Encyclopédie Wikimonde

Lewis-Martin Soucy

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Lewis-Martin Soucy est un réalisateur, scénariste et directeur de la photographie français né à Montréal le . Il est aujourd'hui connu sous le nom de Lord Lewis Martin

Biographie

En 1980, Lewis-Martin Soucy fréquente l'école secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d'Outremont à Montréal et fait ses premiers pas sur scène en interprétant "L'Assureur", un sketch du trio comique Paul et Paul. Amateur assidu de la LNI, la Ligue d'Improvisation Nationale au Québec à laquelle il assiste à tous les matches, il participe à la création d'une mini-ligue d'improvisation intra-scolaire et aide ainsi à créer la Ligue d'Improvisation Secondaire au niveau national avec le concours d'autres écoles secondaires de Montréal et de la Province du Québec. L'équipe de PGL dans laquelle il évolue est parrainée par Sylvie Legault, étoile nationale de la LNI. Il se distingue dans cette discipline et remporte plusieurs années de suite le titre d'Étoile de l'Année entre 1980 et 1985. Durant ses années d'études secondaire, il forme un trio comique baptisé Les Frères Brothers, Pif, Paf et Pof, avec deux autres élèves dont le chroniqueur de télévision Jean-Michel Dufaux et le compositeur de musique de film Claude Castonguay. Avec son ami David Castel, ils vont surprendre la foule du Club Soda en présentant à la place de Claude Meunier et Serge Thériault, La Petite Vie, le sketch de fin classique du célèbre duo comique Ding et Dong.

En 1985, au Cégep du Vieux Montréal, il crée une émission matinale à la radio étudiante sous le nom Les Bananélectrik, en duo avec David Castel, le fils de la chanteuse France Castel.

En 1986, le duo comique Les Bananélectrik est finaliste des auditions Juste Pour Rire[1]au Club Soda[2]en 1987 et l'agent artistique Guy Latraverse signe un contrat d'agent avec eux. Les Bananélectrik se produisent sur plusieurs scènes du Québec (Festival Juste Pour Rire[3], Lundis Juste Pour Rire[4], Mardis Rock'n Drôles, Café Timènès[5], La Fête O'Keefe[6],[7], Théâtre Saint Denis...) avec d'autres talents comiques tels que Michel Barrette, Roland Magdane, Daniel Lemire, Jean-Michel Dufaux ou Michel Courtemanche.

En 1990, Lewis-Martin entame des études de cinéma à l'ESRA de Nice, L'École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle, puis crée l'émission Groove Mag pour la chaine Télé Monte Carlo. Il rejoint ensuite la troupe du FIEALD au Café de la Gare à Paris où il se produit régulièrement dans un one man show.

En 1991 et inspiré par ses expériences de stagiaire à New York, Lewis-Martin frappe aux portes des producteurs de télévision parisiens pour proposer des concepts de programmes et Talk-show à l'américaine comme Late Night with David Letterman ou Saturday Night Live. Il participe à l'enregistrement de Merci Et Encore Bravo, une émission de troisième partie de soirée animée par Christine Bravo. La société de production NBdC (Tim Newman, Alex Berger, Antoine de Caunes) lui proposent alors de développer un Talk-show à la française et sur mesure pour Arthur (animateur), alors célèbre animateur sur Fun Radio auto-proclamé « Animateur le plus con de la bande FM ». L'émission, baptisée L'Émission impossible, diffusée le vendredi soir à minuit sur TF1, se veut un mélange des Talk-show de type Late Night with David Letterman (bureau, groupe en live) et d'Howard Stern pour les sketchs provocateurs. L'émission révèle aussi des humoristes tels qu'Élie Semoun et Dieudonné ou Laurent Violet, et le futur animateur Alexandre Devoise dans leur première télé.

En 1993, il ouvre le Phénix Café, une salle de concert, près de Boulogne-sur-Mer dans le Pas de Calais. Il produit plus de 200 concerts jusqu'en 1997, dont Les Silmarils, Daran et les Chaises, Les Têtes Raides, Marcel et son Orchestre, Lucky Peterson ou encore Matt Bianco. Le style éclectique du Phénix Café et sa déco urbaine post-apocalyptique dans le style Blade Runner lui vaut le titre de « one of the Top 10 music venues in Europe » quatre ans d'affilée par le magazine anglais LiveUK. Sa position et son implication dans le domaine culturel régional lui vaut d'être nommé assistant au cabinet du Maire d'Outreau et responsable de la programmation culturelle de la ville.

