Encyclopédie Wikimonde

Alain Pelosato

Aller à : navigation, rechercher

Alain Pelosato, né le à Algrange, est un écrivain et éditeur français. Il a été directeur de l'environnement et manageur de risques dans une commune du Grand Lyon jusqu'en 2007. Il signe des textes littéraires sous le pseudonyme « Pierre Dagon ».

Biographie

Ses parents d'origine italienne ont été naturalisés après sa naissance. Son père est arrivé en France en 1921 et sa mère en 1928. La famille de cette dernière avait fui le fascisme et ses deux frères, Virgilio et Giovanni, sont morts en combattant pour la résistance.

Alain Pelosato, né le 19 décembre 1946 à Algrange (Moselle - France), il enseigne pendant trois ans dans le secondaire après des études de chimie, puis entre dans une collectivité locale jusqu'en 2007. Il y a créé et dirigé la Maison du développement du Grand Lyon et s'est beaucoup impliqué dans l'écologie locale.

Il fut quelques années directeur de la revue du MNLE Naturellement et de la revue qu'il a créée, Écologie et progrès. Il a collaboré avec le cinéaste Paul Carpita, et participé à la réalisation de trois documentaires, sur l'écologie du fleuve Rhône et l'action de la municipalité de Givors. Il participa à la fondation du MNLE

Alain Pelosato est le fondateur de la maison « Editions Naturellement », il en a été le gérant et l'éditeur .

Créée en 1998 cette maison d'édition a publié plus de 150 titres. Elle n'a pas résisté aux deux faillites successives de son Distributeur Distique et a cessé son activité en 2003.

Pendant toute cette période elle a foisonné de publications qui ont fait l'objet de nombreux articles et critiques dans la presse nationale belge et française.

En dehors de son activité de gérant, Alain Pelosato a dirigé plusieurs collections : Fictions, Sciences, Témoins… Plusieurs ouvrages de sa collection Témoins ont été de véritables best-sellers comme le livre de Georges Feterman « Paris chemin faisant » dont les nombreuses critiques élogieuses ont été publiées par Le Courrier de la Nature (N° 174 – décembre 1998), Le Moniteur (29 mai 1998), etc. Un autre best-seller de cette collection fut « L'effet de serre » de François Ploye, chroniqué par Le Courrier de l'environnement (lundi 13 mars 2000), le Monde diplomatique (septembre 2000), Fusion (mai-juin 2000)… Les éditions Naturellement ont également publié la revue [science-fiction magazine], la revue Phénix et la revue Naturellement.

Après la cessation d'activités des éditions Naturellement, A. Pelosato a poursuivi la publication de science-fiction magazine en créant la société de presse sfm éditions en 2003.

Alain Pelosato est aussi un écrivain.

Il a publié de nombreux ouvrages (voir bibliographie ci-dessous) dans quatre catégories :

1) Recueil de témoignages sur des faits historiques qui ont été publiés dans sa collection « Témoins », comme « Voies de la déportation » qui est répertorié dans les revues spécialisées de l'histoire de la résistance et de la déportation, mais aussi de témoignages de Riverains du Fleuve Rhône comme dans « Vorgines » mais aussi « Le Rhône » publié par les Presses universitaires de France et « Le Rhône fleuve lumière » chez Ouest-France.

2) Des études sur l'histoire du cinéma avec « Le Cinéma fantastique » et toutes ses suites (de 1998 à 2013) et quelques autres essais, notamment dans la revue CinémAction une étude « Monstres au féminin » (Corlet publications (2008). Ces études lui ont valu la participation à des émissions télévisées comme « Culture pub » chez M6 et plusieurs émissions spécialisées dans la chaîne « Cinéma frissons » de Canal Sat. Le recueil « Lovecraft le maître de Providence » qui comprend sa première étude sur le cinéma inspiré de Lovecraft a été chroniqué par La Libre Belgique (27/10/99), la revue Urgence pratique (!) et Le Monde (1999)

3) Des études sur l'écologie et l'environnement comme « Au fil du Rhône Histoires d'écologie » (1992) chez Messidor. Dans le journal L'Humanité 22/05/1992, Didier Berneau écrit à propos de ce livre : « Si l'ouvrage d'Alain Pelosato fourmille d'informations, de détails sur la vie quotidienne au bord du Rhône, son principal mérite est de raconter les premiers balbutiements d'une lutte qui devait tout inventer pour sauver le Rhône de l'asphyxie. » Cette expertise environnementale a valu à Alain Pelosato d'être invité à l'émission « La Tête au Carré » de France Inter au cours de laquelle l'animateur a déclaré : « A la lecture de son livre Au fil du Rhône, histoires d'écologie, Alain Pelosato aurait bien été dans le film de Marc Jolivet La très très grande entreprise… » (Mathieu Vidard, journaliste et animateur radio, lors de l'émission de France Inter du 21/10/2008) En tant qu'auteur de livres sur l'environnement, Alain Pelosato a participé à de nombreuses émissions de la chaîne nationale de télévision Direct 8.

