Encyclopédie Wikimonde

Albert Stévaux

Aller à : navigation, rechercher
Albert Stévaux

Albert Stévaux, né à La Chapelle-Baloue (France) le 22 mai 1915, décédé à Spa le 5 février 1990, est un prêtre belge et militant wallon.

Ordonné prêtre en 1939 Albert Stévaux est le vicaire de Jemappes durant la guerre. Il obtient le diplôme de théologie à l'Université catholique de Louvain en 1949. Il est vicaire à Charleroi de 1945 à 1946 puis professeur de religion au Lycée de 1946 à 1950 puis professeur de théologie morale au Grand-séminaire de Tournai de 1950 à 1962, ensuite doyen principal de cette ville, de 1959 à 1962 puis à nouveau de Charleroi de 1962 à 1978[1]

Partisan des idées de Vatican II, il désire rechristianiser le monde ouvrier de Charleroi; ce qui implique pour lui notamment des contacts avec le Mouvement wallon qu'il prend avec Jacques Hoyaux ou Germain Capelleman. Quand la crise de Louvain éclate, il préconise de transférer l'université wallonne à Charleroi.

À partir de 1970, il conduit une importante recherche en sociologie religieuse qui le conduit à recommander la division du Diocèse de Tournai qu'il estime trop étendu: il préconise la création d'un diocèse de Charleroi. Il organise même un référendum dans les paroisses de la région qu'il dirige sur le plan religieux et obtient un vote favorable à l'idée qui est cependant rejetée par le Conseil presbytéral de Tournai qui estime que le référendum devrait être organisé dans l'ensemble du diocèse.

Il fonde un groupe de prêtres qui s'appellera Prêtres-Wallonie et qui rejoindra ensuite le mouvement Église-Wallonie[2]qu'il fonde avec le sénateur Jean-Émile Humblet et l'aumônier national du Mouvement ouvrier chrétien à l'origine des deux volumes d'histoire et de réflexion intitulés du nom[3] même du mouvement qu'il fonde et qui se réunit encore régulièrement aujourd'hui.

Notes

  1. L'Encyclopédie du Mouvement wallon Tome III p. 1499
  2. eglise_wallonie : Église_Wallonie est un groupe de catholi
  3. Tony Dhanis et Jean-Émile Humblet Église et Wallonie Tome I intitulé Chances et risques pour un peuple, EVO, Bruxelles, 1983, et Église et Wallonie Tome II intitulé Jalons pour une histoire religieuse de la Wallonie

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).