Encyclopédie Wikimonde

Ted Ranghella

Aller à : navigation, rechercher
Ted Ranghella
Ted Ranghella en tournage à Paris en Septembre 2016.
Ted Ranghella en tournage à Paris en Septembre 2016.

Naissance (34 ans)
Metz
Nationalité Drapeau de la France Française Drapeau de l'Italie Italienne
Physique
Cheveux Bruns
Yeux Marrons
Taille 1.88 m
Taille vêtement (EU) 44
Carrière
Période active depuis 2008

Site officiel http://www.tedranghella.com/

Théodore Teddy Ranghella (Ted Ranghella) né à Metz le 5 mars 1987, est un mannequin , acteur, producteur et réalisateur franco-italien.

Biographie

Ted Ranghella, né à Metz en Lorraine[1], est un mannequin français d’origine italienne.

À l'âge de douze ans, il quitte la maison familiale dans le nord-est de la France pour intégrer le sport-étude tennis de Reims[2] où il s’entrainera aux côtés de Gaël Monfils[3]. Il devient alors l’un des meilleurs jeunes français. C’est à la suite d'une blessure au dos à l’âge de 17 ans, qu'il doit s’éloigner des courts de tennis, et abandonner ses rêves de devenir tennisman professionnel.

À l'adolescence, il commence déjà à être abordé par le milieu de la mode, mais c'est un concours de circonstances qui déclenche sa vocation de mannequin à l'âge de 21 ans[4]. Approché par un photographe qui cherche à remplacer un mannequin.

Dès ses débuts dans ,Ted Ranghella est surnommé « le caméléon » pour sa capacité d'adaptation devant les objectifs des différents photographes avec lesquels il travaille[2]. Défilés, campagnes vidéo, shooting photos studio, lifestyle, les plus grandes marques font appel à lui pour les représenter.

Carrière

Mannequinat

En 2011, Ted Ranghella pose pour le magazine Harper's Bazaar, et en 2012 dans l’un des numéros du magazine Vogue China.

En 2013, il commence à travailler pour les marques Vivienne Westwood et Moschino, lors des Fashion week de Milan et Paris, et pour les campagnes Babyliss, Calvin Klein underwear et Cerruti. Lors de la Black Fashion week fondée par Adama Ndiaye, au Palais Cambon, il est seul mannequin homme de type caucasien à défiler aux côtés de la chanteuse Inna Modja, en présence du présentateur Harry Roselmack. Cette année-là, en tant que mannequin international, il intègre le jury de Miss Printemps 2013[5], aux côtés de Geneviève de Fontenay et Maxime Dereymez.

En 2014, Ted Ranghella apparaît dans le magazine Vogue Russie pour le défilé de la Maison Anoufa, et dans Elle Magazine. Il tourne dans la publicité pour la nouvelle Twingo de la marque Renault, et représente également la marque L'Oréal pour la campagne shooting photos et vidéos de sa nouvelle collection Haute Coiffure Française. Il participe au lancement du parfum Champs Elysée de Givenchy[réf. souhaitée].

Lors de la IFF 2015, Ted Ranghella défile au Château de Windsor en présence de la famille royale britannique[2]. Il défile aussi à l’Hôtel InterContinental Carlton Cannes pendant le Festival de Cannes[6] ainsi qu’à Marrakech. Cette année-là, il est le visage de plusieurs campagnes monde notamment pour Saint Algue et Saint James. Il est également le mannequin Hugo Boss[7] pour l’opération du nouveau parfum de la marque The Scent.

En 2016, Ted Ranghella fait la couverture du magazine italien Language World. Il joue aux côtés de l’actrice Alix Bénézech, dans la nouvelle publicité télévisuelle Fervex, et prête son image à Sephora pour sa vidéo de la Saint Valentin. Il tourne sous la direction du réalisateur Jonas Åkerlund, pour la campagne publicitaire Infaillible Sexy Balm by L'Oréal avec Barbara Palvin, égérie de la marque[3].

En 2017 il apparait dans le nouveau clip[pertinence contestée] de la chanson Vivre extraite de la comédie musicale française Notre Dame de Paris. Cette même année il signera pour la Chine la campagne pour le parfum Solasy, pour la France la campagne Smartbox 2017, Les shampooing Phyto, les bijoux Redline, SVR Cosmetics et bien d'autres, et des campagnes Monde pour Sephora et L'Oréal avec le Top modèle Lara Stone.

En 2018, Ted Ranghella commence l'année en rejoignant l'équipe des ambassadeurs Breitling[4] aux côtés de Guillaume Canet, Charlize Theron, Brad Pitt et bien d'autres. Il est choisi comme mannequin pour la campagne monde Air France, et pour les marques René Furterer, Rowenta ou encore le Seven Casino du Groupe Tranchant.

