Encyclopédie Wikimonde

Françoise Beton

Aller à : navigation, rechercher

Françoise Beton est une chef d'entreprise française née à Alger. Elle est la fille de Jean-Claude Beton, Président-Fondateur d'Orangina.

Biographie

Enfance

Née à Alger[1], Françoise Beton rentre d'Algérie à l'âge de 2 ans en 1960, avec ses parents et son frère Eric. Ils s'installent à Marseille où Françoise grandira et fera ses études.

Études et début de carrière chez Orangina (1983-2004)

Diplômée de l'Ecole supérieure de commerce de Marseille en 1983, Françoise Beton intègre l'entreprise de son père et devient assistante marketing[1] puis chef de produit chez Orangina, après le rachat de la marque en 1984 par le groupe Pernod-Ricard[1]. Elle contribue à la création du magazine Passion et à la réalisation du film publicitaire Orangina de Jean-Paul Goude.

En 1987, Françoise Beton devient chef de groupe Marketing chez Orangina et lance Orangina Light en 1988[2]. En 1989, en partenariat avec TF1, elle lance la Lambada, qui devient un succès international[3].

En 1990, Françoise Beton devient directrice de la Communication pour la France et l'international, et première femme membre du Comité de Direction dans le groupe Pernod-Ricard[1]. En 1992, elle supervise la mise sur le marché d'Orangina rouge. Elle gère également la communication de crise pendant la période de vente de la marque, le rachat potentiel par Coca-Cola puis le rachat par Schweppes en 2002.

Elle met en suspens sa carrière pour assurer une maternité[1] et quitte le groupe Pernod-Ricard, suite à la naissance de son fils Louis, durant laquelle elle sera tout de même chargée de mission à la Cité des Entrepreneurs d'EuroMéditerranée Marseille ainsi que chez RMC.

À la tête de château Grand Ormeau (2007)

En 2007, Françoise Beton reprend la direction du Château Grand Ormeau[1], propriété viticole de Lalande-de-Pomerol rachetée par son père en 1988.

Décoration

En 2009, Françoise Beton est nommée Chevalier de l'Ordre National du Mérite[4] et décorée par Christian Frémont, chef de Cabinet du Président Nicolas Sarkozy.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 Morgane Miel, « Françoise Beton, l’effort sans modération », sur lefigaro.fr, .
  2. « Femmes de couleurs », COTE Marseille Provence, no 135,‎ , p. 84-85 (lire en ligne).
  3. « Jean-Claude Beton, « Orangina : mieux qu’une saga » », sur lexpansion.lexpress.fr, .
  4. Décret du 15 mai 2009 portant promotion et nomination.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).