Stéphane Cherki

Aller à la navigation Aller à la recherche
Stéphane Cherki
Naissance (67 ans)
Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Autres activités

Stéphane Cherki né à Boulogne-Billancourt en 1955 est un homme politique et entrepreneur français. Il est à l'origine de l'invention en France du chèque cadeau multi-enseignes[1].

Biographie

En 1983, il crée avec deux amis la société Express Vidéo, société spécialisée dans la location de films vidéos en grosse quantité à destination des collectivités et comités d'entreprise. Cette société se diversifie dans le cadeau et l'objet promotionnel. Après un changement de dénomination sociale, l'entreprise est rebaptisée Tir Groupé pour devenir leader sur le marché du chèque cadeau[2].

En 1985, avec l'aide de quatre grands chefs de cuisine français (Pierre Troisgros, Marc Meneau, Jacques Pic et Jean André Charial), il lance les invitations Coup de Foudre de la Gastronomie.

En 1986, il décline le concept d'invitation dans le monde du vin avec les invitations Bacchus.

En 1988, il reçoit le Grand Prix de la performance commerciale décerné par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris[3] et le CNPF.

En 2000, avec une amie, il crée un pansement Stérylkit[4] qui est Médaille d'Or 2000[5] au concours Lépine.

En 2003, il crée la société Stéphane Cherki Conseils, basée à Eze (Alpes-Maritimes). Il reprend des vignobles de Haut Laplagne et Seigla Laplagne [6]. (Puisseguin, Saint-Émilion) avec Anne Godet.

En 2004, il reprend le magazine Conso CE qui est rebaptisé Social CE ainsi que le toit de la Grande Arche de la Défense, propriété du ministère de l'Équipement où il met en place le Toit Citoyen et le club des Elus de comités d'entreprise. Il rachète aussi le domaine de Mont Leuze[7]. (Villefranche-sur-Mer). En 2005, il met en place le Thématic Cadeau, le Média Cadeau et le produit Cadochoix. Il prend une participation dans "TCH voyages" tour opérateur[8] qu'il revend en 2008.

En 2006, il achète le théâtre Bobino [9] à Philippe Bouvard en association avec Gérard Louvin.

En juin 2007, il organise les Premières Rencontres d'Initiatives Citoyennes : priorité à l'emploi[10] à Villefranche-sur-Mer. Il soutient les peintres Dimitri Parant[11] et Luis Navarro[12], ainsi que la photographe Katya Legendre[13].

Fin 2007, il annonce être candidat à la mairie d'Èze, dans les Alpes-Maritimes[14]. Il est élu conseiller municipal d'Èze dès le premier tour le 9 mars 2008[15], puis maire par le conseil municipal[16].

Lors des élections législatives de 2012, il se présente dans la quatrième circonscription des Alpes-Maritimes. Il est exclu de l'UMP, en raison du maintien de sa candidature alors que le parti a officiellement investi Jean-Claude Guibal[17].

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).