4) Des œuvres de fictions et des nouvelles. Il a publié plusieurs de ses nouvelles dans des anthologies dirigées par Marc Bailly et Léa Silhol, qui ont fait l'objet de chroniques par Jacques Baudou dans Le Monde, notamment dans ses éditions du 4 juin 1999, du 10 décembre 1999. Le matin (quotidien belge du 21 décembre 1999) et Elegy (revue spécialisée dans la musique Gothique) ont chroniqué le recueil « De Sang et d'encre » publié dans la collection Fictions d'Alain Pelosato, dans lequel on peut lire sa nouvelle « Hollywoood ».

Son roman « Ruines » a fait l'objet de citations élogieuses de Jean Marigny, spécialiste des vampires, professeur émérite à l'Université de Grenoble.

Voici ce qu'il écrit dans son ouvrage « Le vampire dans la littérature du XXe siècle » (2003) : « Parmi les meilleurs romans des deux dernières décennies du siècle on peut citer (il cite plusieurs livres et…) Ruines d'Alain Pelosato (1998) » (…)

« Le but est parfois de donner l'illusion au lecteur que l'on s'ancre dans la convention pour mieux la subvertir, comme dans Ruines d'Alain Pelosato qui, sur le plan purement narratologique, donne l'impression fausse d'aller sur des sentiers battus. Dans ce roman, en effet, un psychiatre, dont l'un des malades a un comportement particulièrement étrange fait appel à un détective privé pour résoudre le mystère, et c'est l'enquête entreprise qui constitue l'intrigue comme dans les nouvelles et feuilletons du début du siècle. L'originalité ici ne réside pas dans la manière de raconter l'histoire, mais dans le traitement thématique du vampire. » (…)

« Faut-il considérer ces romans comme appartenant au fantastique ou de la science-fiction ? On peut se poser la même question à propos de Ruines d'Alain Pelosato qui pourrait être considéré comme un roman de science-fiction dans la mesure où les vampires sont ici des êtres qui viennent d'une autre dimension, mais qui est écrit comme un roman fantastique où la raison se perd. Cette ambiguïté est d'ailleurs soulignée par deux citations en exergue qui ouvrent le roman : la première de Dom Calmet, qui définit les vampires comme des revenants, et la seconde qui est issue d'un « traité de botanique des mondes extérieurs » et qui décrit les ophrys, orchidées ressemblant à des insectes. »

Jean Marigny cite systématiquement cette œuvre d'Alain Pelosato dans ses interviews, dans les colloques (comme celui de Cerisy sur les vampires en 2006)…

De nombreuses critiques de ce roman ont été publiées dans diverses revues et notamment dans Sfmag et dans Phénix.

A propos de la suite de ce roman, « Fleur de soufre », Jean Claude Alizet écrit : « Un roman original, qui met en résonance les plus récentes théories sur les OGM – les organismes génétiquement modifiés – avec nos plus ténébreuses légendes… » dans L'année de la fiction 1999-2000 (volume 11 du répertoire complet de toutes les œuvres de ce genre publiées en France)

Enfin, à propos de son recueil de nouvelles « Le Chant de la meuille », Arnaud Blanchet, écrit : « Un Livre, un vrai Livre ! Un livre qui vous poursuit des heures, des jours durant, et, bonheur, qui à chaque lecture illumine des trésors cachés et des messages jusqu'alors obscurs ! Un recueil que chaque écrivain en herbe aimerait pouvoir signer de sa propre main. » (Science-fiction magazine – 2000)

Bien sûr, d'autres chroniqueurs ne partagent pas cet enthousiasme pour les œuvres d'Alain Pelosato, notamment, certains chroniqueurs des fanzines du « Fandom », notamment à propos de « La Compagnie des clones ». Mais Bruno Peeters, chroniqueur de la revue Phénix a aimé ce court roman : « Alternance de passages violents et impressionnants, puis de plages romantico-écologiques (où l'on reconnaît l'amoureux du Rhône, des eaux et de la pêche en rivière qu'est Alain Pelosato), ce livre est excellent, et donne à réfléchir tout en respirant la nature. »

Plusieurs articles de Wikipedia citent des extraits d'œuvres d'Alain Pelosato ou ses chroniques de films : John Carpenter (le réalisateur de cinéma]) – Rhône (dans la bibliographie) – Starship Troopers (film)étoiles, garde-à-vous !Saint-AngeHenri Gonnet dans la bibliographie, etc.

