Panagiotis Grigoriou

Aller à la navigation Aller à la recherche

Panagiotis Grigoriou (parfois orthographié Grigoriu, Παναγιώτης Γρηγορίου en grec), est né en 1966 à Athènes (Grèce). Il est ethnologue et historien. Il a toujours vécu entre la Grèce et la France. En ethnologue, Il s’est d'abord penché sur la notion  «d’insularité», d’après un terrain d'enquête au sein d'une communauté de pécheurs en mer Égée.

Biographie

Entre la France et la Grèce, il revient souvent en Grèce, où depuis le temps de la crise, il porte ce même regard d'historien et d'anthropologue sur l'actualité à travers son blog Greek crisis [1], initié en 2011 (trois millions de pages vues depuis sa création).

En historien, il a proposé une forme «d’histoire culturelle de la guerre» dans les Balkans. Sa thèse soutenue à l’Université de Picardie en 1999 [2], tout comme son travail historique, portent sur le quotidien vécu des combattants grecs de la période 1917-1922[3].

Publications

Son livre - essai : La Grèce Fantôme - Voyage au bout de la crise 2010-2013, a été publie en France (Fayard)[4]. Il a publié également plusieurs articles [5] dans la presse francophone et il a participé à de nombreuses émission [6] et débats[7], sur la crise grecque et européenne. Il a également été "le fil conducteur" du film documentaire d'Ana Dumitrscu sur les premières années de la crise grecque, Khaos, sortie en France en 2012.

En 2015, il a initié son projet de faire découvrir la Grèce autrement et notamment en naviguant en voilier, s’adressant à un public francophone, via son site Greece Terra incofgnita[8],  pratiquant un «tourisme à la carte» ; responsable et alternatif.

Références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).