En 1994, il réalise son premier court-métrage professionnel, Crises de Têtes[8], inspiré du film Do The Right Thing de son mentor Spike Lee. Le court métrage met en scène de jeune acteurs de la scène française de l'époque, Marie Vinoy, Olivier Mag, Jérôme L'Hotsky et Patrice Abbou. Le film est diffusé sur les chaînes Arte et Canal+ lors d'un cycle consacré à Spike Lee.

En 1995, Lewis-Martin participe à la création de l'émission Caméra Café en tant que scénariste avec Bruno Solo, Yvan Le Bolloc'h, Alain Kappauf et Alexandre Pesle. Caméra Café ne sera diffusée qu'en 2001.

En 1996, il s'installe à Paris où il travaille pour les chaînes Canal+ jusqu'en 2000. D'abord Ciné Cinéma, Canal Jimmy, Canal+ Horizons puis 13ème Rue pour Universal Studios.

Depuis 2000, Lewis-Martin est derrière la caméra. Il signe ses propres films tant à la réalisation qu'à l'image, et travaille parfois comme directeur de la photographie pour d'autres réalisateurs. En 2013 il signe la direction photo du film d'action algérien Algérie pour toujours - Les portes du soleil, réalisé par Jean-Marc Mineo.[9] Le film qui met en scène l'acteur algérien Zakaria Ramdane, l'acteur français Smaïn, la chanteuse Lorie et la star de la boxe américaine Mike Tyson[10] devient le premier blockbuster Algérien et entre dans l'histoire en battant tous les records d'audience du cinéma algérien.

En 2004, il réalise Handicap, un court-métrage sur le thème de la surdité qui est sélectionné Coup de Coeur au Short Film Corner au Festival de Cannes et lauréat de nombreux prix internationaux. Il réalise ensuite d'autres courts-métrages, I do, Between the lions, Se vende perro que habla, 10 euros, The Blue Dress et Just do you, tous sélectionnés Coup de Coeur à Cannes.

En 2012, son court-métrage Se vende perro que habla, 10 euros est projeté au Grauman's Chinese Theatre à Hollywood et est qualifié pour les Oscars.

En 2011 Red Bull lui consacre un reportage dans son émission Bullet Points[11]. Une équipe de reportage le suit durant toute la durée du Festival de Cannes, dressant un portrait du parcours du combattant d'un jeune réalisateur à Cannes.

Depuis 2015, il réalise de nombreux clips, dont Girl it's true[12], un remix de la chanson True du groupe anglais Spandau Ballet pour le compte du duo french touch électro marseillais Superfunk et interprétée par Ron Carroll avec qui ils ont signé le tube Lucky Star. Ses clips pour la chanteuse Luyanna et la star du reggaeton Farruko et Underes comptent à ce jour plusieurs millions de vues sur YouTube.[13] En 2016 il réalise aussi pour Luyanna le clip La Distancia, un remix de la chanson Africa en duo avec le chanteur de ToTo alias Bobby Kimball[14],[15].

En 2017 il débute une collaboration avec le directeur artistique de mode Olivier de Larue Dargère, fondateur et directeur de création de SOON Magazine. Ils signent ensemble des films de haute couture pour le magazine ODLDmag et divers couturiers, horlogers et joalliers.

En 2018, il réalise la série télévisée algérienne "Dakious et Makious" (دقيوس و مقيوس, en arabe)[16], en collaboration avec l'acteur Abdelkader Djeriou et avec la participation des deux acteurs Nabil Asli et Nassim Haddouche dans les rôles principaux et à l'écriture. La série a été nommée comme étant "le feuilleton ramadanesque le plus regardé sur les télévisions algériennes[17]". Diffusée sur Echorouk TV durant mois de Ramadan 2018, la première saison a reçu le prix de la meilleure série humoristique sur Echourouk TV.

En il rejoint l'équipe de la série Plus Belle La Vie en tant que réalisateur[18]. La série, produite par TelFrance Série, est diffusée du lundi au vendredi à 20h20 sur France 3.[19]

Titre honorifique

En , Lewis-Martin Soucy reçoit un titre de Lord d'Ecosse. Il signe désormais régulièrement son travail sous le nom de Lord Lewis Martin.

