Association Emile Loubet

Aller à la navigation Aller à la recherche

Erreur Lua dans Module:Infobox/Localdata à la ligne 29 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). L'Association Emile Loubet est une association nationale historique du patrimoine créé légalement en 2021 œuvrant pour la mémoire et l'histoire liée à Émile Loubet (8e Président de la République Française). L'association Émile Loubet est en convention avec Le Souvenir français depuis sa création[1],[2][réf. secondaire souhaitée].

But de l'association

L'Association Emile Loubet est une association loi de 1901, fondée en 2021. Cette association est investie d’une mission locale et internationale[réf. secondaire souhaitée] :

  • Conserver et partager la mémoire et l'histoire liée à Émile Loubet ;
  • Développer et soutenir les événements et les actions dans le sens du partage autour d'Émile Loubet ;
  • Participer à la valorisation du patrimoine historique et culturel sur l’ensemble des sujets qui touchent à Émile Loubet, par la création et la diffusion de contenus sur tout types de supports (statuts de l'association).

L'association Emile Loubet à pour vocation de soutenir tous ceux qui s'intéressent à Émile Loubet (sur la thématique de sa famille, ses mandats, ses réalisations et sa vie...)

Créé en 2021 par des jeunes drômois ayant à cœur de conserver et partager le patrimoine mais l'idée étant présente depuis déjà quelques années. L'association Emile Loubet participe à l'élaboration de réflexions et de travaux universitaires sur tout ce qui touche a la vie d'Émile Loubet et à son époque[3]

Fonctionnement de l'association

L'association à un fonctionnement démocratique se basant sur un Conseil d'administration pour valider ses projets et ses orientations. Les membres se réunissent pour évoquer les prochains projets de l'association[4],[2].

Le bénévolat est de règle pour le fonctionnement de l’association. Celle-ci s'organise pour pouvoir subvenir à ses réalisations et ses projets. Des représentants de l'associations sont présent dans les commissions des associations partenaires tels que l'association Jurislae ; la fédération des œuvres laïques et le Souvenir Français[2].

Historique

Une association s'inscrivant dans une dynamique mémorielle

La création de l'association Emile Loubet intervint dans un contexte de perdition de l'histoire liée à Emile Loubet. Ainsi, la création d'une association dédiée à la mémoire de l'ancien président de la République Francaise et le plus illustre des drômois était nécessaire pour ne pas oublier son histoire et conserver le patrimoine encore existant d'un oubli certain[5].

Pose d'une plaque commémorative le 10 décembre 2022 en présence de Monsieur le Maire de Marsanne, Damien Lagier, du président de l'association Émile Loubet, Albin Rey et de la présidente de l'association des amis du vieux Marsanne, Nicole Klawitter.

C'est après une rencontre constructive avec un des descendants d'Emile Loubet dans la Drome que Albin Rey, actuel président de l'association a décidé de créer à 16 ans une association permettant de réunir les personnes qui souhaiteraient s'investir autour de l'histoire et de la vie d'Émile Loubet[6]. Un constat alarmant sur la place d'Émile Loubet effectué par le fondateur de l'association était celui de la non valorisation de ce personnage qui a tant donné pour la Drome et la France. Pour Albin Rey, président fondateur de l'association [7]. L'association s'inscrit alors dans une dynamique de passeur de mémoire et tente de poursuivre une mission de partage et de transmission autour d'Émile Loubet[8].

Bilan et perspectives

L'association avait pour objectif initial la création d'un musée virtuel à la mémoire d'Émile Loubet avec la vulgarisation de travaux universitaire et la mise en avant de l'histoire qui lui est liée[5]. De plus, l'association Émile Loubet souhaitait pouvoir rendre accessible des documents d'archives privés avec des explications claires. Les membres de l'association se sont vite rendus comptent à quel point la tache était difficile et sans oublié l'idée ont poursuit leurs objectifs sur des projets plus concrets qui mettent en avant des créations déjà existantes (comme l'entretient de la tombe d'Émile Loubet, la participation aux commémorations, la rénovation de plaques)[9],[10].

L'association forte de membres actifs ayant la volonté d'agir dans le sens des engagements d'Émile Loubet sous son mandat de président de la république la thématique de la laïcité a été choisie pour le premier colloque Émile Loubet les 9 et 10 décembre 2022 à l'occasion de la commémoration de la loi du 9 décembre 1905 de la séparation des Églises et de l'État[11],[4]. Ainsi, de nombreux intervenants sont venus rythmer ces journées comme Michel Wieviorka ; Jean-Louis Malys ; Thierry Cadart ; Floriane Gouget et Marylène Marcel-Ponthier[12]. Cet événement était soutenu par de nombreux partenaires tels que le Département de la Drome, la ville de Montélimar, de Marsanne, la fédération des œuvres laiques, le crédit mutuel et l'association Jurislae. L'événement a réuni plus de 200 personnes[13].

Intervention de Michel Wieviorka, de Floriane Gouget et de Jean-Christophe Rampal au Colloque Emile Loubet le 10 décembre 2022 à Montélimar.

L'association a lancé en 2021 un appel au don d'archives et documents d'archives privés pour pouvoir les exposer et les conserver correctement. Les membres de l'association agissent au quotidien dans le sens de la mémoire d'Émile Loubet et ceux-ci sont mobilisés notamment pour les journées européennes du patrimoine en réalisant des visites réunissant de nombreuses personnes[6].

Selon son président, l'association Émile Loubet a encore beaucoup de défis à relever pour participer pleinement au partage culturel lié à Émile et que celui-ci puisse être perpétué[non neutre]. En effet de nombreux projets sont en préparations[réf. secondaire souhaitée] comme la republication et la synthèse d'un ouvrage censuré au moment de sa sortie pour des raisons diplomatiques d'Abel Combarieu Sept ans à l'Élysée avec le Président Émile Loubet : de l'affaire Dreyfus à la conférence d'Algésiras (1899-1906) Paris, Hachette, 1932, 337 p.

Articles connexes

Notes et références

  1. « Détail d'une annonce | Associations — Journal Officiel », sur www.journal-officiel.gouv.fr (consulté le )
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Souvenir, « Nos partenaires », sur Le Souvenir Français, (consulté le )
  3. [1].
  4. 4,0 et 4,1 « Montélimar. L’association Emile Loubet veut commémorer la loi de 1905 », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  5. 5,0 et 5,1 « Des lycéens créent une association à la mémoire de l'homme politique drômois Emile Loubet », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  6. 6,0 et 6,1 « Montélimar. Sur les pas d’Emile Loubet », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  7. « C’était quand même le comble qu’il n’y ait pas d’association Emile Loubet alors que c’est sous son mandat de président de la République qu’a été votée la loi de 1901 sur les associations ! »
  8. « Albin Rey, une histoire à partager | Portraits », sur www.rcf.fr (consulté le )
  9. « Marsanne. Le nouveau panneau dédié à Émile Loubet a été inauguré », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  10. « MONTÉLIMAR (26) : cimetière Saint-Lazare - Cimetières de France et d'ailleurs », sur landrucimetieres.fr (consulté le )
  11. « Montélimar. Un arbre de la laïcité en hommage au président Emile Loubet », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  12. « Marsanne. Drôme : une conférence-diaporama sur Emile Loubet en marge du colloque sur la laïcité », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  13. Montélimar, « Colloque Émile Loubet Laïcité Montélimar vendredi 9 décembre 2022 », sur Unidivers, (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).