Encyclopédie Wikimonde

Yvan Reverdy

Aller à : navigation, rechercher

Yvan Reverdy
Yvan Reverdy

Naissance 14 août 1904
Gruissan, Aude
Décès 13 mars 1996
Montauban, Tarn-et-Garonne
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Flag of France.svg Armée française
France FFC
France FFI
Arme Chasseurs à Pied
Grade Colonel (1958)
Années de service 1923-1959
Commandement 38e RI, 94e RI "La Garde"
Conflits Seconde Guerre mondiale, guerre d'Algérie
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Médaille de la Résistance
Croix de guerre 1939-1945
Croix de la Valeur Militaire
9 citations (dont 4 à l'ordre de l'Armée)
Président de l'Académie de Montauban (1982-1983)

Yvan Marie Camille Étienne Paul Reverdy (1904-1996), est un officier d'Infanterie et résistant français durant la seconde Guerre mondiale. Historien et littérateur après sa carrière militaire, il sera membre de l'Académie de Montauban pendant plus de 20 ans et réalisera plusieurs ouvrages et conférences sur des personnalités régionales.

Biographie

Enfance

Yvan Reverdy est né dans le berceau familial maternel le 14 août 1904, à Gruissan (Aude). Il fait ses études dans plusieurs lycées, collèges, au gré des situations de son père, conservateur des hypothèques, et termine ses études secondaires au collège de Sorèze[1] (1921-22)[2] : dans la Division des Collets Rouges, il est admis en tant que membre titulaire de l'Athénée en présentant « L'amour dans la Phèdre de Racine »[3].

Formation militaire

Engagé à 18 ans et demi au 166e régiment d'infanterie, il réussit à le suivre, sans avoir fait ses classes, dans la seconde Occupation de la Ruhr puis en Rhénanie où son régiment change de numéro et devient le 23e régiment d'infanterie[4].

Entré à l'École Militaire de l'Infanterie et des Chars de Combat de Saint-Maixent (Sarthe), son rang de sortie lui permet de choisir un régiment de tirailleurs en Algérie, le 9e régiment de tirailleurs algériens, qu'il rejoint en 1930. À Theniet El Had, garnison isolée sur les hauts-plateaux du Sersou, il prend contact avec ces populations nomades et ksouriennes qui s'y côtoient et auxquelles il restera profondément attaché[4]

Seconde Guerre mondiale

C'est avec les hommes du 14e régiment de tirailleurs algériens, comme capitaine qu'il fait la campagne de France en 1940 au cours de laquelle, pour son action dans ce que les Allemands appellent "Die grüne Hölle von Inor"[5](l'enfer vert d'Inor), il sera cité à l'ordre de l'armée et fait chevalier de la Légion d'honneur. Blessé au combat de Montplonne (Meuse), prisonnier de guerre en fin de combat sur la colline inspirée de Saxon-Sion (Meurthe-et-Moselle), le 22 juin, après l'armistice, il est interné à l'Oflag VIA (Soest, 80 km à l'est de Dortmund). Moins d'un an plus-tard, il est rapatrié en France pour raisons sanitaires, car il a simulé une maladie tropicale qui terrorise les Allemands, sans grande expérience coloniale[6].

En mai 1941, affecté en civil à l'état-major du Groupe de Subdivisions de Montauban, il camoufle avec l'aide de sa femme et de son beau-père un important stock d'armes dans leur propriété à l'initiative du colonel Mollard[7] et de son réseau CDM[8], entrant de fait dans la Résistance intérieure française[9].

