Encyclopédie Wikimonde

Piège à rêves

Aller à : navigation, rechercher
Piège à rêves
Genre musical Rock français
Années actives Depuis 2001
Labels Mosaic Music et Believe Digital
Composition du groupe
Membres Birraux Mikaël, Morand Julien, Mariani Benoît, Richard Fabien

Piège à rêves est un groupe de rock français auto-produit créé en 2001, mélangeant les genres trip hop et musique progressive, rock et poésie, réalité brut et rêverie suspendue, simplicité et dissonances, arpèges acoustique et distorsion électrique.

Historique

Pour Mikaël Birraux et Julien Morand, c'est en 1998 que l'aventure commence, amis d'enfance et passionnés de musique, ils décident assez naturellement d'apprendre ensemble les bases de la guitare et l'envie de composer des chansons est immédiate. Trois ans plus tard, c'est Fabien Richard et Benoît Mariani qui rejoignent le groupe qui prend alors le nom de Piège à rêves. À cette époque, ils sont tous les quatre musiciens débutants, mais la complicité musicale est immédiate et cela se traduit notamment par une facilité à improviser.
Très vite (printemps 2001), une maquette des premières compositions est enregistrée et intitulée "Des astres et des espoirs", le niveau musical est encore amateur, mais certains des 14 morceaux de cet album de jeunesse sont toujours joués en concert.

Les premiers lives viennent très vite et poussent le groupe à progresser. En septembre 2002, une deuxième maquette de 10 titres "Bêta.02" est enregistrée par le groupe.

En janvier 2003, la société Rybsound de distribution et de promotion musicale grenobloise signe avec le groupe pour presser un CD 5 titres intitulé "Déclencher la larme..."(juin 2003), l'opus contient 4 titres extraits de "Bêta.02" et un morceau inédit "Les rues qui finissent mal", tous sont masterisés par Jean-Paul Pellegrinelli à Grenoble.

L'été 2004, les quatre musiciens enregistrent un concept album de 14 titres "Les amants lassés...". L'ambiance est plus progressive, la structure des morceaux s'étire et sort du cadre couplet/refrain des premiers opus. Le morceaux "Je reviens" qui dure 14'54 reflète, dans sa partie centrale, le genre d'improvisations que le groupe pouvait faire en concert à cette époque. Le concept album se base sur l'histoire de deux amants qui se réfugient dans leur sommeil pour fuir la réalité, mais l'un deux va rester coincer dans ses rêves.
Le groupe décide d'offrir cet album sur internet et cette diffusion va leur permettre de toucher beaucoup plus de monde et de recevoir énormément de réactions de toute la France.

En 2005 le groupe enregistre deux reprises du groupe de rock français Eiffel, ils choisissent les morceaux "il pleut de cordes" et le "1/4 d'heures des ahuris" tous deux extrait de l'album 1/4 d'heure des ahuris.

Deux morceaux inédits paraissent en 2006 sur la compilation "THE FEATURING ALBUM" du collectif d'artistes libres revolution sound records. Il s'agit de "I have a dream" en collaboration avec The lady in the radiator et de "2 secondes" en collaboration avec Disorder:Fusio.

En 2007 le morceau inédit "L'ombre de mes doutes" est donné sur le site officiel du groupe, après avoir été écarté de liste définitive du prochain album.

En mai 2008, le groupe remporte "le prix de la ville d'Annecy" au Tremplin de la création 2008. Le 8 novembre 2008, Piège à rêves participe avec d'autres artistes (poète, danseuse, graphiste, photographe, ...) à une improvisation de 40 minutes à Annecy.

Le 12 décembre 2008, marquera le lancement de l'album "Ouvre-moi..." qui sera cette fois ci commercialisé dans plusieurs magasins Fnac et sur les plateformes de téléchargement légales comme Itunes, Virgin, Fnac.com... Distribué par Mosaic musique distribution et Believes digitale. L'opus compte 17 titres très variés dont "Emerger" en collaboration avec le chanteur Fred K, le clip en ombres chinoises est réalisé par Julien Morand.

Autre collaboration, la chanson "Envoyer-valser" s'achève sur un arrangement de cuivre écrit par Julien Morand et joué par l'orchestre du "Fa bémol".