En 2019 , Ted Ranghella crée sa propre Chronique TV "Sur la Route Ted"[réf. souhaitée]. Cette même année il défile pour Schwarzkopf au palais de Tokyo à Paris pour Dim Underwear. Juillet 2019, il est invité par Bentley Motors au 100 ans de la marque à l'Hôtel de Paris à Monaco puis devient ambassadeur de la marque René Furterer en septembre pour les campagnes publicitaires et maitre de cérémonie pour la tournée française[8]. Il apparait lors de l'avant première du film "Le Mans66" avec Matt Damon et "la Reine des Neiges 2"[pertinence contestée][9]

Début 2020, il collabore avec la marque de voiture Land Rover à travers un road trip à Megève , il a pu mettre en abat et essayer le nouveau Model Range Rover SVR Sport et s'essayer à la plongée sous glace.[pertinence contestée] Il collabore avec la marque Sandro Paris à travers une pub vidéo, signe un contrat d'Egérie avec la marque Burton Of London et devient le premier ambassadeur et égérie de la marque[10]. Il poursuit toujours ses contrats avec la marque Moschino pour la Fashion Week de Paris[3].

En 2021, Ted Ranghella interprète sa vision du parfum[11] Dior Intense à travers une vidéo qui fait le buzz sur les réseaux sociaux et totalise des centaines de milliers de vues, en ce début d'année Ted est en affiche partout pour la campagne de pub Burton Of London dont il est l'égérie[12].

En avril, Ted Ranghella devient ambassadeur de la marque Head, c'est un retour aux sources pour cet ancien tennisman.

Le 15 juin 2021, Ted Ranghella lance sa marque "Ted Ranghella Collection" à travers une vidéo de lancement sur son compte Instagram[13].

Publicités et égérie pour des marques de 2013 à 2021

De 2013 à 2021, Ted Ranghella a prêté son image à de nombreuses marques à travers des campagnes publicitaires photos, vidéos, télévisuelles et défilés. Parmi ces marques, il y notamment Hugo Boss, Le Printemps, Calvin Klein Underwear, L'Oréal, Sephora, Kenzo, Givenchy, Diesel, Cerruti, Cifonelli, Moschino, Arena, Dim, Longboard, Harrigton, Renault, Fervex, Club Med, ou encore Yves Saint Laurent lunettes, Vivienne Westwood, Redline.[4], Breitling, Air France, René Furterer, Rowenta , le Groupe Tranchant, Burton Of London, Dior, Sandro Paris.

Filmographie

Télévision

Clips vidéos

  • 2013 : « Tout est pareil », Zaho
  • 2013 : « Mon amant de Saint Jean », Les Stentors
  • 2015 : « Mort ou vivant », Les Brumes de Grandville
  • 2016 : « Vivre », Hiba Tawaji, Comédie musicale "Notre Dame de Paris"

Divers

Ted Ranghella est actionnaire dans plusieurs startups[12]. Il fait partie des mannequins français les plus suivis sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram[3].

Notes et références

  1. (en) « Les Miettes » Célébrités » (consulté le )
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 (en) Sagar Malik, « Ted Ranghella: International journey of the famous top model », sur Yahoo News, (consulté le )
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 « En immersion. Ted Ranghella La culture du physique et de la raison », sur republicain-lorrain.fr (consulté le )
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Judikael Hirel, « Dessine-moi un influenceur... », sur Le Point, (consulté le )
  5. La Semaine de l'Allier, « Montluçon : le carnaval inauguré par Geneviève de Fontenay ! | La Semaine de l'Allier » (consulté le )
  6. « INTERCLUBS. Tennis : Ted Ranghella, un mannequin sur le banc du TC Thionville », sur republicain-lorrain.fr (consulté le )
  7. (en-US) Sharon Griffin, « Meet the hottest top model of the month – Ted Ranghella », sur California Herald, (consulté le )
  8. « Show annuel René Furterer Salle Gaveau », sur Estetica Magazine (consulté le )
  9. Florian Defet, « L'équipe du film "Le Mans 66" réunie pour une avant-première en grande pompe à Paris », sur Endurance24, (consulté le )
  10. « Les nouvelles égéries de Burton », sur MAGTOO, (consulté le )
  11. La Semaine de l'Allier, « Montluçon : le carnaval inauguré par Geneviève de Fontenay ! », sur La Semaine de l'Allier, (consulté le )
  12. 12,0 et 12,1 (en) « Ted Ranghella Making His Name Count In The List Of Top Models 2020 », sur Forbes India (consulté le )
  13. (en) « From Being a Top Model to Becoming a Top Businessman, Meet Ted Ranghella », sur in.style.yahoo.com (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).