En 1942, ayant repris l'uniforme, il est affecté à l'état-major du général de Monsabert à Blida (Algérie) qu'il ne peut rejoindre, les Allemands ayant envahi la Zone libre. Avec le lieutenant-colonel René Gillis[10], ils créent alors un réseau de renseignements rattaché aux Réseaux "Gilbert", fondé par le colonel Georges Groussard, qui lui-même dépend de Londres. En parallèle, il est l'adjoint de Gillis nommé Délégué territorial de l'ORA (Organisation de Résistance de l'Armée) pour le Tarn-et-Garonne, le Lot et le Lot-et-Garonne. En janvier 1944, il est arrêté sur dénonciation à Narbonne au cours d'une mission, heureusement pour lui, par la gendarmerie militaire allemande. Ce qui lui vaudra, après six mois de cellule au Fort Montluc[11] (rendu tristement célèbre par le sinistre Klaus Barbie) à Lyon, de passer devant un tribunal militaire allemand et d'échapper à la Gestapo. Voici l'extrait de la citation qui en témoigne : "A fait preuve d'un sang-froid et d'un courage admirables, parvenant à se débarrasser des renseignements militaires en clair qu'il portait. A donné au cours des interrogatoires répétés qu'il a subis, des explications habiles qui ont égaré les soupçons de la police allemande. A évité ainsi l'arrestation d'autres membres de son organisation, permettant au Réseau de continuer à fonctionner jusqu'à la Libération"[12].

Rentré à Montauban en juillet, il reprend sa place dans la Résistance et participe aux opérations de libération de la Poche de Royan et de la pointe de Grave, qui verrouille l'estuaire de la Gironde, sous le commandement du général Edgard de Larminat. Commandant du Secteur Ouest de la Pointe de Grave, sous les ordres du colonel de Milleret alias « Carnot », puis du Groupement Ouest de 3 régiments (3000 hommes), il prend part aux combats excessivement âpres des 14 et 20 avril 1945[13], qui permettent à ses unités, grâce la citation de la Brigade Médoc, le port de la croix de guerre à leurs drapeaux[14].

La Pointe-de-Grave libérée[15], et son groupement dissout, il conservera le commandement du 38e régiment d'infanterie qu'il emmènera en Bretagne puis en Alsace où ses trois bataillons s'étalent sur le Rhin[16].

Guerre d'Algérie

En juillet 1945, il est en Afrique du Nord, puis commandant en second de la 3e demi-brigade de Chasseurs en Allemagne et en 1955 part avec le 5e Groupe de Chasseurs Motorisés au Maroc, puis en Algérie. C'est ensuite le prestigieux régiment de "La Garde" (94e régiment d'infanterie, héritier des Grenadiers de la Garde impériale) qu'il commande dans les Aurès (Algérie), et dont les actions lui vaudront plusieurs citations. Il termine enfin sa carrière comme colonel, commandant de la Subdivision de la Corrèze[17].

Activités littéraires et historiques

Secrétaire de plusieurs sociétés savantes, il est élu, en 1975, au 15e fauteuil de l'Académie de Montauban[18], et en sera président en 1982 et 1983[19]Il y donne plusieurs conférences et écrira plusieurs biographies et romans historiques. Il est également Président pendant près de trente ans de la Section du Tarn-et-Garonne de la Société des Membres de la Légion d'honneur[20].

Yvan Reverdy est mort le 13 mars 1996, dans sa propriété de Lassalle, à Montauban[21], âgé de 91 ans. Titulaire de huit citations et d'une citation américaine, il avait été nommé commandeur de la Légion d'honneur en 1959[22] pour services exceptionnels.

Le 24 mai 2016, le Conseil municipal de la Ville de Montauban a décidé d'attribuer le nom d'une voie au colonel Yvan Reverdy.[23]

Environnement familial

Les Reverdy sont originaires du Minervois dans l'Aude. Le grand-père d'Yvan, Paul (1834-1917), sera maire de Badens[24](Aude) de 1900 à 1904. Yvan a 14 ans lorsque son père, Paul (1862-1919), meurt. Aîné de sa fratrie puisque sa sœur Yvonne est morte à la naissance, il précède deux autres sœurs : Odette et Marie-Joséphe.

