Hallali pour Ric Hochet

Aller à la navigation Aller à la recherche

Hallali pour Ric Hochet
28e album de la série Ric Hochet
Scénario André-Paul Duchâteau
Dessin Tibet
Assistant Didier Desmit (décors)
Genre(s) Policier

Langue originale Français
Éditeur Le Lombard
Nb. de pages 44 planches
Albums de la série
Planche finale datée de 1977

Hallali pour Ric Hochet est le vingt-huitième tome de la série de bande dessinée Ric Hochet.

Résumé

Lors d'une promenade en avion de tourisme qu'il effectue seul, Ric repère un homme chassé à courre comme du gibier par des hommes à cheval. Il pose son avion pour lui venir en aide, mais l'homme est abattu par les chasseurs. Ric se trouve lui-même traqué, hors de son avion qu'il avait quitté. On apprend qu'il est la proie du Bourreau, qui attire des malfrats dans son immense propriété et les transforme en « gibier humain ». Ceux qui survivent sont alors recrutés dans sa bande. Afin de faire croire à un accident et à la mort de Ric, l'avion qu'il pilotait est jeté dans un ravin puis incendié, avec le corps de l'homme abattu.

Ric vient en aide à un jeune garçon, Florent, lui aussi emprisonné par le Bourreau. Ils sont continuellement traqués pendant plusieurs jours, mais reçoivent une aide anonyme et mystérieuse de l'un des chasseurs.

Une fois pris, Ric apprend que l'aide anonyme était une ruse du Bourreau pour mieux jouer avec ses proies.

Mais peu après, Anna, l'un des chasseurs, veut se venger du Bourreau qui avait fait exécuter son frère. Elle menace le Bourreau d'un fusil et s'enfuit avec Ric et Florent. Alors qu'ils sont sur le point d'être rattrapés, près de la sortie, Bourdon et des CRS interviennent pour arrêter toute la bande.

Personnages

  • Ric Hochet
  • Commissaire Bourdon
  • Le Bourreau, devenu handicapé
  • Florent Koning : jeune garçon, qui avait accompagné son père, abattu au début de l'album
  • Anna : jeune femme qui fait partie de la bande du Bourreau

Lieux

  • Paysage de montagne, non précisé.

Action et rebondissement

La particularité de cet album est qu'une partie de la narration est faite par le personnage qui se présente comme « le traître » (première vignette de l'album). Fait inédit dans la série, Ric Hochet ne doit pas trouver un coupable, mais identifier une aide mystérieuse.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la bande dessinée francophone
  • Portail de la bande dessinée
  • Portail des années 1970