un croiseur Sith, au même instant plusieurs vaisseaux neufs sortaient de la forge stellaire.

Le conseil Jedi n'eut d'autre choix que de lancer Revan dans la quête de la forge stellaire, en espérant que son passé obscur ne le rattraperait pas. Sa quête s'acheva par une confrontation avec Malak. Elle fut difficile car Malak est très grand physiquement, et très fort. Il manie un sabre laser court, mais cela ne l'empêche pas d'être redoutable. Il a une forte capacité à esquiver les attaques les plus puissantes et sournoises, et maitrise la force au point de pouvoir lancer des sorts de dissipation sur ses adversaires (ils perdent les bénéfices des pouvoirs qu'ils ont lancé sur eux-mêmes).

Finalement Malak fut vaincu par Revan. Une fois de plus, il se rendit compte qu'il n'était pas de taille, et être le maitre n'était peut-être pas son destin. C'est de manière plutôt humble qu'il mourut.

Univers étendu

À la suite du rachat de la société Lucasfilm par The Walt Disney Company, tous les éléments racontés dans les produits dérivés ont été déclarés le 26 avril 2014 comme étant en dehors du canon et ont alors été regroupés sous l’appellation « Star Wars Légendes »[2].

Annexes

Articles connexes

Jeux vidéo
Bandes dessinées
n°0 - épisode Crossroads
n°6 - épisode Commencement, Part 6
n°8 - épisode Flashpoint, Part 2
n°10 - épisode Flashpoint, Part 3
n°15 - épisode Days of Fear, Part 3
n°19→21 - épisode Daze of Hate
n°22 - épisode Knights of Suffering, Part 1
n°23 - épisode Knights of Suffering, Part 2
n°28 - épisode Vector, Part 4
n°31 - épisode Turnabout
n°40 - épisode Dueling Ambitions, Part 2 (vision)
n°42 - épisode Masks
n°47 - épisode Demon, Part 1
n°48 - épisode Demon, Part 2
n°6 - épisode Shadows and Light (vision)

Liens externes

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).