Encyclopédie Wikimonde

Barange

Aller à : navigation, rechercher
Barange
Barange à l'Olympia, février 2015.
Informations générales
Naissance (41 ans)
Montpellier (Hérault)
Activité principale Musicien, Chanteur, Auteur-compositeur
Genre musical chanson française, Pop
Instruments Guitare, piano
Années actives Depuis 2003

Barange, alias Victor Barange, est un auteur-compositeur-interprète français né le 24 septembre 1978 à Montpellier (Hérault).

Biographie

Très jeune, Victor s'intéresse à la musique et c'est sa mère, Rose, institutrice, qui va l'inscrire dans un cours de musique. Pendant plusieurs année, il travaille le piano, puis à l'adolescence son père, François, qui lui achète une guitare avec laquelle il commence à écrire ses premières chansons. Dans ce même temps il intègre différents petits groupes locaux comme « Silencio » ou les « Coupe-coupe » et se met à chanter ses propres compositions. Ses influences sont multiples et s'étendent d'H.F Thiefaine à Roger Daltrey des Who en passant par Brian Eno.

En 2002, pour suivre une fille, il quitte alors Montpellier et s'installe à la capitale. C'est lors d'un concert pour la fête de la musique à l'auditorium Debussy-Ravel de la Sacem, qu'il rencontre la directrice artistique du label TF1, « Une musique » avec lequel il signe son premier contrat d'artiste.

En 2003, après un premier single "Ailleurs"qui rencontre un succès d'estime, la chaine lui confie l'habillage sonore de plusieurs de ses séries télé. Même si ce travail l'amuse beaucoup, par crainte de perdre de vu son projet initial personnel, il décide de se remettre à l'écriture.

En 2006, il remonte une nouvelle équipe composée entre autre de James Eller (basse), Maxime Garoute (batterie), Boris Jardel (guitare) et enregistre un nouveau disque dans les studios « Plus XXX ». Suite à quelques démarches et concerts, ce projet provoque un enthousiasme chez certain médias, dont un chroniqueur de l'émission « Le fou du roi « sur France Inter, qui l'invite à jouer son titre « le bonheur » en live. Victor, pour ce projet, se produira dans les bars et les petites salles de la capitale avec pour seuls compagnons de route sa guitare et une grosse caisse.

En 2010, il compose un nouveau répertoire dont les chansons « Un air de Morricone » et « Nasdrovia », sur lesquelles il imagine des arrangements aux accents Balkaniques, mélangeant pop et rock avec des instruments plus traditionnels. Il fait alors la connaissance de Marc Di Domenico, directeur du label Palass, qui s'occupe d'Emir Kusturica. Victor lui expose ses idées et les deux hommes s'envolent pour Belgrade rencontrer le réalisateur Voja Aralica (Chat noir Chat blanc, Emir Kusturica i No Smoking Orchestra). Cette collaboration se conclut par un nouvel Ep et il sillonne les routes pendant plus de deux ans avec ce nouveau répertoire. A ce moment de son parcours, Victor (Barange) se pause, se recentre sur l'écriture, ses envies, ses choix. Il s'entoure du bassiste et réalisateur Arnaud François et fin 2013, tous deux s'enferment en studio. Il en résultera cinq chansons sans aucun artifice. Les mélodies sont pop et le son des guitares et des claviers analogiques affichent clairement ses intentions.

Début 2014, Victor compose en grande partie la musique du spectacle de Jeff Panacloc « Jeff Panacloc perd le contrôle » et en assure les Première parties à Paris, notamment les 11, 12 et 13 avril 2014 à la Cigale, les 02 & 03 décembre 2014 au Casino de Paris et les 21, 22,23 février ainsi que le 08 mars 2015 à l'Olympia.

En juin 2015, il cosigne également la musique du single de Jeff Panacloc et Jean-Marc « J't'emmerde ».

Télévision

Notes et références


1. ↑Arnaud Berreby, Barange : une pop française, subtile et décalée, 27 novembre 2014.

2. ↑Arnaud Berreby, Live report – Barange à l'Olympia, 21 février : hypnotique et fiévreux !, 23 février 2015.

3. ↑Severine Vincent, Victor Barange, Victor Barange & Carine Davis - Le bleu de l'océan, 16 août 2003.

4. ↑Serge Levaillant, Sous les étoiles exactement, 2007.

5. ↑Stephane Bern, Le Fou du Roi, France inter, 2006.

6. ↑Victor Barange, Infoconcert, 2012.

7. ↑La chaine officielle de Barange sur Youtube

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).