Encyclopédie Wikimonde

Guy Lebègue

Aller à : navigation, rechercher

Guy Lebègue est un ingénieur français, né le 28 octobre 1938 à Maubeuge (Nord), diplômé de l'Ecole Centrale de Paris, promotion 1962.

Il est l'inventeur de la marque Spacebus®, plate-forme de satellites de communications, la plus grande série européenne réalisée au Centre spatial de Cannes - Mandelieu avec un chiffre d'affaires de plus de 8 G€ (2008).

Biographie

Au début de son service militaire dans l'Armée de l'Air, en tant qu'officier, il reçoit une formation complémentaire sanctionnée par un diplôme de Contrôleur de la Circulation aérienne militaire à l'École nationale de l'aviation civile (option militaire), en 1963. Il est nommé ensuite à la Base aérienne 120 à Cazaux (Gironde), où il est responsable de la tour de contrôle pendant une année.

Il fait pratiquement toute sa carrière à Cannes, à partir de 1964, dans l'établissement indutriel spatial qui a appartenu successivement à Sud-Aviation, puis Aerospatiale en 1970, puis Alcatel Space en 1998[1].

Scientifique

Dans les années 1970, il travaille sur les études des systèmes de contrôle d'attitude trois-axes des satellites, qui seront appliquées plus tard sur de nombreux programmes, dont les grandes séries de satellites cannois : Spacebus et Proteus.

A partir de 1975, il travaille principalement sur le programme Météosat, en tant que responsable de la Qualité image.

Il a l'occasion de proposer, puis de conduire ensuite, au plan européen, une étude originale de Calibration du radiométre sur la Lune. Cette fonction a été reprise sur les satellites Météosat seconde génération, puis sur d'autres satellites d'observation de la Terre en infrarouge, en orbite basse, civils et militaires.

Inventeur

Dans les années 1980, il fait partie du Département Marketing Satellites. Il participe à l'expansion des activités dans les divers domaines et, dans le cadre de la cooperation spatiale franco-allemande, invente le 23 août 1983, le nom de la famille générique des satellites de communications : Spacebus®.

Un accord franco-allemand Spacebus, est signé le 9 décembre 1983 entre Henri Martre, PDG d'Aerospatiale, et Hans Vogels, président de MBB. La marque Spacebus® est déposée[2] à l'INPI.

Pendant plusieurs années, il va participer au marketing de ce produit qui va devenir un programme phare cannois, représentant près de la moitié se son chiffre d'affaires, et une source de rentrées de devises importante, tous les satellites étant vendus à l'exportation. Des dizaines de Spacebus seront construits.

Relations publiques

Les treize dernières années de sa carrière, de 1986 à 1999, il est responsable de la Communication et des Relations publiques de cet établissement industriel travaillant maintenant dans des très hautes technologies aérospatiales très médiatisables. Cela lui vaut de recevoir de nombreuses personnalités visitant ce site - qui est devenu, dans les années 1990, le Premier constructeur de satellites européens - ou lors de représentations à l'extérieur : salons, expositions et au Centre spatial guyanais lors de lancements de satellites réalisés à Cannes.

Dans les années 1980, il est le skipper du voilier représentant Aerospatiale dans l'Ariane's Cup.

Journaliste

Sa fin de carrière, puis sa retraite, lui valent un rôle de journaliste scientifique et économique :

Ses publications ont été reprises dans d'autres revues, dont celle des anciens élèves de l'Ecole Centrale de Paris.

Vulgarisateur

Pendant sa carrière, Il est amené à prononcer de nombreuses conférences sur ces sujets du domaine spatial, tant en France qu'à l'Etranger. Il s'évertue à vulgariser ces sujets pour les rendre accessible à tous publics, à l'image de l'astronome Jean-Louis Heudier et ses actions dans le domaine de l'Astronomie. Cela se concrétise :

Créateur d'associations

Guy Lebègue est à l'initiative de la création de plusieurs associations para-professionnelles dans la région de Cannes et la Côte d'Azur :

Historien

Lors de sa retraite, il s'investit dans un travail de mémoire devenant historien de l'entreprise où il fit sa carrière.

A partir de 2007, il est l'un des animateurs du Groupe de travail Wikipedia de l'AAAF.

