Coraline Parmentier

Aller à la navigation Aller à la recherche
Coraline Parmentier
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Coraline Parmentier est une pianiste française d'origine africaine, née en 1995 près de Rouen[1]. Elle est active dans la promotion de l'inclusion sociale entre l'Orient et l'Occident à travers la musique.

Biographie

Enfance

Caroline Parmentier, d'origine africaine, est adoptée dès son jeune âge par des parents français mélomanes[2] et grandit à Rouen en France, où elle découvre le piano dès l'âge de 5 ans[3].

Formation

De 2004 à 2013, elle fait son cursus primaire et secondaire au Conservatoire de Rouen. Lorsqu'elle rentre en cycle pré-professionnel à 15 ans, ses parents lui offrent un piano à queue et acceptent sa décision d'étudier cette discipline[3]. Après avoir obtenu son diplôme, elle est admise à l'âge de 17 ans à la Haute École de Musique de Genève. Ainsi, elle décide de quitter la France en 2013 pour poursuivre ses études musicales en Suisse[3].

De 2013 à 2021, elle intègre la classe de Sylviane Deferne à la Haute école de musique de Genève[4]. Bien qu'elle débute avec le classique, son intérêt se tourne de plus en plus vers les musiques traditionnelles et contemporaines du monde entier. Elle obtient successivement un Bachelor of Arts en musique, puis un master en Interprétation musicale avec une spécialisation en concert[1].

Depuis 2014, elle s'oriente plus spécifiquement auprès des musiques du Moyen-Orient, qu'elle transpose elle-même au piano à partir du luth oriental ou du chant arabe[1],[2].

La série de concerts de Coraline Parmentier, intitulée "Moments suspendus", regroupe différents programmes sur les musiques classiques latino-américaines et espagnoles. Elle est au centre de ses premières performances publiques en tant que soliste, en France et en Suisse. Cependant, c'est son projet de musique arabe qui marque un tournant décisif dans son parcours.

Un entretien privé avec son idole musicale du Proche-Orient, le Libanais Marcel Khalife, l'encourage à se rendre au Liban en compagnie d'anciens migrants libanais et de français. Ce voyage permet à Coraline de prendre conscience de l'importance des musiques locales en tant que facteur unificateur pour les populations, ainsi que de leur rôle essentiel dans l'expression et la libération de leur souffrance au quotidien. Cette expérience renforce sa démarche.

Face aux réactions positives du public à son programme arabe, où elle intègre transcription, improvisation et composition, Coraline décide de se concentrer sur des concerts thématiques. Lors de ces concerts, elle combine interprétations musicales, explications orales sur les œuvres et les compositeurs, ainsi que la lecture de textes associés.

Carrière

Mars 2017 à mars 2022 : En raison de son expérience personnelle en tant qu'adoptée, Coraline est particulièrement sensibilisée aux problématiques de déracinement, en particulier lorsqu'elles touchent les jeunes. C'est pourquoi elle s'est engagée en tant que Jeune Ambassadrice pour l'UNICEF France pendant cinq ans, se produisant au profit d'associations caritatives en France et en Suisse. Son objectif est d'offrir aux enfants confrontés aux violences des conflits en Syrie, en Irak et en Palestine l'opportunité de découvrir les bénéfices de la musique car selon elle, la culture joue un rôle essentiel dans la promotion de l'ouverture envers les autres[2],[5].

Depuis 2019 : en parallèle de ses projets en tant que soliste, Coraline occupe le poste de pianiste au sein de Diwan (Ensemble Méditerranéen International de Genève), dirigé par Maestro Francis Biggi. Cet orchestre a eu l'opportunité de se produire en petit groupe lors du festival de Samos (Grèce) pour le projet "Il Viaggio di Orfeo" de la Fondation Schwarz. De plus, à plusieurs reprises, Diwan s'est produit en formation complète pour le projet Shawati en collaboration avec le Bedouin Burger et l'Ensemble Vide, notamment au Centre Saint-Boniface de Genève, au Victoria Hall et à la Scène Ella Fitzgerald de Genève. Son but est de promouvoir l'inclusion sociale en favorisant la rencontre entre l'Orient et l'Occident à travers la musique.

En 2023 : Coraline devient membre de l'Association des Femmes Diplômées des Universités (AGFDU Genève) et de la Women International Alliance. Elle se lance dans une nouvelle série de concerts intitulée "Femmes de légende" qui vise à rendre hommage aux compositrices et auteures francophones de l'époque moderne. Parallèlement à ses engagements, elle est professeure de piano classiques, musiques actuelles et improvisation. Elle aspire à interpréter des musiques classiques ou traditionnelles issues de diverses régions du monde, dans le but de mettre en avant les minorités et de mieux comprendre les cultures spécifiques des peuples qu'elle représente à travers sa musique.

Prix et distinctions

  • En 2016, grâce à son projet de musique arabe, elle est récompensée du Prix de l'Engagement décerné par Maurice Graber de la Fondation Éthique et Valeurs de Genève[1].
  • En 2017, elle remporte le Prix du public pour la paix, décerné par les Antennes de paix à Montréal, au Canada, devenant ainsi la seule musicienne nommée pour ce prix pacifiste[1].
  • En 2018, elle est l'invitée d'honneur de la Semaine de la paix à Montréal, où elle effectue une tournée de concerts et de dialogues sociaux auprès des diverses communautés québécoises[1].
  • En 2019, elle se voit décerner le Prix Baume et Mercier pour la sensibilisation interculturelle par la Haute école de musique de Genève[1].
  • En 2021, elle obtient la bourse culturelle de la Fondation Leenards à Lausanne qui lui permet de financer son premier disque oriental enregistré à Montréal en juillet 2022[6].

Références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 « Coraline Parmentier », sur Fondation Leenaards (consulté le ).
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Marie-Hélènedit, « Coraline Parmentier, jeune pianiste passionnée pour la paix en visite au Québec », sur Antennes de paix, (consulté le ).
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « CORALINE PARMENTIER », sur prixpublicpaix, (consulté le ).
  4. « PALMARÈS 2018-2019HAUTE ÉCOLE DE MUSIQUE DE GENÈVEMASTER OF ARTS EN PÉDAGOGIE MUSICALE »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  5. « Voyage musical au Proche Orient - Concert Solidaire pour la Syrie », sur coeuretaction.fr (consulté le ).
  6. Fondation Leenaards, « Coraline Parmentier / pianiste - Bourse culturelle Leenaards 2021 », (consulté le ).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des femmes et du féminisme
  • Portail de Rouen
  • Portail des musiques du monde
  • Portail de la musique classique
  • Portail de Genève et son canton