Joël Courtois

Aller à la navigation Aller à la recherche
Joël Courtois
Nom de naissance Joël Robert Marcel Courtois
Naissance
Angers (France)
Nationalité Française
Diplôme
Maîtrise d'Informatique (1982)
DEA de Traitement Algorithmique de l'Information (1983)
Doctorat en Informatique avec une spécialisation en Intelligence Artificielle (1990)
Autres activités
Enseignant à l’Éducation Nationale
Ingénieur d'études dans l’industrie
Enseignant et responsable de formation pour le programme du secteur électronique à l'ISEP (1984-1995)
Directeur de recherche à l'ISEP (1995-1997)
Directeur général de l'EPITA (1997-2021)
Formation

Joël Courtois, né le 7 mai 1960 à Angers, est un ingénieur en informatique, haut fonctionnaire et directeur d'école français. Il a occupé entre 1997 et 2021 le poste de directeur général de l’EPITA, école d'ingénieurs en informatique membre du Groupe IONIS. Il occupe aujourd'hui le poste de conseiller spécial du directeur général et est chargé des activités liées à la Cybersécurité et du Campus Cyber[1] à l'EPITA.

Biographie

Formation

Après un cursus axé sur les mathématiques en classe préparatoire, Joël Courtois intègre l'Université Paris VI. Il y obtient en 1982 une maîtrise d'Informatique, avec pour options "Modèles de systèmes et de réseaux", "Gestion de systèmes informatiques" et "Bases de données", avant d'y obtenir en 1983 un DEA (Diplôme d'études approfondies) de Traitement Algorithmique de l'Information, avec pour options "Compréhension du langage naturel", "Fondements logiques et applications de l'Intelligence Artificielle" et "Informatique non numérique"[2]. Dans le même temps, il exerce des fonctions d’enseignant à l’Éducation Nationale puis d’ingénieur d'études dans l’industrie.

Enseignant-chercheur à l'ISEP

Joël Courtois est arrivé dans l'enseignement supérieur en 1984 en tant qu'enseignant et responsable de formation pour le programme du secteur électronique à l'Institut Supérieur de l'Electronique à Paris, ou ISEP[3].

Son intérêt pour la pédagogie et l'Intelligence Artificielle l'a amené à reprendre des recherches sur la métaconnaissance sous la direction de Jacques Pitrat et à obtenir un Doctorat en Informatique avec une spécialisation en Intelligence Artificielle à l'Université Paris VI en 1990. Il a participé à la mise en place du laboratoire de recherche de l'ISEP et de la structure de valorisation de la recherche de l'école[3].

Impliqué dans la formation continue, il devient en 1995 directeur de recherche à l'ISEP, le programme d'ingénierie de l'IFN [réf. souhaitée].

Directeur général de l'EPITA

À la suite de la reprise de l'EPITA par le Groupe IONIS en 1994, Joël Courtois intègre le poste de directeur général de l'école en 1997.

Il souhaite débarrasser l'EPITA de l'étiquette d'école de "hackers" et obtenir l'habilitation de la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur), dont les demandes commencent dès 2000[4]. EPITA ne reçoit l'habilitation qu'en 2007[4]. Joël Courtois souhaite également augmenter la diversité au sein de l'école, passant de 5%, en 2015[4], à 12% de femmes en 2017[5].

Début 2021, il annonce son départ progressif à la retraite. Il est remplacé le 1er octobre 2021 par Philippe Dewost, cofondateur de Wanadoo et entrepreneur français. Il occupe ensuite le poste de conseiller spécial auprès de ce dernier, chargé des activités liées à la cybersécurité et à la gestion du Campus Cyber[6], avant de quitter définitivement l'école le 30 septembre 2022 pour se consacrer à d'autres projets.

Distinctions

Il est décoré Chevalier de l'Ordre national du Mérite par le Ministre de l'économie, des finances et de la relance Bruno Le Maire le 24 novembre 2021[7].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).