Encyclopédie Wikimonde

Philippe Rio

Aller à : navigation, rechercher

Philippe Rio
Illustration.
Philippe Rio Maire de Grigny
Fonctions
Maire de Grigny
En fonction depuis le
Prédécesseur Claude Vazquez
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Nationalité Française
Parti politique PCF

Philippe Rio, né en août 1974, est un homme politique français, membre du Parti communiste français, maire de Grigny dans l’Essonne et vice-président de la Communauté d'Agglomération Les Lacs de l’Essonne en charge de la formation et de la réussite éducative.

Origines et études

La famille de Philippe Rio a emménagé à Grigny, alors qu'il était enfant, dans le quartier de la Grande Borne où il a fait une partie de sa scolarité (collège Jean-Vilar)[1]. À l’adolescence, il milite contre l’exclusion en luttant pour l’accès au logement, à la culture. À 20 ans, il prend sa carte au PCF et s’engage en politique à Grigny.

Après un bac G, suivi d’une année de chômage, il intègre Sciences Po avant même que la prestigieuse école ne s’ouvre aux jeunes issus des banlieues défavorisées. Il obtient un DESS d’urbanisme, d’aménagement et de développement local et travaille pendant 10 ans comme spécialiste du renouvellement urbain dans des établissements publics[2]. Il est aujourd'hui l'un des spécialistes de l'habitat indigne et des copropriétés dégradées [3] [4] dont Grigny 2 est un exemple emblématique

Maire de Grigny

Conseiller municipal de Grigny en 1998, puis maire-adjoint à la jeunesse en 2001, Philippe Rio a été élu Premier maire-adjoint lors des élections municipales de 2008, chargé du projet urbain, des transports, du développement économique et de l’environnement. Le 11 février 2012, lors d’un conseil municipal extraordinaire, Philippe Rio est élu maire succédant à Claude Vazquez, maire depuis 4 mandats[5].

Aux élections municipales de mars 2014, Philippe Rio conduit la liste d’union de la gauche « Grigny j’y crois » (PCF-PS-EELV)[6]. Il est élu dès le premier tour avec 51,26% des suffrages[7] face à 3 listes adverses dont une soutenue par le député de la circonscription Malek Boutih[8].

Le 29 janvier 2015, deux semaines après les attentats contre Charlie Hebdo et une supérette cachère, Philippe Rio a été reçu au palais de l’Elysée par le Président de la République, François Hollande[9]. Il lui a remis le "Manifeste de la République pour tous" [10] avec plusieurs propositions pour ramener la République dans les quartiers populaires et faire de l’enfance et de la jeunesse une grande cause nationale [11]. Philippe Rio a également invité le Président à venir à Grigny et faire de la ville la fabrique de la nouvelle République[12].

Philippe Rio a également été candidat aux élections Européennes sur la liste de Patrick le Hyarick en 2014[13], établissant le score de 31,99% dans sa ville de Grigny[14]. En 2015, il mène la liste régionale Nos vies d'abord Front de Gauche, dans son département, l'Essonne

Maire pour la paix France

Philippe Rio est depuis juin 2014 président de l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix (AFDCRP) – Maires pour la paix France[15] [16]

Autres responsabilités

Président du Centre de Formation et de Professionnalisation des Lacs de l'Essonne[17]

Membre du Bureau de Ville et Banlieue[18]

Membre du Bureau de l'ANECR en charge des questions internationales

Notes et références

  1. http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/philippe-rio-le-service-civique-est-un-outil-dans-la-boite-a-outils-7776385589
  2. http://www.objectif-fibre.com/wp-content/uploads/2014/12/Objectif-fibre-Colloque-Objectif-fibre-Biographie-des-intervenants.pdf
  3. http://www.franceinter.fr/emission-peripheries-grigny-2-la-faillite-dun-systeme
  4. http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/redresser-les-coproprietes-doit-etre-une-priorite-31-01-2014-3544517.php
  5. http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/philippe-rio-enfile-l-echarpe-de-maire-13-02-2012-1858202.php
  6. http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/a-grigny-le-tandem-pcf-ps-est-lance-03-03-2014-3637297.php
  7. http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/57161/philippe-rio-savoure-victoire-grigny/
  8. http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140314.AFP2304/grigny-l-union-de-la-gauche-mise-a-mal-par-malek-boutih-mun91350.html
  9. http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Francois-Hollande-a-la-recherche-de-nouvelles-idees-700048
  10. http://www.humanite.fr/philippe-rio-grigny-la-fraternite-mais-il-nous-manque-legalite-564077
  11. http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/l-invite-d-europe-nuit/videos/philippe-rio-il-faut-que-la-jeunesse-devienne-une-cause-nationale-2358401
  12. https://www.francebleu.fr/emissions/l-invite-politique-de-france-bleu-107-1/l-invite-politique-de-france-bleu-107-1-philippe-rio-pcf
  13. « Essonne : Européennes : le Front de Gauche en campagne à Grigny », sur Essonne Info | Site d'actualité et d'information en Essonne (consulté le )
  14. « Grigny : résultat des éléctions européennes 2014 », sur Le Monde.fr (consulté le )
  15. http://afcdrp.com/le-mot-du-president/
  16. http://www.leparisien.fr/grigny-91350/lecon-d-histoire-en-chair-et-en-os-pour-les-collegiens-de-grigny-24-05-2015-4799249.php
  17. http://www.lesepl.fr/contacts-epl/ile-de-france/cfp/1148/
  18. http://www.ville-et-banlieue.org/lassociation/bureau-conseil-administration

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).