Claire Boitel

Aller à la navigation Aller à la recherche
20211106 142712.jpg

Claire Boitel est une prosatrice et poète française née le 16 juillet 1972 à Boulogne-Billancourt. Elle est la petite-fille du peintre Maurice Boitel (1919-2007) et l'arrière-petite-fille d'Albert Besson (1896-1965), membre de l'Académie nationale de médecine.

Biographie

Après avoir écrit régulièrement des poèmes rimés dès l'âge de sept ans, puis par assonances à partir de 12 ans, elle écrit en vers libres et sous la forme de poèmes en prose à dix-sept ans ainsi que quelques courtes nouvelles et publie trois recueils de poèmes aux éditions Librairie-Galerie Racine : Le Chirurgien des braises, 1997, Les Os voyeurs, 2000 et Objets de la Demoiselle, 2019.

Ses poèmes sont publiés dans de nombreuses[1] revues, dont Les Hommes sans épaules[2] dirigé par Christophe Dauphin, Écrit(s) du Nord[3] dirigé par Jean Le Boël et publié par les éditions Henry, Multiples[4] dirigé par Henri Heurtebise, Lieux d'être animé par Régis Louchaert et Madeleine Carcano, Possibles dirigé par Pierre Perrin[5], Poésie/première, Concerto pour marées et silence dirigée par Colette Klein[6]. Elle figure également dans une dizaine d'anthologies dont : La Poésie française contemporaine[7] par Jean Orizet, les éditions du Cherche Midi, 2004 et Poèmes de femmes[8],[9] par Régine Deforges, les éditions du Cherche Midi, 2009. Elle publiera trois romans en 2010 aux éditions Édilivre: Au nom des incandescences, Le Bal de l'observatoire et Journal d'un iota[10]. Un roman aux éditions Rafael de Surtis, collection "Pour une fontaine de feu", préface de Frédéric Tison, en 2020 : Vitamines noires. Un récit aux toutes nouvelles éditions Fables fertiles en avril 2022 : La nuit est toi puis en septembre 2022 un roman, Tuer des roses aux éditions Douro, collection La Bleu-Turquin dirigée par Jacques Cauda.

Publications

Poésie

  • Le Chirurgien des braises, éditions Librairie-Galerie Racine, 1997.
  • Les Os voyeurs, éditions Librairie-Galerie Racine, 2000.
  • Objets de la Demoiselle, éditions Librairie-Galerie Racine, 2019.

Romans, Récits

  • Au nom des incandescences, éditions Édilivre, 2010.
  • Le Bal de l'observatoire, éditions Édilivre, 2010.
  • Journal d'un iota, éditions Édilivre, 2010.
  • Vitamines noires, préface de Frédéric Tison, éditions Rafael de Surtis, collection "Pour une fontaine de feu", 2020.
  • La nuit est toi, éditions Fables fertiles, 2022.
  • Tuer des roses, éditions Douro, collection "La Bleu-Turquin" dirigée par Jacques Cauda, 2022.

Traductions

  • La Poésie est femme, de Fausto Nardo, éditions Librairie-Galerie Racine, 2010. (Nota bene : ce livre n'a été publié que dans sa traduction française.)

Critiques de l'œuvre

Citations

  • Jean Breton : « L'image, ici, est à la fois la pupille contractée du créateur et le rayon laser dont on la frappe. L'image fait éclater le ban et l'arrière-ban de nos désirs, révèle les riches oripeaux du subconscient. Elle est au service d'une énergie parfois rimbaldienne, qui ne nous laisse pas de trêve. »[11]
  • Anne Darras : « L'univers de Claire Boitel est onirique, halluciné. »[12]
  • Christophe Dauphin : « Les sentiments sont lacérés par le stupéfiant image, que Boitel sait employer avec rage et délice. »[13]
  • Henri Heurtebise : « Claire Boitel est une tornade blanche. »[14]
  • Régis Louchaert : « Dans cette luxuriance, sauvagerie verbale, il faut se laisser porter, emporter par les fulgurances, toutes les nuances possibles du neuf et de l'inconnu. »[15]
  • Rémi Boyer : "La Demoiselle "fouille la lumière" et met au jour des secrets, des réalités, des enseignements (...) Il s'agit d'une quête intransigeante même si elle n'est pas sans plaisir."[16]
  • Rémi Boyer : "C'est un univers envoûtant, étrange mais pas étranger, que nous fait découvrir et explorer profondément Claire Boitel par ce roman, (Vitamines noires), un monde obscur et souterrain dans lequel les repères s'estompent, fuient, trompent pour révéler (...)", [17].
  • Rémi Boyer : "Texte d'une rare beauté, La nuit est toi échappe à tout commentaire tant il est déroutant. Littéralement, il ne cesse de nous installer dans les lieux les moins confortables de la conscience, jouant avec les porosités psychiques et temporelles de l'auteur et du lecteur. (...) On prend ce livre comme une drogue lente. Les mots fascinent, s'écoulent dans les veines du lecteur pour envahir toute la conscience et ouvrir les imaginaires les plus sombres, les imaginaires assassins, qui produisent de purs diamants étincelants."[18].
  • Jean-Paul Gavard-Perret à propos de La nuit est toi : (...) l'action devient la sœur du rêve au sein d'un récit nocturne propre aux abîmes du temps comme aux abysses de la sensualité.[19].
  • Pierre Perrin (écrivain) à propos de La nuit est toi : "La phrase est brève, d'une rare pureté ; les images, éclatantes et justes. Lire Claire Boitel est un plaisir. (...) La perfection de la langue lui est naturelle."[20].
  • Jean-Paul Gavard-Perret à propos de Tuer des roses : "L'auteure nous propose des face à face aussi impensables que réalistes, comme si elle avait une connaissance parfaite de vies pour le moins étranges. Elle les remonte et les développe dans un style direct et dru, sans le moindre chichi mais non sans humour."[21].

