Encyclopédie Wikimonde

Fête le mur

Aller à : navigation, rechercher
Fête le mur
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Démocratisation du sport, Insertion sociale et professionnelle des jeunes de QPV.
Fondation
Fondation 1996
Fondateur Yannick Noah
Identité
Siège Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 768 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Yannick Noah
Membres 7000
Slogan Le tennis contre l'exclusion
Site web https://fetelemur.com/

Fête le Mur est une association socio-sportive intervenant dans les quartiers prioritaires de la ville et œuvrant à l'épanouissement et l'insertion des jeunes grâce au sport, et plus particulièrement le tennis.

Créée en 1996 par Yannick Noah, Fête le Mur est reconnue d’intérêt général et intervient aujourd’hui dans 115 quartiers prioritaires de la ville auprès de 7000 bénéficiaires[1][source insuffisante].

Histoire

En France, la récession du début des années 1990 conduit à une vague de protestation contre la politique en place. La colère monte dans les cités qui se sentent abandonnées par le pouvoir public. Yannick Noah, conscient du problème, souhaite aider ces quartiers dits sensibles et crée à l’automne 1996 en collaboration avec Séverine Thieffry, l’association Fête le Mur[2][source insuffisante].

La première implantation Fête le Mur ouvre en 1996 dans le quartier Jas-de-Bouffan à Aix-en-Provence. Yannick devient président-fondateur et Séverine dirige depuis l’association.

Aujourd’hui présente dans 15 régions, 59 villes[3] et 115 quartiers[1][source insuffisante] dans l’hexagone et en outre-mer, l’association œuvre chaque année auprès de 7 000[4] jeunes encadrés par des équipes professionnelles et des entraîneurs de tennis diplômés.

Missions

L’association Fête le Mur, permet à des enfants dès l’âge de 5 ans de pratiquer le tennis, en proposant une cotisation abordable, un prêt de matériels et l'installation des terrains au cœur du quartier. Le tennis sert de point d’ancrage dans le parcours des enfants, qui sont accompagnés durant plusieurs années jusqu’à l’insertion professionnelle[5][source secondaire nécessaire].

Des valeurs fortes (Respect, Solidarité, Combativité, Tolérance, Discipline, Volonté et Estime de soi) sont véhiculées par l’association à travers l’outil Tennis. Le sport permet à l’association de fédérer ces bénéficiaires et de les orienter vers les différents programmes sportifs ou d’insertion proposés : compétition éducative, formation à l’arbitrage ou à devenir ramasseurs de balle, insertion professionnelle, ouverture à la culture, décloisonnement, éducation alimentaire[6][source secondaire nécessaire]...

Financement

Le financement de l’association est à la fois public et privé [7][source secondaire nécessaire].

Les partenaires institutionnels de l’association sont l’Agence nationale de la cohésion des territoires, l'Agence nationale du Sport ainsi que le service civique.

Les partenaires privés de Fête le Mur sont la Fédération française de tennis, BNP Paribas, la Fondation Engie, la Fondation FDJ, Carrefour, Babolat et Le Coq sportif.

Reconnaissance

En Mai 2017, l’association Fête le Mur a signé avec la Fédération Française de Tennis une convention, reconnaissant l’association comme opératrice de la FFT dans les quartiers prioritaires. Ce partenariat est le premier de ce type entre une association et une fédération[8][source secondaire nécessaire].

En 2019, dans le cadre d’un appel à projets initié par le Commissariat général à l’égalité des territoires, Fête le Mur a fait partie des 44 lauréats de #TremplinAsso[9][source secondaire nécessaire], récompensant les initiatives associatives dans les quartiers prioritaires de la ville.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Accueil », sur Fête le Mur (consulté le )
  2. « Notre histoire », sur Fête le Mur (consulté le )
  3. « Vannes - « Fête le mur » : l’association sportive de Yannick Noah s’implante à Vannes », sur Le Telegramme, (consulté le )
  4. Christian, « Yannick Noah, Président de Fête le Mur, rend visite aux sites de l'association sur l'île de La Réunion-26 novembre au 4 décembre 2020. », sur topoutremer.com (consulté le )
  5. « Le Tennis », sur Fête le Mur (consulté le )
  6. « Nos missions » (https://fetelemur.com/nos-missions/), sur Fête le Mur (consulté le )
  7. « Nos partenaires » (https://fetelemur.com/nos-partenaires/), sur Fête le Mur (consulté le )
  8. « Signature d’une première convention entre la FFT et Fête le (...) - », sur www.sports.gouv.fr (consulté le )
  9. « Politique de la ville - Appel à manifestation d'intérêt 2019 pour les associations | Associations.gouv.fr », sur www.associations.gouv.fr (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).