Prix et récompenses

  • Coup de Coeur Short Film Corner- Festival de Cannes 2004 "Handicap"[20]
  • Best Love Scene - Palm Springs International Short Film Festival 2004 "Handicap"[21]
  • Honorable Mention - Corta! - Porto International Short Film Festival 2004 "Handicap"[22],[23]
  • Meilleur Film - Avignon / New York Film Festival 2005 "Handicap"[24],[25]
  • Meilleur Film - Picture This... Film Festival 2006 "Handicap"[26]
  • Coup de Coeur Short Film Corner - Festival de Cannes 2010 "I do"[27]
  • Meilleur Film (2ème Place) OTTfilms Challenge "A girl and a gun" - Londres 2010 "Sincérité"[28]
  • Meilleur Film - Shooting People Film Of The Month - Londres 2010 "Handicap"[29]
  • Meilleur Film OTTfilms Challenge Rom-Comp "Long distance love" - Londres 2011 "Between the lions"[30]
  • Coup de Coeur Short Film Corner - Festival de Cannes 2011 "Between the lions"[31]
  • Coup de Coeur Short Film Corner - Festival de Cannes 2012 "Se vende perro que habla, 10 euros"[32]
  • Meilleur Film - Cannes Emerging Filmmaker Showcase - Festival de Cannes 2012 "Se vende perro que habla, 10 euros"[33],[34]
  • Prix du Public - Palm Springs International Short Film Festival 2012 "Se vende perro que habla, 10 euros"[35],[36],[37],[38]
  • Prix du Public - San José International Short Film Festival 2012 "Se vende perro que habla, 10 euros"[39]
  • Prix Unifrance - Off Courts Trouville 2012 "Se vende perro que habla, 10 euros"[40],[41],[42]
  • Coup de Coeur Short Film Corner - Festival de Cannes 2013 "The blue dress"[43]
  • Meilleur Film - Coming of Age Film Contest - European Short Film Centre 2015 "The blue dress"[44]
  • Meilleur Film - Maui Film Festival 2018 "Se vende perro que habla, 10 euros"[45]
  • Coup de Coeur Short Film Corner - Festival de Cannes 2017 "Just do you"[46]
  • Prix du Public - Zero Film Festival - Los Angeles in 2018 "Just do you"[47],[48]
  • Prix de la meilleure série humoristique 2018 pour "Darkious et Makious"

Filmographie

Réalisateur
  • 1988 : T'es mort sinon je joues plus
  • 1995 : Crises de têtes
  • 2004 : Handicap
  • 2004 : Une araignée dans le plafond
  • 2010 : I do
  • 2010 : Sincérité
  • 2010 : The Surveyor
  • 2010 : Burning
  • 2011 : Between the Lions
  • 2012 : Se vende perro que habla, 10 euros (Vends chien qui parle, 10 euros)
  • 2012 : Anymore (vidéoclip de Laura Moreno García)
  • 2012 : The Blue Dress
  • 2012 : Votre profil m'intéresse
  • 2013 : The Merger
  • 2014 : Halal Suspects
  • 2015 : Ma copine tarée
  • 2015 : Just do you
  • 2015 : Girl it's true (vidéoclip de Superfunk feat. Ron Carroll)
  • 2016 : Tu Mirada (vidéoclip de Luyanna feat. Farruko)
  • 2016 : La Princesa (vidéoclip de Luyanna feat. Underes)
  • 2016 : Africa / La Distancia (vidéoclip de Luyanna feat. Toto)
  • 2016 : Mon ami m'a quitté (vidéoclip de Luyanna)
  • 2016 : Mi novio me dejo (vidéoclip de Luyanna)
  • 2017 : Just Do You
  • 2017 : Discode (vidéoclip de Olowex)
  • 2017 : Sorry (vidéoclip de Blond)
  • 2018 : Darkious et Makious "دقيوس و مقيوس" en arabe[16]
  • 2018 : Plus Belle La vie
  • 2019 : Hola Bonita (vidéoclip de Ryls & Douks feat. Underes)
  • 2019 : Dans ma tête (vidéoclip de T-Matt)
  • 2019 : Let me stretch (vidéoclip de Myra)
  • 2019 : Plus Belle La vie
  • 2020 : Cendres
  • 2021 : Madness (vidéoclip de Ruelle)