Publications

Arcup1985.spi.jpg

Conférencier

  • Arabsat : Manifestations organisées[3], à Amman, par l'Ambassade de France en Jordanie, pour le lancement du premier satellite arabe: Exposition au Centre culturel français et conférences de Guy Lebègue, ingénieur Aerospatiale, à la Faculté des Sciences de l'Université[4], à lInstitut Royal Géographique et au Centre culturel français[5], Amman[6], Jordanie, février 1985.
  • Les satellites d'application de Télécommunications, de Météorologie, et d'Observation de la Terre, Société d'Etudes Scientifiques et Archéologiques, Draguignan, Var, 13 mars 1985.
  • Arabsat: la lune artificielle, Centre culturel de Cannes - Société Astronomique de la Côte d'Azur, 13 novembre 1985
  • Le défi commercial de l'Espace, Institut Européen des Hautes Etudes Internationales, Nice, mars 1986
  • Un satellite de télécom: A quoi ça sert?, Comment ça marche?, Combien ça coûte? :
  • Colloque AAAF: Satellites de Communication et de Navigation pour les mobiles, organisé par Guy Lebègue, Programme MEDSAT[7], Cannes, 1997.
  • Le Centre spatial de Cannes - Mandelieu et ses satellites :
    • 3 octobre 2019, Université pour tous de l'Est varois (UEVA), Cercle culturel de Saint-Raphaël
    • 8 novembre 2019, Cannes Université[8].
    • 14 février 2020, 3AF Côte d'Azur[9]

Autres Activités

Politique

Guy Lebègue est élu conseiller municipal du Cannet, la ville mitoyenne de Cannes au nord, en 1977 sur la liste de Pierre Bachelet, avec une délégation à l’Environnement. Ré-élu en 1983, il effectue un second mandat jusqu'en 1989 avec comme mission demandée par le maire de coacher une toute jeune nouvelle élue : Michèle Tabarot.

Loisirs

Son loisir préféré est le nautisme et plus particulièrement la voile. Après une formation sur Vaurien à la base nautique de l'EDF sur le lac de Vassivière, ainsi qu'à l'école des Glénans en Bretagne, il achète son premier voilier lors de son service militaire à Arcachon. Dès son arrivée à Cannes en 1964, il achète un croiseur côtier, qui sera suivi par quatre autres de plus en plus volumineux devenant sa résidence secondaire.
Sa connaissance de la mer lui vaut d'être retenu comme skipper des premiers voiliers engagés par l'établissement dans les Ariane's Cup.

Logiciels libres

Dès sa retraite, étant actif dans diverses associations, Guy Lebègue va s'intéresser aux logiciels libres en vue de les appliquer pour des activités associatives, peu fortunées, désirant les appliquer, évitant ainsi les frais élevés des licences Microsoft. Ce sera le cas avec :

  • Open Office, la suite bureautique, qui sera suivie en 2011, par LibreOffice
  • Grisbi, logiciel de comptabilité
  • Ubuntu, la suite de système d'exploitation Linux et des logiciels d'application associés
  • MediaWiki en vue de l'application CASPWiki.

En 2008, il devient membre de Linux Azur.

Past président de Cannes Aéro Spatial Patrimoine

En 2008, Guy Lebègue rejoint l'association Cannes Aéro Spatial Patrimoine (CASP), est élu au conseil d'administration et en devient trésorier, puis président en 2011[10].

  • le 20 décembre 2011, il signe l'avenant no 1 au Protocole avec Pierre Bénard lors d'un Conseil d'administration
  • le 17 décembre 2013, il signe la convention de partenariat avec l'association PARSEC et Djamal Ghoubali, président de PARSEC, CASP mettant à disposition de PARSEC ses membres bénévoles animateurs des visites de l'établissement, dans le cadre des actions des Classes Azur Astro-Espace[11].
  • le 12 juin 2020 :
    • lors de l'assemblée générale, il est réélu pour 3 ans au conseil d'administration,
    • lors du conseil d'administration suivant, il propose de laisser son poste de président à Philippe Derenne ; celui-ci est élu à l'unanimité et le nomme Past président et responsable du produit CASPWiki.

CASPWiki

Le 15 janvier 2010, il crée l'encyclopédie historique CASPWiki.

Au 17 février 2021, cette encyclopédie reconnue d'intérêt par Wikipedia est citée 60 fois dans la version francophone.

AICPRAT

Le 27 juin 2016, Guy Lebègue signe la convention d'alliance avec l'association AICPRAT et entre, en tant que membre de droit, au conseil d'administration.

Le 1er décembre 2016, il est nommé délégué régional d'AICPRAT pour les Régions Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) & Corse[12].

Le 12 juin 2020, suite au changement de présidence CASP, il quitte ces fonctions qui sont reprises par son successeur.

Distinctions

Médaille d'honneur ville de Troyes

Guy Lebègue :

Revue de presse

Notes et références de l'article

Voir aussi

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus