Encyclopédie Wikimonde

Adrien Desport

Aller à : navigation, rechercher

Adrien Desport
Adrien Desport avec Jean-Marie Le Pen (à gauche)
Adrien Desport avec Jean-Marie Le Pen (à gauche)
Fonctions
Directeur du pôle communication, relation presse et stratégie du Front National de Seine-et-Marne
En fonction depuis
Secrétaire fédéral adjoint du Front National de Seine-et-Marne
En fonction depuis
Secrétaire de la 7 ème circonscription de Seine et Marne Front National de Seine-et-Marne
En fonction depuis
Biographie
Lieu de naissance Villepinte (Seine-Saint-Denis, France)
Nationalité Française
Parti politique Front national, Alliance européenne pour la liberté, Rassemblement Bleu Marine
Profession Assistant de Direction Polyvalent en Hôtellerie/Tourisme

Adrien Desport est un homme politique français, née le 23 novembre 1989 à Villepinte (Seine-Saint-Denis).

Biographie

Adrien Desport a fréquenté le collège et lycée de Juilly. Il est diplômé en Gestion, Hôtellerie, Restauration, Tourisme et en Droit. Il a été médaillé des Meilleurs Apprentis de France. Il travail actuellement en tant qu'assistant de direction polyvalent pour le groupe international Louvre Hôtels au sein de la Z.A de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. Il est également bénévole au sein de la Croix Rouge Française[1].

Politiquement, il a occupé au sein du Front national de Seine-et-Marne les rôles de[2] [3]:

  • Secrétaire fédéral adjoint[4],
  • Directeur communication, relation presse et stratégie[5],
  • Responsable de la Septième circonscription[4]
  • Membre du département protection et sécurité
  • Ancien responsable du FN Jeunesse de Seine et Marne[4]
  • Ancien militant de Seine Saint Denis

Après une condamnation pour port d’arme illégal, il est jugé pour destruction de bien, incendie volontaire, association de malfaiteurs, dénonciation d'une agression imaginaire, et consommation de produits stupéfiants [6]. Après avoir incendié des véhicules aux côtés de cinq autres militants du FN, Adrien Desport avait publié sur son blog une lettre ouverte dénonçant « la montée de l’insécurité » et pointé du doigt la municipalité communiste. Le tribunal, relevant de multiples récidives dans les dégradations de biens, et une « manipulation électorale pour faire croire à un climat d’insécurité et appeler au vote » FN, condamne Adrien Desport à quatre ans de prison dont trois ans ferme. Il fait appel de la décision.

Carrière politique

Débuts en politique

Né dans une famille à tendance frontiste, il réalise ses premières actions de militant dès l'âge de 15 ans En 2009, il s'encarte au Front national tout en continuant le militantisme.

Nominations et réformes interne du FN77

  • En 2009, prend la carte et adhère au Front national, présidé par Jean-Marie Le Pen.
  • En 2010, est nommé secrétaire de la 7e circonscription de Seine-et-Marne par Pascal Aberlen (secrétaire départemental jusqu'en 2013).
  • En 2011, est primo-candidat, plus jeune candidat Front national d'Île-de-France et réalise le meilleur score du département. Lui est confié temporairement la direction locale du FNJ, Front national Jeunesse
  • En 2012,
    • incorpore le comité "Marine Le Pen" pour les élections présidentielles
    • Prend la carte et adhère au SIEL et au RBM (Rassemblement Bleu Marine)
    • Participe aux législatives de 2012 en tant que directeur de campagne et porte parole du candidat Georges Martin (co-fondateur du SIEL)
  • En 2013,
    • Renaud Persson est nommé responsable de la fédération FN77 par Marine Le Pen et Steeve Briois, dont la première décision est de nommé Adrien Desport responsable de la fédération FN de Seine-et-Marne adjoint.
    • Également nommé responsable de la communication et de la stratégie au sein de la fédération[7], il réforme la structure interne de celle-ci en y créant un pôle communication afin de gérer l'ensemble de la communication et de la propagande (presse, internet, création de documents de propagande). À cet effet, le premier site internet fédéral est né: www.FN77.fr, la création de tracts et d'affiches à thématiques locales sont crées, la fédération politique FN77 est devenue un laboratoire politique afin d'y faire prospérer localement le Front national et de préparer durablement le terrain politique afin d'y maintenir des élus.
    • Est nommé responsable départemental de l'Alliance pour la souveraineté de la France en charge de la stratégie et du développement politique par Bernard Chalumeau, secrétaire général (expert en droit international, expert en droit français, docteur en droit constitutionnel européen et ingénieur)
    • Les nominations d'Adrien Desport: nomme Thierry Perrotin assistant au sein du pôle communication en charge du numérique[8], nomme Bernard Chalumeau conseiller politique particulier, nomme Georges Martin (SIEL) membre du bureau politique FN77[9]
  • En 2014,
    • Est fait membre d'honneur du Front national par Jean-Marie Le Pen et décoré par Marine le Pen de la médaille d'honneur du FN le 22 janvier 2014 à Melun en présence d'Aymeric Chauprade (Géopoliticien et candidat aux élections européennes de 2014).
    • Nommé conseiller spécial dans l'équipe de campagne d'Aymeric Chauprade, candidat représentant l'Île-de-France pour le Front National lors des élections européennes 2014
    • Avec l'accord de Marine Le Pen, il permet au pôle communication d'augmenter les prérogatives et missions de celui-ci.
    • Adrien Desport est également à l'initiative d'une "boutique FN" au sein de département, action financière mais également dans le but de promouvoir l'image du parti de Marine Le Pen
    • Les nominations d'Adrien Desport: promeut Thierry Perrotin au poste d'adjoint au directeur pôle communication, délégué au numérique et aux projets de communication visuelle[8], nomme Anaïs Lamirand adjointe au secrétaire de la 7e circonscription de Seine et Marne, nomme Kevin Kaminski auxiliaire DPS (Département Protection et sécurité), Jonathan Vilbert auxiliaire DPS. Soutien la nomination de Danis Pingal secrétaire en charge des manifestations et élections politiques locales

