Encyclopédie Wikimonde

Apres School

Aller à : navigation, rechercher

Apres School est une ONG indienne fondée à Pondichéry, par un couple français, Martine et Lionel Mallard, qui accueille et scolarise gratuitement des enfants Narikurava vivant au Tamil Nadu (Inde du Sud).

L'école a été inaugurée en et a ouvert ses portes en octobre de la même année. Apres School est une structure apolitique, non-confessionnelle et auto-financée. La prise en charge des enfants scolarisés dans son école repose sur le parrainage et la collecte de dons.

Histoire

Les infrastructures

Les débuts

Les enfants en uniforme

Suite au tsunami dévastateur qui a touché les côtes indiennes en 2004 le couple Mallard, installé depuis des années à Pondichéry, organise des collectes de fonds pour venir en aide aux pêcheurs. Ils comprennent rapidement que pour assurer l’avenir des enfants des pêcheurs le financement de barques traditionnelles ne peut pas suffire. Ils changent donc d’orientation et s’investissent dans l’éducation des enfants des tribus Narikurava qui sont rejetés pat le système des castes et dont l’accès à l’éducation est très limité.

Pour accueillir ces enfants ils fondent APRES SCHOOL qui est soutenue par l’association A.P.R.E.S.(Aide aux Populations et Réhabilitation des Espaces Sinistrés) du chanteur français Yves Duteil.

Cela aboutit en 2009 à l’ouverture d’un pensionnat avec une école intégrée au Tamil Nadu.

La reprise par Vudhavi Karangal en 2017

En 2017 le couple Mallard est amené à céder son association à l’ONG indienne Vudhavi Karangal.

Il s’agit d’une organisation fondée en 1991 par deux jeunes étudiants pondichériens, Alice Thomas et son mari Maran Venance, pour venir en aide aux enfants défavorisés du Territoire de Pondichéry.

Vudhavi Karangal est désormais constitué de cinq unités :

  • un foyer pour garçons accueillant 140 garçons mineurs, plus une vingtaine de garçons poursuivant des études supérieures ou travaillant pour Vudhavi Kararangal.
  • un foyer pour filles qui accueille 84 pensionnaires, dont cinq poursuivant des études supérieures,
  • une structure (Observation Home), sorte de maison de redressement, fondée à la demande des autorités du Territoire, pour mineures délinquantes (victimes d’adultes en réalité) pouvant accueillir une dizaine de filles,
  • une école (Alternative and Inclusive Centre for Education) intégrant des enfants des foyers de Vudhavi Karangal et des enfants handicapés d’une ONG spécialisée,
  • l’école-pensionnat APRES (scindée en deux sous-unités : APRES SCHOOL et APRES HOME).

Quelques chiffres

Le pensionnat accueillait 75 enfants en 2017 (filles et garçons confondus). Il en accueille 95 en 2019.

Quant à l'école intégrée, elle accueille 165 enfants en 2019.

Localisation

APRES est située dans le Tamil Nadu, à la limite du Territoire de Pondichéry, et dispose d’un terrain de 3 hectares et de bâtiments conçus par un architecte français vivant à Pondichéry, Pierre Eluard.

Fonctionnement

APRES se divise donc en deux structures : APRES HOME et APRES SCHOOL

Apres Home

Le foot du week-end

Il s’agit du foyer des enfants des tribus qui résident sur place à l’année. Ils rentrent chez eux uniquement pour les fêtes de Diwali (en novembre), de Pongal (en janvier) et pendant une partie des grandes vacances.

Les bâtiments sont entourés d’un potager qui fournit en légumes la cuisine intégrée.

Le week-end les enfants ont des heures de pratiques sportives notamment du cricket, du football, de la danse et du volley-ball.

Apres School

L'école intégrée APRES SCHOOL accueille les enfants d'APRES HOME ainsi que les enfants de Vudhavi Karangal du jardin d'enfant à la septième classe (l'équivalent de la cinquième dans le système éducatif français).

Anandh est le directeur d'APRES SCHOOL

Le directeur de l’école est un ancien pensionnaire de Vudhavi Karangal, titulaire d’une maîtrise en micro-biologie et d’une licence en éducation. Il a une expérience pédagogique de plusieurs années acquise dans un des meilleurs établissements de Pondichéry.

La pédagogie

Alice Thomas y développe des méthodes en rupture avec les traditions car en Inde le principal outil pédagogique reste le bâton.

Les classes sont mixtes à deux titres: garçons et filles sont mélangés (ce qui n'est pas le cas ailleurs) et les enfants viennent de milieux sociaux différents.

L’accent est particulièrement mis sur l’apprentissage de la langue anglaise qui est enseignée dès les plus petites classes. Les affiches et autres documents accrochés aux murs sont rédigés en anglais.

La maîtrise de l’anglais est indispensable pour poursuivre des études supérieures ainsi que pour comprendre les indiens du Nord qui parlent hindi et non tamoul.

Notes et références


Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).