Directeur de la photographie
  • 1988 : T'es mort sinon je joues plus
  • 2004 : Une araignée dans le plafond
  • 2010 : Sincérité
  • 2011 : Between the Lions
  • 2012 : The return of Elias Urquijo
  • 2012 : Se vende perro que habla, 10 euros (Vends chien qui parle, 10 euros)
  • 2012 : Anymore (vidéoclip de Laura Moreno García)
  • 2012 : The Blue Dress
  • 2012 : Votre profil m'intéresse
  • 2012 : Holden
  • 2012 : Cleopatra ya lalla
  • 2012 : L'Esclave du mâle
  • 2012 : Cacahuète !
  • 2012 : Ari
  • 2013 : The Merger
  • 2013 : Patrice Quarteron
  • 2013 : Les Portes du soleil - Algérie pour toujours
  • 2014 : Hallal Suspects
  • 2014 : Chronique de mon village
  • 2014 : Gates of the Sun (vidéoclip de Lorie)
  • 2014 : Fouilleurs nés
  • 2015 : Ma copine tarée
  • 2015 : Girl it's true (vidéoclip de Superfunk feat. Ron Carroll)
  • 2016 : Tu Mirada (vidéoclip de Luyanna feat. Farruko)
  • 2016 : La Princesa (vidéoclip de Luyanna feat. Underes)
  • 2016 : Africa / La Distancia (vidéoclip de Luyanna feat. Toto)
  • 2017 : Fortuna Fire (vidéoclip de The Pink Crows)
  • 2017 : Just Do You
  • 2017 : Discode (vidéoclip de Olowex)
  • 2017 : Sorry (vidéoclip de Blond)
  • 2018 : Darkious et Makious "دقيوس و مقيوس" en arabe[16]
  • 2019 : Malapata
  • 2019 : Au nom des miens
  • 2019 : Otage
  • 2019 : Hola Bonita (vidéoclip de Ryls & Douks feat. Underes)
  • 2019 : Dans ma tête (vidéoclip de T-Matt)
  • 2019 : Let me stretch (vidéoclip de Myra)
  • 2020 : Le chant du péché
  • 2021 : Madness (vidéoclip de Ruelle)

