Encyclopédie Wikimonde

Marc Lefrançois

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefrançois.
Marc Lefrançois

Marc Lefrançois est un écrivain français né le 15 mai 1973 à Angers.

Biographie

Après des études de Lettres Modernes et un long séjour au Japon, Marc Lefrançois se consacre entièrement à l'écriture. Bibliophile et grand lecteur, il puise son inspiration aussi bien dans les livres que dans le monde extérieur[1].

Écriture

Marc Lefrançois a écrit plusieurs romans dans lesquels il aime mêler l'imaginaire et le réel.

Son premier livre, Angers, au fil de la Maine et du temps, Éditions Petit Pavé, est un recueil de vingt-six nouvelles consacrées à Angers, et consiste en une succession de petites chroniques historiques[2] qui décrivent l'évolution de la ville depuis sa naissance jusqu'à la Libération.

Le Botticelli code, paru chez Portaparole, témoigne de son intérêt pour le monde artistique et développe une intrigue originale dans l'univers de la peinture.

Un essai publié aux éditions La Part Commune s'adresse plus particulièrement aux amoureux de la littérature: La vie sexuelle des grands écrivains. Le titre légèrement iconoclaste ne cache pas l'admiration de l'auteur pour les grandes figures des lettres[3].. Il en profite pour s'interroger sur le statut de l'artiste et les conditions qui déterminent la création littéraire.

En 2011, il publie chez Petit Pavé, et en collaboration avec Yves Passerat de Silans, une grande saga familiale: Des braises sous la glace.

Marcel Proust roi du kung-fu, aux Éditions Portaparole, est un petit roman pensé comme une sorte d'hommage particulier à Marcel Proust. L'histoire est celle d'une étonnante et improbable relation amoureuse entre un pratiquant de taido, fan d'arts martiaux et de Bruce Lee, et une jeune littéraire, passionnée par Marcel Proust.

Œuvres

Nouvelles

Romans et récits

Essai

Collaboration

Participation

  • 2010 : « Flaubert et les écrivains japonais, regards croisés », Flaubert et les artistes de son temps, collectif, Éditions Eurédit, 292 p. (ISBN 978-2-84830-131-0)

Lien externe

Notes et références

  1. Dans un entretien accordé à Challenges, n°203, 11 mars 2010
  2. Critique dans Val de Loire magazine n°9, automne 2008
  3. (fr) «Briser les tabous», sur Jetsetmagazine.net, (consulté le 29 juillet 2011).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).