Tesi de la Plane

Aller à : navigation, rechercher
Tesi de la Plane

Tesi de La Plane (née en à Port Saïd et morte en à Nice) est une artiste et peintre française.

Biographie

Née à Port Saïd en Égypte en 1916, Tesi de la Plane a passé l’essentiel de sa vie à Nice, en marge des principaux artistes de l'École de Nice. Influencée par Vassily Kandinsky et Paul Klee, sa peinture valorise l’abstraction comme expression des sentiments. L’orphisme et les rayons colorés qui décomposent la lumière dans l’œuvre de Sonia Delaunay et Robert Delaunay laissent également une empreinte sur son travail. Dans les années 1960 et 1970, sa peinture évolue sous l’influence des travaux de Victor Vasarely et l'Op Art : ses toiles sont construites en assemblages de formes géométriques coloriées et assemblées. Elle meurt à Nice en 2003.

Œuvres

Dans un texte publié en 1986 intitulée Autour de ma peinture, Tesi de la Plane a précisé ses intentions et révélé toutes ses influences :

  • « Mes compositions ont pour but d’atteindre un bon équilibre, par des constructions linéaires, traduisant mes thèmes ; et le chromatisme qui les accompagne donne la valeur dans le « plan ». La couleur chaude devient alors lumière (...). L’œil se déplace, découvre des cheminements divers ».
  • « Je tiens à confirmer (...) que l’art géométrique dans son élaboration parfois lente, ne retire rien à l’artiste de sa sensibilité, de sa liberté, ni même de son « instinct » indispensable à toute œuvre d’art ».

Les tableaux de Tesi de la Plane ne figurent dans aucune collection publique et ont été exposés à plusieurs reprises dans des galeries suisses et allemandes. Son atelier a été dispersé en vente publique en novembre 2015[1]

Un travail typique des années 1970 et 1980, un style qui lui est propre, une créativité autour des couleurs, mouvements, perspectives marquent son œuvre de manière indéniable[réf. souhaitée].

Expositions

  • 1960 : Biennale internationale, Menton (catégorie « abstraction lyrique »)
  • 1970 : Grand prix international d’Art contemporain, Monaco (mention « constructivisme »)
  • Années 1970 : « Art sacré Sénoufo et Tesi de La Plane », boutique Knoll international France

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus