Encyclopédie Wikimonde

Fabrice Bonvin

Aller à : navigation, rechercher

Fabrice Bonvin est un enquêteur, conférencier et écrivain ufologue suisse né à Genève en 1975. Il obtient un master en psychologie à l'Université de Genève.

Biographie

Il s'intéresse au phénomène OVNI dès 1989, ayant lui-même été le témoin d'un phénomène céleste inexpliqué cette année-là. Il devient un spécialiste du phénomène OVNI[réf. nécessaire], et plus particulièrement du rapport entre les OVNIs et l'écologie ainsi que de l'impact psychologique des apparitions sur les témoins.

Il mène des enquêtes sur des cas d'apparitions d'OVNI aussi bien en Suisse, en France, en Australie qu'au Brésil. Dès le début des années 90, il contribue à des revues spécialisées, tells que Nexus, Top Secret Magazine, Science & Inexpliqué, Ufomania, Le Monde de l'Inconnu.

Après avoir été un partisan de l'origine extra-terrestre (HET), il développe un modèle défendant l'idée que le phénomène OVNI est causé par un « système nerveux gaïen », fonctionnant comme un « mécanisme de défense » à l'encontre des facteurs susceptibles d'altérer l'état de la planète. À ce titre, les apparitions d'OVNI seraient fortement corrélées aux essais atomiques et à la gestion globale du nucléaire civil et militaire par le concert des nations.

Déclinant les différentes hypothèses Gaïa, il définit les phénomènes OVNI et connexes comme « un moyen de communication sophistiqué que Gaïa utilise afin de susciter un changement chez l'espèce humaine (à travers certains individus prédisposés) qui soit favorable à son objectif de conservation de la vie ».

Les concepts développés par Fabrice Bonvin sont proches de ceux de Jacques Vallée, Jean Sider, John Keel, en ce qu'ils remettent en cause l'HET et attribuent à l'intelligence à l'origine de ces phénomènes un caractère manipulateur, voire trompeur ainsi qu'une forme d'omniscience rendue possible par des processus psychiques restant à identifier. Les thèses défendues par Fabrice Bonvin convergent vers celles de Kenneth Ring, Leo Sprinkle ou John E. Mack, qui ont en commun d'attribuer au phénomène un potentiel transformateur sur la psyché humaine, de par un mundus imaginalis, sorte de "bibliothèque universelle" noosphérique. Les théories matricielles (infinité de multivers virtuels) d'auteurs tels Nick Bostrom font également partie des centres d'intérêts relatés dans son dernier ouvrage en date, ainsi que les diverses applications ondulatoires de la physique quantique, ou encore les modalités d'accès aux états altérés de conscience, par la diméthyltryptamine (DMT) par exemple, dans d'autres écrits.

En octobre 2005 paraît son premier livre « OVNIs – Les Agents du Changement », publié par JMG Editions, collection Science Conscience. Se basant sur les recherches, enquêtes de son auteur, l'ouvrage défend l'hypothèse Gaïa appliquée au phénomène OVNI.

Le second « OVNIs – Le Secret des Secrets », sorti en décembre 2006 chez le même éditeur, explore principalement la gestion politique, militaire et géostratégique du phénomène OVNI par les gouvernements.

En avril 2015 paraît « OVNIs & Conscience », ouvrage collectif dont il assure la direction et réunissant des scientifiques issus des sciences dures et des sciences humaines. L'ouvrage investit le phénomène OVNI au travers du cadre théorique de la physique de l'information afin de rendre compte de l'influence réciproque entre le phénomène OVNI et la conscience.

Publications

  • OVNIs : Les Agents du Changement, JMG Editions, 2005 (préface Jean Sider)
  • OVNIs : Le Secret des Secrets, JMG Editions, 2006 (préface Didier Gomez)
  • OVNIs & Conscience, JMG Editions, 2015 (préface de Stéphane Allix)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).