Encyclopédie Wikimonde

Louis-Marc Marty

Aller à : navigation, rechercher

Louis-Marc Marty (14 février 1958 à Alger en Algérie) est un régleur, cascadeur.

Festival

Louis-Marc Marty a été le représentant officiel du festival des cascadeurs cinématographiques à Toulouse en 1990. En décembre 1986, il créé son école de cascade.

Passé militaire

Louis-Marc Marty fait son service militaire à l'âge de 18 ans, ce qui va l'inspirer pour la cascade et la création de son école.

Protection rapprochée

Il a travaillé également en tant que garde du corps.

Arts martiaux

C'est à 7 ans qu'il entame la pratique des arts martiaux, il commence par le judo. A 16 ans, il apprend le jiu-jitsu et le karaté. Tout d'abord, c'est le shotokan qui le familiarise avec le pied-poing puis le shito-ryu lui ouvre d'autres perspectives de timing et de déplacement dans l'espace, le kojo-ryu qu'il affectionne particulièrement lui offre la possibilité du choix, ce qui l'amène à visiter rapidement le wado-ryu, mais c'est avec le kyokushikaï qu'il peut réellement s'exprimer. Il enchaîne avec la boxe anglaise pour la technique de poing essentiellement. La boxe thaï, pour les techniques de coups de genoux et de coups de coudes. C'est avec le full-contact (aujourd'hui la boxe américaine) qu'il teste ses techniques de pieds en compétition. Il découvre le kobudo pour le maniement des armes blanches traditionnelles japonaises. Il travaille le bâton long (bô), le bâton court (jô), les doubles bâtons, les saï, les tonfa, nunchaku simple et asymétrique, le manriki-kusari, l'art du iaido mais aussi le wakisashi et le tanto. C'est plus tard qu'il se familiarisera avec les techniques du shaken jitsu et shuriken jitsu, et d'autres armes asiatiques tels que le couteau papillon chinois, le ninjato, les sabres tao, l'épée chinoise... Il s'entraîne aussi dans les techniques de blocage et d'esquive ainsi que dans les clés, les étranglements et les kyusho inspirés du Dim mak et l'attaque des poings vitaux en fonction des fuseaux horaires (les biorythmes). Il a environ 600 combats à son actif que ce soit en judo, karaté, tous types de boxes, il a aussi participer au kumité, ce qui lui a donné l'occasion de rencontrer Franck Dux. Il est enfin professeur diplômé d'État de plusieurs disciplines martiales, il a créé son propre style : le shinseido.

Filmographie

Cinéma
Courts-métrages
  • Les Acharnés de Régis Mardon
  • Fantasmes de Gauthier Flauder
  • La Décomposition de Dominique Sarciaux
  • Les Mésaventures d'un jeune homme âgé de Boris Vian
  • On ferme de Tarentula Productions
  • Lueur de Daniel Mulson
Clip vidéo
  • 113 Fout la merde de Raphaël IV
Séries et téléfilms

Émissions

Spectacles

  • Eurodisney : stunt show - Moteur, Action!
    • Formateur à la chute de hauteur de 10 mètres de juin à juillet 2002
    • Formateur à la chute de hauteur de 14 mètres de mai à juillet 2003
  • Eurodisney : Attraction de Peter Pan
  • Psychokiller, tournée de 3 ans en France et en Italie
  • La loi du Talion, tournée de 3 ans en France et en Italie
  • Opéra Faust au royal de Wallonie de Belgique

Voir aussi

Liens externes

Articles

  • Cosmopolitan "A l'école de cascade" en janvier 1988
  • France soir "C'est Toubon sur le sentier de la guerre" Juin 1988
  • Le parisien "J. Toubon joue aux Cow-Boys et aux indiens" en Juin 1988
  • Le parisien "Ardeur sans casque pour cascadeurs" en octobre 1988
  • Les nouveaux aventuriers "L'école des bleus" et "Louis-Marc Marty : La voix du maître" en juillet/Aout 1989
  • Objectif "L.M. Marty - Du renouveau dans la cascade" en septembre 1989
  • VSD "L'école de toutes les chutes" en octobre 1989
  • Le figaro "L'école de cascades Louis-Marc Marty" en octobre 1989
  • Paname magazine "Une école de cascade capable de réaliser du cinéma en direct" en décembre 1989
  • Le parisien "Bébel, attention ! La relève arrive" en février 1990
  • Femme actuelle "Les cascadeurs vont à l'école" en mai 1990
  • Paris capitale "Cascades de coups calculés" en mai 1990
  • Le technicien du film et de la vidéo "Louis-Marc Marty : une nouvelle méthode de cascades" en Juin-Juillet 1990
  • Voyage d'affaire "Les entreprises s'intéressent à la cascade" Juillet-Aout 1990
  • Informations entreprise "Les cascadeurs communiquent" en Juillet-Aout 1990
  • Le parisien "Pied-noir & botte secrète pour surprendre le monde" en septembre 1990
  • L'indépendant "Yves Boisset sauve sa peau" en octobre 1990
  • Télérama "Chutes, on tourne !" en octobre 1990
  • Paris nuit "Meurtres en série au bus Palladium" en novembre 1990
  • Vidéo 7 "Toulouse, capitale mondiale du film de cascades" en novembre 1990
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).