Encyclopédie Wikimonde

Michel Laroche

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Michel Laroche, à l'état civil Philippe Laroche (né en 1943), est un évêque, écrivain et théologien orthodoxe français. Il est le métropolite de Korsoun de l'Église orthodoxe d'Ukraine[1],[2], anciennement patriarcat de Kiev. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de théologie.

Biographie

Michel Laroche est né le à Neuilly-sur-Seine en France.

De 1966 à 1974, il fait des études théologiques à l'Institut de théologie orthodoxe français Saint Denys[2]. En 1969, il est bachelier en théologie puis, en 1988, devient doctorant en théologie[2].

Il est ordonné prêtre le par l’évêque Jean Kovalevsky, au sein de l'Église catholique orthodoxe de France, alors détachée de toute lien canonique avec l'Église orthodoxe, puis passée sous l'autorité du patriarcat de Roumanie. Il est un temps rattaché au mouvement vieux-calendariste[3],[4].

En 1996, il est fait moine puis archimandrite dans le patriarcat de Kiev, et sacré évêque de Lyon le de la même année par l'archevêque Evloghios (en) de Milan. Il est ensuite reçu et élevé comme métropolite de Paris ayant juridiction sur toute la France par le Saint Synode du Patriarcat de Kiev présidé par Philarète de Kiev en 1998 (à la demande écrite du métropolite Michel Laroche, le synode ukrainien a confirmé son appartenance au patriarcat de Kiev depuis 1998, confirmation renouvelée en 2014 et en 2015)[4]. En 2019, il est confirmé comme membre du Saint-Synode de l'Eglise orthodoxe d'Ukraine avec le titre de métropolite de Korsoun[1],[2]. Le métropolite Michel Laroche n'est pas membre de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France.

Publications

Ses ouvrages de théologie et de spiritualité ont fait l'objet d'une couverture de presse conséquente[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13]. Il a publié en 2010 La voie du Silence. Dans la tradition des Pères du désert, ouvrage dont l'historien Alain Corbin dit qu'il est « fort précieux dans la mesure où il explique clairement les linéaments de la théologie orthodoxe concernant le silence[14]. »

Il collabore en outre régulièrement à la revue de géopolitique Diplomatie.