L'ascendance maternelle d'Yvan est également originaire de l'Aude : Gruissan, près de Narbonne. Son grand-oncle, Louis Bonnot (1855-1936), dit « Lina Bill », frère de sa grand-mère maternelle, était artiste-peintre.

Fichier:Vue de Gruissan, par Yvan Reverdy dit "y. Marcé".jpg
Yvan Marcé - Vue de Gruissan - Aquarelle dans le goût de Lina Bill

Certaines de ses toiles font partie des collections du musée d'Orsay[25] à Paris et il initiera Yvan à l'aquarelle. Ce dernier signera ses toiles ou ses dessins à la plume, de son nom de Résistant "y. marcé".

Yvan épouse le 20 novembre 1933 à Montauban, Anne-Marie Darnis (1913-1990) qui lui donnera[21] :

  • Marie-Françoise (1935-), épouse de Jacques Bezard-Falgas (1932-), chevalier de la Légion d'honneur, croix de la Valeur militaire, chevalier du Mérite agricole
  • Philippe (1938-), époux de Monique Desarnauts (1943-)
  • Yvonne (1942-1942)
  • Catherine (1943-), veuve de Pierre Combes (1939-2000), notaire à Clermont-l'Hérault

Décorations

Legion Honneur Commandeur ribbon.svg Croix de Guerre 1939-1945 ribbon.svg Croix de la Valeur Militaire ribbon.svg Medaille de la Resistance ribbon.svg
Croix du Combattant Volontaire 1939-1945 ribbon.svg Croix du Combattant Volontaire de la Resistance ribbon.svg Croix du Combattant (1930 France) ribbon.svg Medaille de l'Internement pour faits de Resistance ribbon.svg
Ruban de la Médaille commémorative des services volontaires de la France libre.PNG Medaille commemorative de la Guerre 1939-1945 ribbon.svg Medaille commemorative des Operations de securite et de Maintien de l'ordre ribbon.svg Medaille des Services Militaires Volontaires Bronze ribbon.svg
Medaille (Insigne) des Blesses Militaires ribbon.svg Bronze Star ribbon.svg Croix du merite franco-britannique-ruban.jpg

Décorations françaises

Armoiries du colonel Yvan Reverdy
D'azur à la bordure d'argent, aux 3 hures de sanglier du mesme allumées de gueules

Décoration étrangère

Décoration associative

État des services[26]

Fichier:Yvan Reverdy - chef de Corps du 94e RI -.jpg
Chef de Corps du 94e RI "La Garde" (1956-1958)

Travaux historiques et conférences

  • Alphonse Jourdain, comte de Toulouse, fondateur de Montauban, 1983, in-8 broché
  • Un montalbanais méconnu : Jean-Daniel Dumas maréchal de camp, gouverneur général des îles de France et de Bourbon(1721-1794), 1989, 197 pages[27] [28]

Sources

  • Recueil de l'Académie de Montauban, vol. Série 3, 67 à 83, Académie des sciences, belles-lettres, arts et encouragement au bien, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value). [lire en ligne] 
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Jean du Bois de Gaudusson, Le front du Médoc 1944-45 : une brigade FFI au combat : Les combattants racontent.., Fédération des associations d'anciens combattants du front du Médoc et de la Brigade Carnot, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 463 p. [lire en ligne] 
  • Sous la direction de René Ramond, Les Soréziens du siècle : 1901-1991
  • Dominique Lormier, La Libération de la France, jour après jour: juin 1944 - mai 1945, Le cherche midi, , 237 p. [lire en ligne] 
  • La Dépêche du Midi, A l'Académie, le colonel Reverdy affirme : "Le Montalbanais Jean Daniel Dumas aurait pu garder le Canada à la France", édition du Tarn-et-Garonne, 1980
  • La Dépêche du Midi, Le colonel Yvan Reverdy n'est plus, édition du Tarn-et-Garonne, 15 mars 1996, p. 24
  • Société des Membres de la Légion d'honneur, Le colonel Yvan Reverdy. Une figure montalbanaise marquante du XXe siècle. Articles écrits par nos sociétaires

