Crime sur internet

Aller à la navigation Aller à la recherche

Crime sur internet
60e album de la série Ric Hochet
Scénario André-Paul Duchâteau
Dessin Tibet
Couleurs Frank Brichau
Assistant Didier Desmit (décors)
Genre(s) Policier

Langue originale Français
Éditeur Le Lombard
Nb. de pages 44 planches
Albums de la série
planche finale datée de 1998

Crime sur internet est le 60e tome de la série de bande dessinée Ric Hochet. Cet album forme la 2e partie du diptyque commencé avec le précédent.

Résumé

Les corps de Ric Hochet et de Claudius Folk n'ont pas été retrouvés. Trois mois ont passé.

Le peintre Félix présente à la presse sa dernière toile, qu'il détruit immédiatement. Il met aux enchères le code d'accès unique pour voir l'œuvre sur Internet, sans oublier qu'il y a la présence de Lucas Clauwitz et Ursula Gabler, puis une violente altercation entre Nadine et Ursula Gabler au sujet de la perte de Ric Hochet. Mais le commissaire-priseur est tué en pleine enchère et se fait voler le code. Félix est ensuite retrouvé mort et son atelier dévalisé. Nadine poursuit son enquête. Celle-ci la mène chez Freeman, dans une tour entièrement automatisée. Il la reçoit et lui montre sa collection, mais il est tué mystérieusement. Nadine parvient à sortir de la pièce mais manque de mourir écrasée dans l'ascenseur. Elle subit d'autres agressions par Lucas Clauwitz qui est en roller et armé d'une chaine et elle est défendu par un homme masqué mystérieux, avant de découvrir le cadavre d'Ursula Gabler dans l'atelier de Félix et au commissariat, Lucas Clauwitz est terrifier en pensant que Ric est vivant et qui est meurtrier sanguinaire.

La fille de Félix nommée Sarah restaure les tableaux avec l'assistance de Carlsenus en raison de l'atelier dévalisé.

Plus tard, Nadine est confronté a Lucas Clauwitz et ses types, mais elle est secouru par le même homme masqué.

Après le meurtre de Sarah la fille de Félix, on soupçonne les trois collectionneurs acharnés de Félix : Mathilda, Carlsenus et Amilcar.

Lucas Clauwitz et ses types seront juger et placer en garde a vue pour le meurtre de Félix et le commissaire-priseur.

Nadine reçoit un rendez-vous. Elle y découvre le décor du tableau de Félix, avec un fantôme qui vient l'attaquer : c'est en fait Mathilda. Surviennent Folk (c'est lui homme masqué) et Ric qui secourent Nadine et arrêtent la sportive. Folk explique à Nadine qu'il est un espion infiltré et un agent interpole et que leur chute dans le gouffre n'est qu'une simulation et mise en scène. Ric explique à Nadine que Félix faisait chanter ses "collectionneurs" en leur faisant croire qu'il dissimulait ses preuves dans ses toiles et alors Freeman a commandité le meurtre de Félix en utilisant Lucas Clauwitz et ses hommes et surtout commandité le meurtre du commissaire-priseur pour voler le code. Mathilda et les autres ont ourdi la mort du peintre, puis elle a éliminé Freeman par peur d'un chantage et afin de récupérer le code du tableau. De plus, Mathilda est la meurtrière d'Ursula Gabler qui l'a accusée de meurtre de Freeman. Mathilda avait supprimer Sarah la fille de Félix qui a suivi les mêmes actes de son père.

Personnages

  • Ric Hochet, présumé mort
  • Commissaire Bourdon
  • Nadine, qui mène l'enquête
  • Richard Hochet
  • Félix : peintre anticonformiste
  • J. F. Freeman : architecte richissime, collectionneur de tableaux
  • Claudius Folk : agent d'Interpol sous couverture, infiltré auprès de "la main de la mort"
  • Jane Mathilda : championne du 100 mètres, fan de Félix
  • Philippe Carlsenus : marchand de tableaux
  • Bruno Amilcar : critique d'art

Lieu de l'action

  • Paris.

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la bande dessinée
  • Portail de la bande dessinée francophone
  • Portail des années 1990