Liste

  • Théotokos, Marie Mère de Dieu dans la spiritualité Orthodoxe, Éditions Sisteron, 1981. Traduction et édition en roumain en 2005.
  • Une seule chair, L'aventure mystique du couple, Paris, Éditions Nouvelle Cité, 1984. Traductions et éditions en italien (1988), portugais (Brésil, 1989), polonais (1990, 2006), roumain (1990).[5],[6],[7],[8]. Rééd. Paris, Le Cerf, coll. « Foi Vivante », 1998.
  • La vie en Son Nom, La prière du nom de Jésus et ses méthodes spirituelles, Paris, Éditions Présence, 1992. Traduction et édition en roumain (2004) et en ukrainien (2015)
  • Sur la terre comme au Ciel. La vie spirituelle au quotidien. Paris, Éditions Nouvelle Cité, 1985[9],[8].
  • Seconde Naissance, De l'homme de l'angoisse à l'homme de la Résurrection. Paris, Éditions Nouvelle Cité, 1986. Traduction et édition en roumain en cours[Quand ?][8],[10].
  • Mon fils est Né au Ciel. Méditation d'un prêtre orthodoxe sur la mort de son fils, Paris, Fayard, 1993. Ouvrage traduit partiellement en polonais dans la revue théologique Widrodze n° 319, 03 2000. Traduction et édition en roumain en 2004.
  • Secondes Noces, préface de Michel Legrain, Paris, Bayard-Centurion, 1996[8].
  • Contribution de Michel Laroche dans Être à deux ou les traversées du couple (sous la direction de Nathalie Calmé) , Coll. « Espaces Libres », Éditions Albin Michel, Paris, 2000 ([1993].
  • La papauté orthodoxe, Les origines historiques du papisme du Patriarcat de Constantinople et sa guerre ecclésiologique avec le Patriarcat de Moscou, Paris, Éditions Présence, 2004.
  • La voie du Silence. Dans la tradition des Pères du désert, Paris, Albin Michel, 2010. Traduction et édition en italien (2012), en ukrainien (2015), en roumain (éditions Meteorpress, 2019)[15],[11],[12].
  • Les Racines Chrétiennes de l'Europe. Les antinomies et les synergies de l'État et de l'Église de 313 ( Édit de Milan) à 1054, Paris, Éditions Erick Bonnier, 2014. Traduction et édition en ukrainien (2015)[16].
  • La voie mystique de l'angoisse. Dans la pensée des Pères du désert, Paris, Éditions Erick Bonnier. Paris 2015.
  • Une première autocéphalie ukrainienne (1924), Kiev, Éditions Patriarcat de Kiev, 2015 (en ukrainien).
  • Sainte Anne de Kiev reine de France, Kiev, Éditions Métropolite Michel Laroche, 2016.
  • Une jurisprudence ecclésiologique du Patriarcat Œcuménique en 1924 - Le rapt par le patriarcat de Moscou de la Métropole de Kiev (1686), Kiev, Éditions Patriarcat de Kiev, 2017 (en ukrainien).
  • Petit Lexique pour comprendre l'Orthodoxie, Paris, Éditions Erick Bonnier, 2017.
  • Les racines chrétiennes orientales de l'Europe, Paris, Éditions Erick Bonnier, 2019[13].
  • Petit lexique pour comprendre le Notre Père, Paris, Éditions Erick Bonnier, 2020.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 (uk) « Журнали засідання Священного Синоду від 5 лютого 2019 р. », sur Єдина помісна Українська Православна Церква,‎ (consulté le )
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 (uk) « Михаїл (Лярош) », sur PCU (consulté le )
  3. Dictionnaire des groupes religieux aujourd'hui : religions, églises, sectes, nouveaux mouvements religieux, mouvements spiritualistes, Presses universitaires de France, (1re éd. 1995) (ISBN 2-13-052026-X) (OCLC 56322322) [lire en ligne], p. p.229 
  4. 4,0 et 4,1 Le phénomène des Eglises parallèles, Paris, Éd. du Cerf, , 127 p. (ISBN 978-2-204-08801-5) (OCLC 708360774) [lire en ligne], p. 103 
  5. 5,0 et 5,1 France Lagarde, « Le couple aventure spirituelle », Prier (revue),‎ , p. 21-22
  6. 6,0 et 6,1 France de Lagarde, « Témoignage », La Vie,‎ 21 au 27 juin 1984, p. 4
  7. 7,0 et 7,1 Louis de Courcy, « Une seule chair », Panorama (magazine français),‎ , p. 66 à 69
  8. 8,0, 8,1, 8,2, 8,3 et 8,4 Bernard Le Léannec, « Michel Laroche: "Le couple, une voie ascétique" », La Croix,‎
  9. 9,0 et 9,1 Jean-Claude Vajou, « Lire », Le Quotidien de Paris,‎
  10. 10,0 et 10,1 Alphonse Mourillon, « "Mon fils est né au Ciel" », Psychologies Magazine,‎ , p. 54-55
  11. 11,0 et 11,1 François-Xavier Maigre, « Spiritualité, La voie du silence de Michel Laroche », La Croix,‎ , p. 16
  12. 12,0 et 12,1 Jean-Claude Jaffé, « La voie du silence », Voix du Midi,‎ , p. 12
  13. 13,0 et 13,1 Philippe Delaroche, « Faut-il encore débattre des racines chrétiennes de l’Europe ? », sur radionotredame.net, (consulté le )
  14. Histoire du silence. De la Renaissance à nos jours, Paris, Albin Michel, , 204 p. (ISBN 978-2226-32378-1), p. 192 
  15. « Religions du monde - 1. Actualité des religions », sur RFI, (consulté le )
  16. « Faut-il encore débattre des racines chrétiennes de l’Europe ? », sur Radio Notre Dame, (consulté le )

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).