Notes et références

  1. École-abbaye de Sorèze.
  2. Tableau des Anciens de l'Ecole Militaire de Sorèze, 1922-1923.
  3. Les Soréziens du siècle 1901-1991, éditions Anne-Marie Denis, mai 2012, p. 580
  4. 4,0 et 4,1 Recueil de l'Académie de Montauban, vol. LXXXIII, Imprimerie coopérative, Montauban, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 184 p. [lire en ligne] 
  5. Egid Gehring, Die grüne Hölle von Inor, Eher, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 180 p. 11e REI : combats d'Inor
  6. Les Soréziens du siècle 1901-1991, éditions Anne-Marie Denis, mai 2012, p. 581
  7. Biographie d'Emile Mollard
  8. Le colonel Émile Mollard - Camouflage du matériel
  9. Les Soréziens du siècle 1901-1991, éditions Anne-Marie Denis, mai 2012, p. 581
  10. Ancien élève de l'Ecole Polytechnique, promotion 1919
  11. Archives départementales du Rhône - Montluc 1942-1944
  12. Service Historique de la Défense, section des archives historiques, état signalétique des services, cote 66-04652
  13. Jean du Bois de Gaudusson, Le front du Médoc : une brigade FFI au combat : Les combattants racontent.., Fédération des Anciens Combattants du front du Médoc et de la Brigade Carnot, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 463 p. [lire en ligne] 
  14. Les Soréziens du siècle 1901-1991, éditions Anne-Marie Denis, mai 2012, p. 581
  15. Opération dans la Pointe-de-Grave, Archives de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA), [lire en ligne] 
  16. Service Historique de la Défense, section des archives historiques, état signalétique des services, cote 66-04652
  17. Service Historique de la Défense, section des archives historiques, état signalétique des services, cote 66-04652
  18. Recueil de l'Académie de Montauban, vol. LXIX, Ateliers du Moustier, Montauban, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 208 p. [lire en ligne] 
  19. Présidents de 1883 à 2014
  20. Société des Membres de la Légion d'Honneur - site institutionnel
  21. 21,0 et 21,1 Le colonel Yvan Reverdy n'est plus, La Dépêche du Midi, édition du Tarn-et-Garonne, 15 mars 1996, p. 24
  22. « Décret du 30 juin 1959 portant promotions dans l'Ordre national de la Légion d'honneur », Journal Officiel de la République Française, no 6735,‎ (lire en ligne)
  23. La Dépêche du Midi, Une nouvelle voie à Bas-Pays,[1]
  24. Les maires de France à travers le temps : Badens
  25. Catalogue des œuvres
  26. Service Historique de la Défense, section des archives historiques, état signalétique des services, cote 66-04652
  27. Sudoc
  28. Recueil de l'Académie de Montauban, vol. LXXII, Académie des sciences, belles-lettres, arts et encouragement au bien, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 190 p. [lire en ligne] 
  29. Bulletin de la Société archéologique, historique, littéraire & scientifique du Gers, vol. 90, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value). [lire en ligne] 
  30. Recueil de l'Académie de Montauban, vol. LXX, Académie des sciences, belles-lettres, arts et encouragement au bien, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 184 p. [lire en ligne (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6532179k/f117.image.r=Reverdy.langFR)] 
  31. Recueil de l'Académie de Montauban, vol. LXXV, Ateliers du Moustier, Montauban, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 276 p. [lire en ligne (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6535044z/f125.image.r=Reverdy.langFR)] 
  32. Les Cahiers Maynard, vol. 13 à 14, Association des Amis de Maynard, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value). [lire en ligne (http://books.google.fr/books?hl=fr&id=nbQgAQAAMAAJ&focus=searchwithinvolume&q=Reverdy)] 
  33. Jean-Claude Fabre sous la direction de Jean-Claude Fau, Table générale des tomes CVI à CXV du bulletin archéologique

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).