Encyclopédie Wikimonde

William Aucant

Aller à : navigation, rechercher

William Aucant est l’ un des citoyens tiré au sort pour la Convention Citoyenne pour le Climat[1],[2]. Aux côtés de Grégoire Fraty, il fait partie des premiers adhérents de l'association « Les 150 »[3] et en est le premier vice-président, chargé de la communication.

Biographie

Débuts & formation

William Aucant est architecte urbaniste dans sa vie civile[4].

Convention Citoyenne

William Aucant est l’un des 150 citoyens tiré au sort pour participer à la Convention Citoyenne pour le Climat[5].

Il participe notamment aux travaux auprès du groupe 'Se loger'[4].

Engagé au sein de l'association « Les 150 », William Aucant accompagne les 149 mesures de la Convention Citoyenne, que ce soit au niveau politique[6] ou territorial[7]. Aux côtés d'autres membres de l'association « les 150 », il accompagne le projet de loi Climat et Résilience lors de sa préparation par le Gouvernement[8] mais également lors de son examen par l'Assemblée Nationale[9] et le Sénat.

Il est le principal organisateur du « serment pour le climat », lancé par l'association « Les 150 »[10].

Engagement politique

William Aucant rejoint le rassemblement de la gauche et des écologistes dans la région des Pays de la Loire pour les élections régionales 2021[11],[6].

Vie privée

Il est en couple et a deux enfants[12].

Notes et références

  1. « William Aucant de la Convention Citoyenne pour le Climat : «j’aurais aimé que le gouvernement soit beaucoup plus ambitieux» », sur GoodPlanet mag', (consulté le )
  2. « DOSSIER. Convention citoyenne climat : William Aucant est l'un des 150 Français qui phosphorent sur l'environnement », sur France 3 Pays de la Loire (consulté le )
  3. Telestar.fr, « TEMOIGNAGE. William Aucant : On demande leur avis aux cit... - Télé Star », sur www.telestar.fr, (consulté le )
  4. 4,0 et 4,1 « La Convention citoyenne pour le climat a-t-elle déjà réussi son pari ? », sur Public Senat, (consulté le )
  5. « Nantes, tiré au sort pour poser les jalons de la loi climat William Aucant ressent "beaucoup de colère et de déception" », sur France 3 Pays de la Loire (consulté le )
  6. 6,0 et 6,1 « Deux membres de la Convention citoyenne pour le climat candidats aux régionales », sur LExpress.fr, (consulté le )
  7. « « La Convention pour le climat doit se décliner localement », William Aucant, architecte-urbaniste, membre de la Convention citoyenne pour le climat », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Convention citoyenne pour le climat : les participants entre espoir et déception », sur France 24, (consulté le )
  9. « Convention climat, le difficile accouchement du projet de loi », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  10. « Un "serment pour le climat" : les 150 de la CCC veulent poursuivre leurs travaux », sur www.linfodurable.fr (consulté le )
  11. Claire Dubois, « Déçu par la Convention climat, il se tourne vers la politique », sur Ouest-france.fr,
  12. Moi Citoyen, First (ISBN 9782412069080) 

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).