Ferréol Delmas

Aller à la navigation Aller à la recherche

Ferréol Delmas, né à Paris, le 16 janvier 1998, est le directeur du think tank environnemental Ecologie responsable.[1]

Ferréol Delmas
Fonctions
Directeur Ecologie responsable (laboratoire d'idées)
En fonction depuis
Biographie
Date de naissance (24 ans)
Nationalité française
Parti politique Les Républicains (2016-2020) puis Indépendant
Diplômé de Sorbonne Université Panthéon-Assas Paris-Saclay
Profession chargé d'affaires publiques


Parcours

Formation

Ferréol Delmas effectue sa scolarité au Lycée Saint-Joseph de Carpentras, puis est étudiant en droit (licence) au sein de l'université Panthéon-Assas. Il effectue également une licence et un master 1 en histoire contemporaine au sein de Paris-Sorbonne rédigeant un mémoire de recherche sur l'écrivain Eugène-Melchior de Vogüé.[2] Il complète ses études par un master 1 et 2 en affaires publiques et communication de l'université Paris-Saclay en partenariat avec Science Po Saint-Germain-en-Laye. Il effectue au cours de son cursus différents stages notamment comme collaborateur parlementaire du sénateur de Vaucluse, Alain Dufaut, et du Président de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Renaud Muselier.

Parcours politique

Ferréol Delmas est, à 19 ans, membre de l'équipe de campagne de François Fillon lors de l'élection présidentielle 2017. Il est le soir de la défaite, au premier tour, auprès de l'ancien Premier Ministre, au QG de campagne. [1]

Gaulliste, Il est élu, en 2018, président de l'Union des Jeunes pour le Progrès (UJP),organisation officielle des jeunes gaullistes et mouvement affilié aux Républicains, fondé en 1965 à la demande du Général de Gaulle.[3] A ce titre, en 2018, Ferréol Delmas remet le prix de l'Appel du 18 juin,considéré comme le prix du gaullisme à l'ancien ministre juppéiste Jacques Legendre.Il en démissionne en 2019 pour prendre la direction du think tank Ecologie responsable. Il est aussi, depuis 2017, membre des amis de la Fondation Charles de Gaulle.

Il a été également secrétaire général puis président des Républicains à la Sorbonne[4] de 2017 à 2019 puis vice-président des Républicains à Assas de 2019 à 2020.

Il a été membre de la Conférence Olivaint, siégeant au sein des commissions affaires culturelles et affaires diplomatiques de cette institution.

En 2019, dans le cadre des élections européennes, il est nommé par le parti des Républicains, président du comité de soutien pour Avignon, chargé de la gestion de la campagne localement. [5]

Il est membre de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA).

En parallèle de billets dans Marianne, il intervient régulièrement dans le Figaro, le Huffington Post et plus ponctuellement dans d'autres médias comme le Nouvel Obs et l'Express pour commenter l'actualité politique.

Ecologie Responsable

logo écologie responsable think tank

Ferréol Delmas est le fondateur d'Ecologie responsable, un laboratoire d'idées ou think tank qui travaille sur les questions liées aux problématiques écologiques et environnementales. Ce mouvement souhaite développer dans ces domaines des propositions originales fondées sur "l'enracinement et à l'innovation".

Ferréol Delmas publie différentes tribunes au nom de ce laboratoire d'idées -notamment dans les Echos- et appelle dans une tribune de lancement, publiée dans Ouest France à une "écologie positive, moderne et enracinée". Elle est cosignée par quarante personnalités de droite et de centre-droit dont 20 parlementaires ainsi que par Renaud Muselier et Bernard Accoyer.[6]

A l'occasion du mouvement Extinction rebellion, il pointe dans Marianne les faiblesses de ce mouvement écologique à la fois par son manque de représentativité sociologique et de prise en compte des réalités historiques et géographiques tout en reconnaissant que toutes ses idées "ne sont pas à jeter".

Dans Marianne, il dévoile ses propositions pour revaloriser les circuits courts par la mise en place d'un "chèque proximité" notamment, sorte de ticket restaurant permettant aux salariés d'acheter des produits provenant de l'agriculture biologique.[7]

Avant la création de ce think tank, Ferréol Delmas avait dejà signé plusieurs tribunes avec l'ancien ministre de l'Environnement Alain Carignon, dans le Huffington Post et Atlantico, appelant la droite à réinvestir le domaine de l'écologie, en se fondant notamment sur l'enracinement. [8]

Prix de l'Enracinement-Simone Weil

Dans le cadre du think tank "Ecologie responsable", Ferréol Delmas remet, en 2020, le prix de l'Enracinement-Simone Weil à l'écrivain Denis Tillinac dans le salon Pourpre du Sénat.

En 2021, le prix de l'Enracinement-Simone Weil est remis à Jean-Christophe Fromantin, Maire de Neuilly-sur-Seine, dans le salon Napoléon du Sénat en présence de nombreux parlementaires.[9]

Remise du Prix de l'Enracinement-Simone Weil au Maire de Neuilly,Jean-Christophe Fromantin, par Ferréol Delmas dans le salon Napoléon du Sénat
Famille

Ferréol Delmas est un descendant de Jean-François Delmas député et Président de la Convention nationale sous la Révolution. Ferréol Delmas est le fils de l'historien Jean-François Delmas et de la journaliste Florence de David-Beauregard[réf. nécessaire].

Notes et références

Notes

Références


Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).titre du lien