Encyclopédie Wikimonde

République & Diversité

Aller à : navigation, rechercher

République & Diversité
Image illustrative de l’article République & Diversité

Domaine d'activité sociologie, égalité, société
Histoire
Création 2011
Budget
Caractéristiques
Personnes-clés Louis-Georges Tin (président)
Siège France
Site web http://republiqueetdiversite.fr/

République & Diversité (R&D) est un think tank et un do tank (laboratoire d'actions) qui a pour objectif de produire des études et de mettre en place des actions dans la lutte contre les discriminations et l'égalité de tous les citoyens. Sont considérées comme discriminations, les critères désignés par le droit européen : l'âge, le sexe, l'orientation sexuelle, l'origine et le handicap[1]. R&D travaille à la réalisation de projets pour sensibiliser le grand public et les politiques à la question des discriminations.

Historique

République et Diversité a été créé en 2011 à l'initiative de Louis-Georges Tin à la suite d'un constat : confrontée à des populations diverses, la République a dû évoluer.

Projets

Depuis sa création, R&D a mené à bien des projets qui ont pour but de sensibiliser les décideurs politiques, économiques et intellectuels sur les pratiques discriminatoires. Les études et actions mis en œuvre doivent favoriser l'égalité des citoyens français quel que soit leur âge, leur sexe ou leur orientation sexuelle.

Agence de notation citoyenne

À l'instar des agences de notation financière Standard & Poor's ou Moody's, République & Diversité a attribué des notes aux institutions publiques et aux grandes entreprises sur les différents critères de discriminations. Le think-tank s'est intéressé à la parité et diversité au sein des conseils d'administration et de surveillance des entreprises du CAC 40 [2].

Baromètre du gouvernement

En partenariat avec le Planning familial, l'Association des paralysés de France, le Conseil représentatif des associations noires de France et le comité IDAHO, République & Diversité a évalué la contribution du gouvernement Jean-Marc Ayrault (2) dans la lutte contre les discriminations sur quatre critères : le sexe, le handicap, l'origine et l'orientation sexuelle. Ainsi, l'engagement de chaque ministre et ministère dans la lutte contre le racisme[3], l'accessibilité et l'ouverture aux minorités a été évalué et a permis d'établir un classement.

Parité et diversité dans les conseils municipaux

À l'occasion des élections municipales de 2014, République & Diversité a étudié la composition des conseils municipaux des 50 plus grandes villes de France pour analyser la place des femmes et des élus d'origine étrangère au sein de ces exécutifs. Si presque toutes les villes respectaient la parité (grâce à l'impact de la loi 2008), le think tank pointe du doigt le manque de représentativité des citoyens français d'origine étrangère[4].

Autres

  • République & Diversité en partenariat avec le Syndicat national de l'édition, a travaillé sur les manuels scolaires pour contribuer à la promotion de l'égalité. La réflexion s'est orienté autour de 3 thématiques : l'égalité entre les hommes et les femmes, l'orientation sexuelle et la diversité des origines.[5].
  • En collaboration avec le député PS Razzy Hammadi, République & Diversité travaille à l'adoption d'une loi pour mettre en place des actions de groupe en matière de discriminations.
  • Missionnés par la Mairie de Paris, République & Diversité et l'association LGBT Comité IDAHO ont travaillé à identifier les comportements transphobes - qui témoignent de l'aversion envers les personnes transgenres ou la transidentité - pour inciter les pouvoirs publics à les reconnaitre tels quels et à les combattre[6][7].

Notes et références

  1. Site de la Commission européenne [1]
  2. Didier Arnaud, la diversité, "le capital négligé des grandes entreprises", Liberation.fr, 15 novembre 2012 [2]
  3. Julie Mendel, "Et le Ministère le plus "raciste" est...", Metronews, 29 avril 2013 [3]
  4. Jean-Laurent Cassely, "La carte des villes "Apartheid" : celles où les équipes municipales sont totalement blanches, Slate.fr, 20 mars 2014 [4]
  5. Caroline Darcq, La diversité dans les manuels scolaires, Respectmag.com, 22 avril 2013 [5]
  6. Yagg.com [6]
  7. refins

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).