François Galgani

Aller à la navigation Aller à la recherche
François Galgani
une illustration sous licence libre serait bienvenue

François Galgani, né le à Cherbourg[1] (Manche), est un océanographe biologiste français.

Biographie

Après une scolarité alternée entre l'Afrique (Tchad, Gabon, république de Djibouti, Côte d'Ivoire), la France (Marseille), l'Allemagne (Freiburg) et dans le Pacifique (Uturoa, Polynésie française), il a été diplômé de l'Université d'Aix-Marseille II (docteur ès sciences en océanologie) et de l'Université de Nantes (DU de biologie moléculaire).

Il a séjourné au sein de nombreux laboratoires français (CNRS, Collège de France, Ifremer) et étrangers (Tokyo University of Fisheries, Stanford University) et a été responsable de laboratoires à l'IFREMER.

Chercheur à l'Ifremer depuis 1991[2], spécialisé dans l'évaluation des effets des pollutions sur les organismes marins (écotoxicologie), dont il est l'un des premiers, dès les années 1990 à évaluer l'imapct[3]. François Galgani est l'auteur de nombreuses publications portant sur la nutrition des crustacés, sur les aspects moléculaires de l'écotoxicologie marine, sur la répartition des déchets sur les fonds marins des côtes européennes, sur l'impact des activités pétrolières et industrielles et sur les niveaux de contaminants dans les eaux méditerranéennes[4]. François Galgani a été responsable d'un groupe technique et scientifique de la commission Européenne en support à la DCSMM et a coordonné le groupe d'expert sur la pollution plastique de la Commission Océanographique Internationale (GESAMP WG40). Il est également éditeur en chef d'une revue scientifique internationale (Marine Pollution Bulletin). Entre août 2019 et Janvier 2022, François Galgani a été membre de la mission "Healthy oceans, seas, coastal and inland waters" de la Commission européenne (programme Horizon Europe).

François Galgani participe à plusieurs documentaires, émissions radiodiffusées et journaux télévisés et est l'auteur du chapitre déchets marins du "World Ocean assessment II" des Nations Unies (https://www.un.org/regularprocess/woa2launch).

Publications

Références

  1. Cherbourg-Octeville en 2000, puis commune déléguée dans Cherbourg-en-Cotentin depuis 2016.
  2. Marie-Laure Théodule, « François Galgani : « Le plastique des océans modifie les écosystèmes » », La Recherche, no Hors-Serie - Dossier N°29, Ces molécules qui nous empoisonnent,‎ (lire en ligne)
  3. Liza MARIE-MAGDELEINE, « PORTRAIT. L’océanographe François Galgani chasse les déchets plastiques au fond des mers », Ouest France,
  4. « Francois Galgani », sur annuaire.ifremer.fr (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du monde maritime