Publications

Études et essais

  • Livre blanc de la pollution du Rhône (Col.) - MNLE 1982
  • Au fil du Rhône, histoires d'écologie - Messidor 1992
  • Le Rhône fleuve lumière - Ouest France 1994
  • Voies de la déportation - Naturellement 1995 (Réédité chez Kindle Édition en 2011)
  • Le Rhône - PUF " Que sais-je ? " 1996
  • Écologie et progrès (Col.) - Naturellement 1997
  • Le Rhône et ses crues (Col.) - Naturellement 1997
  • Écologie et civilisation (Col.) - Naturellement 1998
  • Le cinéma fantastique - Naturellement 1998
  • Fantastique, des auteurs et des thèmes - Naturellement 1998
  • Le cinéma fantastique de l'année 1998 - Naturellement 1999
  • Fantastique et science-fiction au cinéma - Naturellement 1999
  • Algériens, la France et l'Algérie - Naturellement 2000 (Réédité chez Kindle Édition en 2011)
  • Le cinéma fantastique (2000 - 2001) - Naturellement 2002
  • Un siècle de cinéma fantastique et de SF, Le Manuscrit (éditions) 2005
  • L'effet Vénus (Coll.) - Eons, 2005
  • Le cinéma fantastique en 2005 - Le Manuscrit (éditions) 2006
  • La Terre et son climat suivi de Petite histoire des crues du Rhône, Le Manuscrit (éditions), 2006
  • Le cinéma fantastique et de SF en 2006 - Le Manuscrit (éditions) 2008
  • La Terre et son climat – Manuscrit – Université 2006
  • Le ville et l'industrie (Risque majeur, pollution et aménagement du territoire) – Edilivre 2008
  • Explorations – Edilivre – 2010
  • Cinéma fantastique et de SF (2007-2010) (Et Séries télé : Stargate SG1, Atlantis, Universe et retour sur X-files) Edilivre 2010
  • Livre Noir de la Mairie de Givors (sous le pseudonyme de Robert Neville) Edilivre 2011
  • Lovecraft au cinéma Edilivre 2011
  • Vampires au cinéma – Edilivre 2011
  • Zombies au cinéma – Edilivre 2012
  • Nature fantastique au cinéma – Edilivre 2012
  • Le Gothique au cinéma – Edilivre 2012
  • Communisme : je m'en suis sorti ! – Edilivre 2012
  • Vorgines fées et témoins du fleuve - Edilivre 2014
  • Un siècle de cinéma fantastique et de SF : la suite (2004-2015) Edilivre 2015
  • Lovecraft au cinéma (La suite 2008-2015) Kindle
  • Fantastique et science-fiction, réel, cinéma, littérature (exploration) Edilivre 2015
  • Stargate : le guide CreateSpace 2016
  • X-files le guide CreateSpace 2016
  • Séries TV fantastique, SF, policier CreateSpace 2016
  • Stargate & X-files le guide (revue et corrigée) Edilivre 2016
  • Cinéma fantastique et de SF, Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2015 sfm éditions 2016
  • The Strain sfm éditions 2016
  • Fandom 2 sfm éditions 2016
  • Terreur végétale dans les films d'horreur et de SF sfm éditions 2016
  • Supernatural, Intertextualité cinématographique sfm éditions 2017

Auto-éditions :

  • Clive Barker au cinéma – Aliens généalogie cinématographique – E.R. Burroughs, l'aventurier de l'imaginaire – L'Amour à mort ! – Le Chant du fleuve – Le Réel au service du fantastique – Philip Kindred Dick – Entretiens fantastique SF – Fantastique SF Sciences – Le Rhône, reflets, ombres et lumières, etc.

Nouvelles

  • Vorgines, fées et témoins du fleuve - Naturellement 1993
  • Nouvelles d'autres mondes (Col.) - Naturellement 1997
  • Pas de nouvelles de lui (Col.) - Naturellement 1998
  • Hollywood : les sept dernier jours de Bela Blasko in " De Sang et d'Encre " Nat. 1999
  • Stigmates in " Forces Obscures n° 2 " Nat. 1999 - en anglais : Stigmata publié aux États-Unis sur le site de Michael Lohr 2005
  • Le chant de la meuille (Recueil) - Naturellement 2002 ; réédition chez Le Manuscrit (éditions), 2006
  • Le Train - science fiction magazine 2009
  • Lettre à Ralsa Marsh – sfmag 2010
  • Lettre à Ralsa Marsh in Lovecraft au cinéma Edilivre 2011
  • Terribles moments sfm éditions 2016
  • Le Chant du fleuve - sfm éditions 2017

Romans

  • La compagnie des clones, Naturellement, 1997
  • Ruines, Naturellement, 1998
  • Fleur de soufre, Naturellement, 2000
  • L'appareil suivi de la nouvelle Le Spectre - Naturellement 2000 (Réédité chez Kindle Édition en 2011)
  • Les 12 filles de Lilith par Pierre Dagon - science-fiction magazine (2001)
  • Lovecraft à Espérance par Pierre Dagon - science-fiction magazine (2003)
  • L'Alchimiste par Pierre Dagon - science-fiction magazine (2004)
  • Les Âges sombres par Pierre Dagon - science-fiction magazine (2005)
  • Militer (réédition de L'appareil et de Fandom) - Le Manuscrit (éditions) 2005
  • Fandom et essais, InLibroVeritas éditions, 2006
  • Jean Calmet (Les Vampires et Lovecraft) – Edilivre 2011 (Recueil de 6 romans)
  • Yuggoth et Titan par Pierre Dagon sfm éditions 2016

Films

En collaboration avec le cinéaste Paul Carpita :

  • Vallée du Rhône la colère, PROFILIM 1978
  • Le Rhône la mer danger pollution, PROFILIM 1988
  • Vivre à Givors, PROFILIM 1989

Lien externe

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 465 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Cet article « Alain Pelosato » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).