La photographie de la pochette de l'album a été réalisé par Arnaud LEBRAZIDEC d'après une idée de Mikaël Birraux.

L'album est enregistré a la maison par Mikaël Birraux et masterisé par Alexis Bardinet au studio Globe Audio à Bordeaux qui a travaillé avec Noir Désir, Eiffel, Kebous, Cocoon... L'album trouve un accueil très positif auprès du public et des critiques :

«Sombres, envoutants, déstabilisants, les mots et les métissages musicaux de Piège A Rêves nous ouvrent les portes d'un univers où poésie et rock s'entremêlent à merveille.» Seb de Rock en folie

"Avec ce dernier opus, Piège à Rêves pourrait prendre son envol grâce à une belle maturité musicale. Avec des titres entraînants et mélodiques comme ”Ma reine” ou ”L'art et la manière”, nettement plus Folk, ou par des titres beaucoup plus touchants comme ”Envoyer valser” où le chant torturé laisse place à de fortes émotions, tout comme les séduisants ”Devine-moi” et ”Emerger”. Laissez-vous donc piéger..." Rock N France

"Parfois rock, parfois tendre, souvent sombre, parfois folk, Piège à Rêves présente un album envoûtant, pour amateur de textes" G'NER

"Ouvrir la porte du succès ? On le souhaite à ce groupe qui a déjà son univers bien à lui." Vailloline

"Pleines de nuances et d'inventivité, les chansons de Piège à Rêves méritent à plus d'un titre d'être découvertes sur album mais aussi en live, un terrain de jeu où on les sent prêtes à prendre une toute autre dimension !" Zicazic

Un premier album réussi qui promet "Piège à Rêves" à un bel avenir. Ils n'ont pas choisi le chemin de la facilité et cela leur donne un monde bien à eux. Le canal musical

En juin 2010, Julien sort un album solo entre le rap et le rock sous le nom de Rimes Catcher.

Membres du groupe

BIRRAUX Mikaël : Il a le chant principal, mais joue également de la guitare et du saxophone alto. C'est lui qui s'occupe de l'enregistrement et du mixage des albums. Il est également auteur/compositeur de certains morceaux du groupe.

MARIANI Benoît : Il joue la batterie, les percussions et s'occupe des samples et autres sons électroniques. C'est également lui qui s'occupe de tout l'aspect graphique (pochette, affiches, flyers, site internet, dossier, ...)

RICHARD Fabien : Il joue la basse.

MORAND Julien : Il est principalement guitariste, mais chante également sur certains morceaux, et joue de divers instruments (clarinette, violoncelle, kalimba, xylophone, ...). Il est comme Mikaël auteur/compositeur du groupe et s'occupe également des arrangements de cordes ou de vents qui sont enregistrés sur les albums.

Discographie

Ils ont déjà fait...

Partager la scène avec:

Festivals :

  • "Montjoux"
  • "Les pépites"
  • "Les fondus du Macadam"
  • "1 Brin d'Zik"
  • "Les courants d'air" (Editions 2007 et 2009)
  • "Le Pré-Cottin"
  • Ouverture du festival "Vibration Métissage"
  • Participation au "Kilimandjaro Festival"
  • Participation au festival off "Root's n' Culture"
  • Participation au festival off "Rocktambule"

Tremplins :

  • Vainqueurs du tremplin européen Euro'Fuzz 2006
  • Participation au tremplin de Meylan 2006
  • Participation au tremplin de "Vibration Métissage"
  • Participation au tremplin de la "P'tite assoce Tointoinges"
  • Participation au tremplin de la création 2007
  • Vainqueurs du tremplin de la création 2008 "Prix de la ville d'Annecy"

Quelques lieux de concerts :

  • La Bellevilloise (Paris)
  • La Péniche El Alamein (Paris)
  • Le Chat Noir (Genève)
  • Le Brise glace (Annecy)
  • Le repaire des Ours (Le Fayet)
  • L'Espace Olca (Les Houches)
  • L'Etabli (Massongy)
  • Le Duplex (Grenoble)
  • Le Bistro des Tilleuls (Annecy)
  • Auditorium (Flaine)
  • La Rockothèque "Le 5" (L'Hôpital en Moselle)
  • La Grangette (Thonon)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).