Encyclopédie Wikimonde

Jules Blanc (baron)

Aller à : navigation, rechercher
Jules Blanc
Naissance
Faverges (Duché de Savoie)
Décès (à 91 ans)
Sécheron, (Suisse)

Le baron Jules Blanc, fils du baron Nicolas Blanc (1780-1857) et beau-père du général Louis Kreitmann, est né à le 12 octobre 1820 à Faverges et est mort le 31 décembre 1911 à Sécheron.

Biographie

L'enfance de Jules Blanc est marquée par le décès de sa sœur Rose Blanc lorsqu'il a 8 ans, et de sa mère lorsqu'il est âgé de 12 ans. Alors passionné de peinture, Jules Blanc entre très jeune dans l'usine de son père Nicolas Blanc au Château de Faverges, et reçoit en 1845 le Prince Victor-Emmanuel II de Savoie, visite à la suite de laquelle il est nommé Chevalier des Saints-Maurice-et-Lazare. Il crée ensuite, en 1848 à New York, un fonds de commerce en commandite.

Ayant désormais un pied aux États-Unis, Jules Blanc rencontre Mary-Elisabeth Gebhard (1830-1883) (dont la nièce Eva Gebhard (1876-1959) épousera Napoléon Gourgaud en 1917) qu'il épouse le 29 avril 1852 et avec laquelle il aura 6 enfants, Catherine Blanc (1853-1930) (future épouse du Général Louis Kreitmann), Frédéric Blanc né en 1856, Marguerite née en 1859, Henriette Blanc née en 1866, Christine Blanc née en 1868 et William Blanc né en 1872[1].

Il devient syndic de Faverges avant l'Annexion de la Savoie, puis conseiller divisionnaire.

En 1860, Napoléon III reçoit 41 notables[2], dont Jules Blanc et l'un de ses cousins l'ancien député Maurice Blanc (1804-1865), qui lui demandent de ne pas démembrer la Savoie au profit de la Suisse et de la réunir à la France dans son intégralité. À l'occasion de sa campagne pour la cession de la Savoie à la France, Jules Blanc sera fait Chevalier de la Légion d'honneur.

Après 1860, Jules Blanc est nommé maire de Faverges mais démissionne le 14 avril 1862, trop pris par ses affaires et ses voyages. Il reste toutefois conseiller municipal puis adjoint jusqu'en 1870.

Dévoué à l'Empire, il abandonne tous ses mandats à la chute de celui-ci en 1871. Il sera aussi conseiller d'arrondissement (1861 à 1864) et Conseiller Général du canton de Faverges (en 1864).

Dans la même famille

Notes et références

  1. Christian Regat, François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie - Chablais, Faucigny, Genevois, Editions Cabédita, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value). (ISBN 2882951175, 9782882951175[à vérifier : ISBN invalide]), p. 86 .
  2. Régine Boisier, Adrien : Fils de paysan, appelé l'aristo, La Fontaine de Siloë, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value). (ISBN 2842062132, 9782842062132[à vérifier : ISBN invalide]), p. 190 
  • Histoire du Château de Faverges

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).