Encyclopédie Wikimonde

Léa Bismuth

Aller à : navigation, rechercher

Léa Bismuth est une critique d’art et commissaire d’exposition française, née en 1983 à Paris.

Biographie

Après un baccalauréat littéraire passé au Lycée Henri-IV en 2001, suivi d’une hypokhâgne et d’une khâgne, elle entreprend un double cursus à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Ses travaux de recherche en Master 2 portent alors sur les pensées de Georges Bataille et de Pierre Klossowski en philosophie ; et parallèlement, dans le domaine de l’art contemporain, sur le courant photobiographique et les mythologies personnelles.

Dès 2006, elle s’affirme en tant que critique d’art, en publiant très régulièrement dans les pages d’Art Press, autant dans les pages littéraires qu'artistiques. Elle écrit alors pour la presse artistique générale, de même que pour des catalogues d'exposition, et intervient dans l'émission La Dispute sur France Culture (animée par Arnaud Laporte).

Après un passage au Centre Pompidou Metz où elle est chargée de recherches, elle initie dès 2013 un geste de commissaire d’exposition remarqué, avec le programme des Nouvelles Vagues du Palais de Tokyo[1].

De 2016 à 2019, elle conçoit, à Labanque de Béthune, le programme de recherche curatoriale La Traversée des Inquiétudes. La revue Art Press consacrera trois numéros spéciaux à ce cycle de création contemporaine inédite consistant en une libre adaptation de certains concepts présents dans la pensée de Georges Bataille : Dépenses (2016)[2], Intériorités (2017)[3], Vertiges (2018)[4].

En 2019, elle fait paraître La Besogne des Images[5], un ouvrage d’esthétique collectif conçu avec Mathilde Girard et publié aux Éditions Filigranes.

Elle est régulièrement invitée à réaliser des conférences dans des musées, et participe aussi à différents comités de sélection pour des institutions culturelles (Filaf, Festival International du Film de Belfort, Jury de 1%, Institut Français, Centre national des arts plastiques, Cité internationale des Arts, Institut national d'histoire de l'art) et des jurys en Écoles Supérieures d’Art. Elle a également enseigné à l’Université Paris-VIII, à l’École du Louvre, à La Cambre Bruxelles, ou à l’IESA Arts & Culture Paris.

Inscrite en thèse de doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales depuis 2017[6], elle mène des recherches sur la question du "premier livre" et les conditions de son avènement dans le champ de la littérature française contemporaine (sous la direction de Marielle Macé).

Elle a bénéficié de plusieurs résidences d’écriture : à la Villa Medicis - Académie de France à Rome en mars 2019 ; ou encore au Château de Saché - Musée Balzac à l'automne 2019.

Elle est membre de l’Association Internationale des Critiques d'Art France[7], et de Commissaires d'Expositions Associés (c-e-a)[8].

Écrits sur l'art

  • « Flânerie minimale et mystique », dans Geoscopia, Charlotte Charbonnel, Lienart, 2021
  • « De quoi une image se souvient-elle ? », dans Ici mieux qu'en face, Laurence Aegerter, Actes Sud, 2020
  • « Quelle zone de tension en partage ? », dans Antoine d'Agata / Francis Bacon. The Eyes. 2020
  • « À la recherche des brouillards salins », dans Fabrica, Sabrina Vitali, RVB Books et LVMH, 2020
  • « Lecteur-Voyageur », dans Written by water, Marco Godinho, Casino Luxembourg, Biennale de Venise, Hatje Cantz, 2020
  • « Prière d'insérer ou mettre le doigt dans la plaie », dans Journal de l’œil, Anne-Lise Broyer, Editions Loco, 2019
  • « Bernar Venet, le pressentiment de mon indiscipline », Galerie Anne-Sarah Benichou, 2019
  • « Une cuisine spécifique, Nicolas Boulard », dans Cookbook'19, La Panacée, Mo.Co., 2019
  • « Siphonophone » et « Fumerolles », dans A07 A17, Catalogue de Charlotte Charbonnel, Editions Backslash, Cnap, 2018
  • « Aller à la nuit », dans La Nuit épuisée, Antoine d'Agata, André Frère Editions et La Friche La Belle de Mai, 2018
  • « L’aura, les yeux dans les yeux », dans Farewell Photography, catalogue de la Biennale für aktuelle Fotografie Mannheim, 2017
  • « Un conte cruel », entretien avec Clément Cogitore, dans Braguino ou la communauté impossible, Le Bal et Éditions Filigranes, 2017
  • « Pour une communauté de photographie et d'existence », dans Being Beauteous, de Amaury da Cunha, Anne-Lise Broyer, Nicolas Comment et Marie Maurel de Maillé, Éditions Filigranes, 2015
  • « Je veux rendre visibles ces énergies là », entretien avec l'artiste, dans Claire Tabouret, Editions Isabelle Gounod, Cnap, 2014
  • « Peinture / Pensée / Espace / Langage », préface, dans Agnès Thurnauer, Journal et autres écrits, Beaux-Arts de Paris Editions, 2014
  • « De l'atelier du peintre à l'atelier du monde », dans ACTES – Antoine d’Agata une présence politique, André Frères Editions, 2014
  • « La mélancolie dessinée », William Kentridge, pour le Festival International du Film de la Rochelle, 2013