Élections cantonales 2011

En 2011, il se porte candidat aux élections cantonales pour le Canton de Combs-la-Ville. Il réalise le meilleur score du Front national en Seine-et-Marne au premier tour et perd au second tour face à Didier Turba du Parti socialiste.

Élections de 2011[10]
Candidats Parti % Voix
Didier TURBA PS 68,58% 7313
Adrien Desport FN 31,42% 3351

Élections législatives de 2012

Adrien Desport était pressenti candidat mais suite à l'alliance entre le Front National et le SIEL afin de créer le Rassemblement Bleu Marine, il décide de suivre Marine Le Pen dans cette démarche et offre sa place à Georges Martin, co-fondateur du SIEL.

Il est nommé directeur de campagne[11] de Georges Martin (Président du MPF ID) ainsi que mandataire financier sous les couleurs du Rassemblement Bleu Marine et du SIEL pour les Législatives 2012.

Georges Martin obtiendra 17,82% des suffrages[12]

Élections municipales de 2014[13]

En 2013, il est investi tête de liste FN pour sa ville d'origine; Mitry-Mory[14],[15].

Il est soutenu par Marine Le Pen (FN), Paul-Marie Coûteaux (SIEL), Bernard Chalumeau (APSF) et Georges Martin (MPF ID)[réf. nécessaire][16].[17]

Notes et références

Notes
Références
  1. [1], Adrien Desport, Cadres FN77, Front National de Seine-et-Marne, . Consulté le 22 février 2014.
  2. [2], Organigramme du FN77, Front National de Seine-et-Marne, 21 février 2013. Consulté le 22 février 2014.
  3. http://fn77.fr/cadrespolitiques/adrien-desport/http://fn77.fr/cadrespolitiques/adrien-desport/
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 www.fn77.fr
  5. http://www.frontnational.com/federations-front-national/ile-de-france/77-seine-et-marne/ http://www.frontnational.com/federations-front-national/ile-de-france/77-seine-et-marne/
  6. [3], Adrien Desport, l’ex-FN incendiaire, condamné à trois ans de prison ferme, lemonde.fr, 16 septembre 2015. Consulté le 22 mars 2017.
  7. [4], Page de la fédération de Seine-et-Marne, Front national, . Consulté le 22 février 2014.
  8. 8,0 et 8,1 [5], Organigramme du FN77, Front National de Seine-et-Marne, 21 février 2014. Consulté le 22 février 2014.
  9. http://fn77.fr/cadrespolitiques/adrien-desport/
  10. [6], Résultats des élections cantonales 2011, Ministère de l'intérieur, . Consulté le 22 février 2014.
  11. [7], Municipales : à Mitry-Mory, on voterait bien FN, mais qui est le candidat ?, Le Monde, 2 décembre 2013. Consulté le 22 février 2014.
  12. [8], Résultats des élections législatives 2012, Ministère de l'intérieur, . Consulté le 22 février 2014.
  13. http://www.fnmunicipales.fr/mitry-mory/
  14. [9], Municipales : Marine Le Pen promet des surprises, Le parisien, 8 mai 2013. Consulté le 22 février 2014.
  15. [10], En Seine-et-Marne, une quinzaine de villes cibles , Le parisien, 3 janvier 2014. Consulté le 22 février 2014.
  16. www.fn77.fr
  17. http://www.fnmunicipales.fr/mitry-mory/

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).