Encyclopédie Wikimonde

Thierry Viquerat

Aller à : navigation, rechercher
Thierry Viquerat
Portrait de Thierry Viquerat
Portrait de Thierry Viquerat
Biographie
Naissance
à Nice, en France
Décès Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
à Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enterrement Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Nationalité Française
Père Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Frères Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Sœurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Conjoint Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enfants Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Parenté Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Thématique
Formation Institut supérieur de gestion
Titres Professeur et Expert-Conseil Financier
Profession Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Employeur Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Approche Stratégie PME
Distinctions Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membre de Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Auteurs associés
Influencé par Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partisans
(A influencé)
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 665 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Thierry Viquerat est un expert de la Gestion de crise et des difficultés des PME-TPE. Il dirige depuis 1959 le Cabinet de Conseil spécialisé « FIPME Conseil » à Paris. Il est président du Fonds d’Intervention pour les PME (FIPME) SAS Paris depuis 2011, et Directeur du Restructuring du Cabinet de Conseil ATLAYS (Paris) depuis 2017. Il est membre de la Compagnie des Conseils-Experts Financiers depuis 2006, de la Société française des analystes financiers et de l’Académie des Sciences et Techniques comptables et financières. Son action de recherche et de communication sur la gestion des difficultés des entreprises s’est déclinée à partir de 1993 aux travers de sa pratique professionnelle en Cabinet libéral, de l’enseignement, de publications de plusieurs dizaines d’articles de presse [1].(articles techniques, tribunes, interviews, et de livres, de chroniques à la Radio BFM et de conférences à Paris et Bruxelles ainsi que d’interventions à de nombreux colloques en France et à Bruxelles.

Actions relatives aux difficultés des TPE- PME.

En 1995, Thierry Viquerat publie une tribune dans Initiatives Magazine utilisant et proposant l’acronyme « TPE » pour « Très Petites Entreprises ». [2] Il prétend être le premier à l’avoir utilisé (dans un article publié)[3], ce qui fera l’objet d’une interview dans le magazine Zurban en 2000 titré « Thierry Viquerat, inventeur de la TPE ». Il poursuivra ensuite dans la durée pour promouvoir ce concept de TPE, à l’époque nouveau, en défendant l’idée que des principes de gestion spécifiques doivent leur être appliqué, y compris pour la gestion de leurs difficultés, et s’attachera à faire évoluer la culture et du regard du public et des acteurs de l’économie à l’égard de l’échec, de la faillite, des procédures collectives, pour surmonter le principe culturel qui considère trop facilement qu’un dirigeant d’entreprise en faillite est soit incompétent, soit malhonnête. Il défendra l’idée d’un enseignement spécifique dans les Universités et Écoles de Commerce (création de matières et modules de formation dédiés en gestion des PME, Stratégie PME et gestion des difficultés de PME), et d’un écosystèmegénéral adapté aux TPE (banques, simplification administrative, prévention des difficultés dans les juridictions commerciales), ce qui se réalisera progressivement.De 1997 à 2003 il est Administrateur délégué de la Fédération Nationale des Groupements de Prévention Agréés chargée de concevoir un instrument de prévention des difficultés des Très Petites Entreprises (TPE) par Madame Marylise Lebranchu, Secrétaire d’Etat aux PME, au Commerce et à l’Artisanat.Il publie en « Initiation à la Gestion de Crise des Petites Entreprises » (L’Harmattan) ainsi que de nombreux articles de presse, en France et en Belgique, à partir de 2000, qui vulgarisent et développent ces thèses. En 2002 à Bruxelles, il participe aux côtés d’Olivier Khan (expert-comptable) et sous l’autorité du Ministre de l’Economie et de l’Emploi Benoît Cerexhe, à la création du Centre pour Entreprises en Difficulté, qui accompagne les entrepreneurs de la Région de Bruxelles-Capitale et qui fonctionne toujours aujourd’hui en 2020.

Il collaborera de manière régulière de 2000 à 2010 avec le L'Entreprise (magazine) (Groupe L'Express) et sera un chroniqueur régulier en « gestion de crise des TPE PME » de l’émission L’Entreprise BFM de 2007 à 2016, diffusée sur BFM Business (Présentateur Philippe Bloch).Parmi les thèmes récurrents abordés, il dénonce à de multiples reprises pendant plus de 10ans la cotation Banque de France « 040 » qui stigmatise et interdit de gérer de facto et sans aucune condamnation judiciaire, les dirigeants qui ont connu une faillite, même non sanctionnée par la justice. Il engagera une action de lobbying et de communication contre cette cotation, en signalant les effets pervers de ce dispositif aux pouvoirs publics. Celui-ci sera finalement supprimé par la Ministre Fleur Pellerin en septembre 2013, ce qui « libèrera » près de 150 000 chefs d’entreprises d’une sanction injustifiée.[4] Il est responsable du programme « Entreprises » du Parti politique « PACE » (Parti des Citoyens Européens), et candidat sur la liste de ce parti aux élections européennes de 2019.[5]Enseignement : Parallèlement à ses activités de Conseil, il enseigne à l’Institut Supérieur de gestion (Stratégie-PME 1996- 2000), à L’Université Paris IX Dauphine (Difficulté des PME 2002-2008). Après que la Chambre de Métiers de Guadeloupe l’a mandaté pour installer un dispositif dit « Pacte Local pour les TPE » avec l’avocat guadeloupéen Patrick ADELAÏDE, il publie (co-auteur Patrick ADELAÏDE–Ed°Publibook 2002) un rapport («La Chance TPE – Préconisations pour des actions publiques et parapubliques en faveur des TPE à partir d’une expérience guadeloupéenne – Publibook 2002).

Publications

  • Thierry Viquerat, « Ubiquitus », sur editionsfilidalo.com, Éditions Filidalo, .

Références

  1. Publication de plusieurs dizaines d'articles, interviewes et tribunes libres dans la presse économique
  2. Presse - Initiative : Gérer une TPE publié à partir Octobre 1995 n°5 Initiative page 51
  3. magazine Zurban Thierry Viquerat, inventeur de mot TPE .
  4. tresor.economie.gouv.fr, « les dirigeants qui ont connu une faillite, même non sanctionnée par la justice ».
  5. wikipédia, « Liste des listes françaises aux élections européennes de 2019 ».

Webographique

Article publié sur Wikimonde Plus