Ouvrages littéraires

  • une histoire de rivette, fragments poétiques. Revue Cockpit. parution mensuelle à partir d'octobre 2020
  • Φ, avec Édouard Wolton. Livre d’artiste-poème. 2020
  • Deux voyageurs arrivèrent dans ces lieux. Récit. Éditions Eva Meyer et Association Man Ray International, 2018. (ISBN 2-9559958-1-9)
  • Ruines du Soleil. Livre d’artiste-poème. Exposer/Publier, 2016
  • Pas même une errance. Livre d’artiste. Temple Books, 2015
  • Récits de paysages. Nuit Myrtide, 2014
  • L’Espoir des Spectres, avec Claire Tabouret. Éditions Publie.net, 2013. ISBN Numérique : 978-2-8145-0556-8

Commissariats d’exposition

  • La Traversée des Inquiétudes, Labanque, Béthune : Dépenses - 2016[9] ; Intériorités - 2017[10] ; Vertiges - 2018[11].
  • Dans l’atelier, La Création à l’œuvre, Musée national Eugène-Delacroix, Paris, 2019. Co-commissaire : Dominique de Font-Réaulx.
  • Voyage à Naples, Galerie Alberta Pane, Venise, 2018
  • Deux Voyageurs arrivèrent dans ces lieux / Man Ray et Nous, Galerie Eva Meyer et L’Association Man Ray International, Paris, 2018
  • Thomas Hauser - Prix Découverte 2018 / Rencontres de la photographie d'Arles
  • Juliette Agnel - Prix Découverte 2017 / Rencontres de la photographie d'Arles
  • Braguino ou la communauté impossible, Clément Cogitore, Le Bal, Paris, 2017. Co-commissaire Diane Dufour[12].
  • Cité-Fantôme, Pia Rondé & Fabien Saleil, Drawing Lab Paris, 2017
  • Fifty-Fifty, Samuel Gratacap, Rencontres de la photographie d'Arles, Commanderie Sainte-Luce, 2017. Avec M. Sumalla et N. Jimenez.
  • L’Éternité par les Astres, Les Tanneries, Amilly, 2017
  • Face à l’Aura, Image/Imatge, Orthez, 2017. Co-commissaire Laboratoire Deriva.
  • La Campagne est noire de soleil, Galerie Escougnou-Cetraro, Paris, 2016
  • Les Fragments de l’amour, CAC La Traverse, Alfortville, 2016
  • Documents 1929-2015, URDLA, Focus Résonance Biennale de Lyon, 2015
  • La Légende des origines, Galerie Maubert, Paris, 2015
  • Images dissuasives / Samuel Gratacap, Temple, Paris, 2015
  • Maelstrom, d’après Jacques Derrida, Félicités de ésam Caen/Cherbourg, 2015
  • La Réalité presque évanouie, ésad Tours-Angers-Le Mans, Angers, 2014
  • L’aire des aurores, Claire Chesnier, Prix Art Collector, Paris, 2014
  • Zones du doute, Eva Nielsen, Prix Art Collector, Paris, 2014
  • Blanche ou l’oubli, d’après Aragon, Galerie Alberta Pane, Paris, 2014
  • Bruissements, Nouvelles Vagues du Palais de Tokyo, Paris, 2013

Notes et références

  1. « Curateur, le plus jeune métier du monde », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « artpress2 n°42août 2016 - "Georges Bataille" », sur artpress (consulté le )
  3. « sommaire du n°447 - septembre 2017 », sur artpress, (consulté le )
  4. « artpress2 - La traversée des inquiétudes / 3. vertiges », sur artpress, (consulté le )
  5. « Léa Bismuth et Mathilde Girard : " on a voulu créer un livre constellation" », sur France Culture (consulté le )
  6. « these »
  7. « Profil », sur AICA-France (consulté le )
  8. « curator – C-E-A », sur c-e-a.asso.fr (consulté le )
  9. Clémentine Mercier, « «La Part maudite» de Bataille cash à Béthune », sur Libération,
  10. « Arts plastiques. Georges Bataille, le plein de sensations artistiques », sur L'Humanité, (consulté le )
  11. Yannick Haenel, « J'attends tout d'une œuvre d'art », sur Charlie Hebdo, (consulté le )
  12. « Conversation entre Clément Cogitore, Léa Bismuth et Diane Dufour », sur LE BAL, (consulté le )

Liens externes

Site officiel : http://bruissements.net

Notices d'autorité :

Bibliothèque nationale de France (données)

http://worldcat.org/identities/lccn-no2015134444/

https://www.idref.fr/autorites.jsp

https://www.archivesdelacritiquedart.org/auteur/bismuth-lea

https://scholar.google.com/scholar?q=%22Léa+Bismuth%22

https://isni.oclc.org/xslt/DB=1.2//CMD?ACT=SRCH&IKT=8006&TRM=ISN%3A000000043518556X&TERMS_OF_USE_AGREED=Y&terms_of_use_agree=send&COOKIE=U51,KENDUSER,I28,B0028++++++,SY,NISNI,D1.2,Ebfb117e3-32,A,H1,,3-28,,30-41,,43-59,,65-70,,74-75,R82.125.198.67,FY

https://viaf.org/viaf/232094935/

https://www.cairn.info/resultats_recherche.php?searchTerm=%22Léa+Bismuth%22

https://documentation.fracbretagne.fr/opac/catalog/search?specificField%5B%5D=authorStr:%22Bismuth%2C+Léa%22&autocomplete=1

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).