Commentaires, interviews, portrait

Notes et références

  1. Arpa, Le Cri d'os, Encres vives, L'Estracelle, Friches, Poésie terrestre Hélice, Parterre verbal
  2. Les Hommes sans épaules, n° 28, second semestre 2009. Consulté le 19 décembre 2010.
  3. Écrit(s) du Nord, n° 10, octobre 2004 et n° 13-14, octobre 2008. Consulté le 19 décembre 2010.
  4. n° 58-59, 1er semestre 2000 et n° 73, 2e semestre 2008
  5. n°23, mars 2022
  6. Concerto pour marées et silencejuin 2022
  7. La Poésie française contemporaine, p. 371-372. Consulté le 19 décembre 2010.
  8. Poèmes de femmes, p. 222
  9. Poèmes de femmes, Lecture / Écriture
  10. Journal d'un iota.
  11. Jean Breton, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Espace de la critique, Rimbaud-revue, 1998.
  12. Anne Darras, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Froissart 85, été 1998.
  13. Christophe Dauphin, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Le Journal des poètes, numéro 4, juin 1998.
  14. Henri Heurtebise, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Multiples numéros 58-59.
  15. Régis Louchaert, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Lieux d'être n° 26, été 1998.
  16. Rémi Boyer, extrait de l'article sur Objets de la Demoiselle dans https://incoherism.wordpress.com/ Avant-gardes et Philosophies de l'Eveil, 27 novembre 2019.
  17. Rémi Boyer, extrait de la chronique sur Vitamines noires dans https://incoherism.wordpress.com/ Avant-gardes et Philosophies de l'Éveil, 2 février 2021.
  18. Rémi Boyer, extrait de la chronique sur La nuit est toi dans https://incoherism.wordpress.com, 2 mai 2022
  19. "Claire Boitel, La nuit est toi, Sombre clarté au cœur de la nuit de l'être", article de Jean-Paul Gavard-Perret dans lelitteraire.com, 9 juin 2022
  20. http://lefraisregard.free.fr/boinuit.php
  21. lelitteraire.com 4 septembre 2022
  22. revue Multiples numéros 58-59
  23. Le Journal des poètes numéro 4, juin 1998
  24. Rimbaud-revue, 1998
  25. Froissart 85, été 1998
  26. Lieux d'être numéro 26, été 1998
  27. Les Hommes sans épaules numéro 11, second semestre 2001, page 132.
  28. https://incoherism.wordpress.com/ Avant-gardes et Philosophie de l'Éveil, 27 novembre 2019
  29. Les Hommes sans épaules numéro 52, nouvelle série/second semestre 2021, page 313
  30. https://lelitteraire.com 9 juin 2022
  31. https://incoherism.wordpress.com/ Avant-gardes et Philosophie de l'Éveil, 2 février 2021
  32. La Cause littéraire, 11 mai 2021
  33. Revue Possibles n°23, mars 2022
  34. http://lefraisregard.free.fr/boitel.php, 28 décembre 2021
  35. Les Hommes sans épaules numéro 52, nouvelle série/second semestre 2021, page 307
  36. revue Diérèse n°81, été 2021, page 310
  37. https://pagepaysage.wordpress.com, 06/07/2021
  38. revue Poésie/Première numéro 78, mars 2021, page 104
  39. https://lelitteraire.com 9 juin 2022
  40. Avant-gardes et Philosophies de l'Éveil https://incoherism.wordpress.com, 2 mai 2022
  41. Lettres Capitales (le carrefour culturel de Dan Burcea), 3 mai 2022
  42. http://lefraisregard.free.fr/boinuit.php
  43. Possibles numéro 24, juin 2022
  44. lelitteraire.com 5 juillet 2022
  45. Lettres Capitales (le carrefour culturel de Dan Burcea), 26 mai 2022
  46. https://lelitteraire.com 13 juin 2022
  47. "Jusqu'à l'ivresse de Claire Boitel" salon-litteraire.linternaute.com 02/09/2022
  48. lelitteraire.com 04/09/2022

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).