Encyclopédie Wikimonde

Histéridologue

Aller à : navigation, rechercher

Histéridologue (synonyme: histéridologiste ou histeridologist anglais) est un mot créé en 1984 par l'entomologiste français Yves Gomy[1],[2] pour désigner un systématicien attaché principalement ou exclusivement à l'Histéridologie, c'est-à-dire à l'étude d'une famille de Coléoptères, les Histeridae.

Asolenus julietteae Gomy, 2014.

Cette famille regroupe environ quatre mille deux cent cinquante espèces réparties dans le monde entier[3]. Peu nombreux, un peu plus d'une trentaine (professionnels et amateurs réunis), ces spécialistes correspondent entre eux et forment un « club » informel d'entomologistes. Ils organisent périodiquement des congrès internationaux pour échanger sur les progrès de l'Histéridologie, faire le bilan des études en cours et élaborer des projets communs. La littérature entomologique anglo-saxonne emploie le mot "histeridologist"[4],[5],[6],[7],[8]. En France et dans les pays francophones, les deux mots peuvent être employés.

Premier plan (de gauche à droite): David S. Verity, Michael S. Caterino, Yves Gomy, Slawomir Mazur. Second plan (de gauche à droite): William B. Warner, Alexey K. Tishechkin et Nicolas Degallier.

Les congrès d'Histéridologie

Depuis 1999 quatre congrès d'Histéridologie ont été organisés :

  • The First World Histeridology Congress le samedi 4 décembre 1999 à Varsovie (Pologne). Organisé par Slawomir Mazur, il regroupait 4 participants : Oldrich Kapler (République Tchèque), Slawomir Mazur (Pologne), Masahiro Ôhara (Japon) et Fabio Penati (Italie).
  • Le second Congrès mondial d'Histéridologie le dimanche 30 mai 2004 à "La Chaume" d'Alluy, près de Châtillon-en-Bazois (Nièvre)(France). Organisé par Piet Kanaar, il regroupait 6 participants: Gerardo Arriagada (Chili), Yves Gomy (France), Piet Kanaar (Pays-Bas), Fabio Penati (Italie), Thomas Théry (France) et Pierpaolo Vienna (Italie).
  • Le troisième Congrès mondial d'Histéridologie le 3 septembre 2010 à Paris (France). Organisé par Nicolas Degallier, il regroupait 6 participants : Michael S. Caterino (États-Unis), Nicolas Degallier (France), Yves Gomy (France), Fabio Penati (Italie), Thomas Théry (France) et Alexey K. Tishechkin (États-Unis).
  • The Fourth World Congress of Histeridology du 19 au 24 février 2012 à Santa Barbara (Californie) (États-Unis). Organisé par Michael S. Caterino et Alexey K. Tishechkin, il regroupait 7 participants : Michael S. Caterino (États-Unis), Nicolas Degallier (France), Yves Gomy (France), Slawomir Mazur (Pologne), Alexey K. Tishechkin (États-Unis), David S. Verity (États-Unis) et William B. Warner (États-Unis).

Les comptes-rendus de ces congrès ont été publiés (voir bibliographie).

Les grands Histéridologues depuis Linnaeus

Parmi les grands prédécesseurs de ce groupe, on peut citer Sylvain Auguste de Marseul, Albert de Cooman (1880-1967), Jean Thérond (1899-1987), Victor Auzat, Henry Desbordes pour la France, Axel Reichardt et Oleg Leonidovitch Kryjanovski[9] (1918-1997) pour la Russie, Gunnar Dahlgren (1913-1992) pour la Suède, John Eatton LeConte, John Lawrence LeConte, George Henry Horn (1840-1897) et Rupert L. Wenzel (1915-2006) pour les États-Unis, Edmund Reitter pour l'Autriche, H. Bickhardt, Wilhelm Ferdinand Erichson et J. Schmidt pour l'Allemagne, Giuseppe Müller (1880-1964) pour l'Italie, Takehiko Nakane (1920-1999) pour le Japon et George Lewis (1839-1926) pour le Royaume-Uni.

L'Histéridologie française

L'Histéridologie américaine

L'Histéridologie allemande

Notes et références

  1. Gomy (Y.), 1984.- Essai de révision des Chaetabraeus orientaux (Coleoptera, Histeridae). Nouvelle Revue d'Entomologie (N.S.), I (4): 384 (note infra-paginale).
  2. Vincent (R.), 2010.- Histeridae. Catalogue des Coléoptères du département de la Saöne-et-Loire (F-71), vol. 2. Supplément hors-série au n° 154 (2009) de la revue trimestrielle "Terre Vive", page 37. (SEMINA, Société d'étude du milieu naturel en Mâconnais).
  3. (en) Mazur (S.), 2011.- A concise catalogue of the Histeridae (Insecta: Coleoptera). Warsaw University of Life Sciences- SGGW Press, 332 pp.
  4. Zhou (HZ) & Yu (xd), 2003. Rediscovery of the family Synteliidae (Coleoptera: Histeroidea) and two new species from China. The Coleopterist Bulletin, 57 (3): 265-273.
  5. Lackner (T.), 2010. Review of the Palaearctic genera of Saprininae (Coleoptera: Histeridae). Acta Entomologica Musei Nationalis Pragae, 50 (Supplement): 254 page.
  6. Mazur (S.), 2012. Hister gomyi sp. n. a new Hister-species (Coleoptera: Histeridae) from DR Congo. Baltic Journal of Entomology, 12 (2): 105-108.
  7. Jolivet (P.), Verma (K.K) & Mille (C.), 2013. New and known leafbeetles collected in Mont Panié in 2010 (Coleoptera, Chrysomelidae, Eumolpinae). Nouvelle Revue d'Entomologie, 29 (3-4): 141-154.
  8. Iwan (D.), Kaminski (M.J.) & Ras (M.), 2015. Amphi-Indian Ocean Disjunction in the Trans Pacific Genus Archaeoglenes Brown (Coleoptera, Tenebrionidae: Phrenapatinae) New Taxonomic and Distributional Data. The Coleopterist Bulletin, 14 (mo4): 152-166.
  9. Kryzhanovskij en translittération anglaise

Lien externe

Bibliographie

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).