Notes et références

  1. Pierrette Roy, « Finale des auditions Juste pour Rire », sur La Tribune,
  2. La Presse, « Juste Pour Rire », sur La Presse,
  3. La Presse, « Les Lundis Juste Pour Rire », sur La Presse,
  4. Jean Beaunoyer, « Les Lundis Juste Pour Rire », sur La Presse,
  5. Variétés, « Les Arts cette semaine » (https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2253121?docpos=14), sur La Presse,
  6. Danielle Bonneau, « Humour et musique dans dix quartiers » (https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2257016?docpos=6), sur La Presse,
  7. Danielle Bonneau, « Un premier spectacle O'Keefe de bon augure » (https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2257104?docpos=2), sur La Presse,
  8. « Crises de Têtes », sur Vimeo,
  9. Kader B., « Film Les portes du soleil, Algérie pour toujours », sur Djazairess,
  10. Acces V Prod, « Dossier de Presse - Algérie Pour Toujours, Le Film - France », sur doczz.fr,
  11. Lord Lewis Martin, « BULLET POINTS featuring director Lewis-Martin Soucy », (consulté le 16 octobre 2017)
  12. Steph Musicnation, « Superfunk et Ron Carroll sont de retour! », sur La Parisienne Life,
  13. Yanis Records, « Luyanna - Princesa (Feat. Underes) - Official Video », sur YouTube,
  14. Yanis Records, « Luyanna feat. Bobby Kimball - La Distancia (Steed Watt, Molio & Luigi Ramirez French Remix) », sur YouTube,
  15. Kamel Bouaouina, « La chanteuse Luyanna et Boby Kimball tournent deux clips en Tunisie », sur Turess,
  16. 16,0, 16,1 et 16,2 Dakious & Makious (TV Series 2018– ) [lire en ligne (page consultée le 2018-06-04)] 
  17. Abdou Semmar, « L'Art n'échappe pas à la dictature », sur Algérie Part,
  18. B. K., « Plus belle la vie : échange divertissant avec son réalisateur », sur Var-Matin,
  19. Journal La Marseillaise, « Rencontre avec Lewis Martin Soucy le réalisateur de Plus belle la vie - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion,
  20. (en) IMDb, « Awards », sur IMDb,
  21. (en) IMDb, « Awards », sur IMDb,
  22. (en) IMDb, « Awards: Corta! - Porto International Short Film Festival (2004) », sur IMDb, (consulté le 14 avril 2021)
  23. (en) IMDb, « Corta! - Porto International Short Film Festival (2004) » (http://www.imdb.com/event/ev0001260/2004/1/), sur IMDb,
  24. (en) IMDb, « Awards: Avignon/New York Film Festival (2005) » (http://www.imdb.com/event/ev0000070/2005/1/), sur IMDb
  25. Unifrance, « Festival du film de New York / Avignon - 2005 », sur www.unifrance.org,
  26. « 2006 Festival », sur Picture this... film festival
  27. (en) IMDb, « I Do (2010) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt1654739/trivia), sur IMDb,
  28. (en) IMDb, « Sincérité (2010) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt2730030/trivia), sur IMDb,
  29. (en) IMDb, « Handicap (2004) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt0419793/trivia), sur IMDb,
  30. (en) IMDb, « Between the Lions (2011) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt1857632/trivia), sur IMDb,
  31. (en) IMDb, « Between the Lions (2011) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt1857632/trivia), sur IMDb,
  32. (en) IMDb, « Se vende perro que habla, 10 euros (2012) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt2364847/trivia), sur IMDb,
  33. (en) IMDb, « Awards: Emerging Filmmakers Film Festival (2012) » (http://www.imdb.com/event/ev0002688/2012/1/), sur IMDb,
  34. (en) « 2012 Finalists » (https://www.ampav.com/student-programs/cannes-emerging-filmmaker-showcase/2012-finalists/), sur The American Pavilion,
  35. Unifrance, « Festival international du court-métrage de Palm Springs - 2012 » (https://www.unifrance.org/festivals-et-marches/695/festival-international-du-court-metrage-de-palm-springs/2012), sur www.unifrance.org,
  36. (en) Gregg Kilday, « Palm Springs ShortFest Gives Top Awards to 'Behind the Mirror,' 'Paulie' » (https://www.hollywoodreporter.com/race/palm-springs-shortfest-winners-awards-341354), sur The Hollywood Reporter,
  37. (en) Sydney Levine, « Palm Springs ShortFest and its Winners » (https://blogs.sydneysbuzz.com/palm-springs-shortfest-and-its-winners-5b21407e55d5), sur SydneysBuzz,
  38. (en) IMDb, « Awards: Palm Springs International ShortFest (2012) » (http://www.imdb.com/event/ev0000522/2012/1/), sur IMDb,
  39. (en) IMDb, « Awards: San Jose International Short Film Festival (2012) » (http://www.imdb.com/event/ev0001768/2012/1/), sur IMDb,
  40. Christine Gendre, « 13e Festival Off-Courts de Trouville » (https://www.unifrance.org/actualites/7718/13e-festival-off-courts-de-trouville), sur www.unifrance.org,
  41. Unifrance, « Festival Off-Courts de Trouville - 2012 » (https://www.unifrance.org/festivals-et-marches/941/festival-off-courts-de-trouville/2012), sur www.unifrance.org,
  42. (en) IMDb, « Awards: Off-Courts Trouville (2012) » (http://www.imdb.com/event/ev0005789/2012/1/), sur IMDb,
  43. (en) IMDb, « The Blue Dress (2013) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt2849416/trivia), sur IMDb,
  44. (en) IMDb, « The Blue Dress (2013) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt2849416/trivia), sur IMDb,
  45. (en) IMDb, « Awards: Maui Film Festival (2018) » (http://www.imdb.com/event/ev0001713/2018/1/), sur IMDb,
  46. (en) IMDb, « Just Do You (2017) - IMDb » (http://www.imdb.com/title/tt6772952/trivia), sur IMDb,
  47. (en) « Winners: Zero Film Festival Los Angeles 2018 » (https://www.zerofilmfestival.com/zerola), sur Zero Film Festival,
  48. (en) IMDb, « Awards: Zero Film Festival (2018) » (http://www.imdb.com/event/ev0002382/2018/1/), sur IMDb,

Liens externes

  • (en) Lewis-Martin Soucy (https://www.imdb.com/name/nm1672066/) sur l’Internet Movie Database
  • Site personnel (http://www.lewis.pro)
  • Compte Instagram (https://www.instagram.com/lordlewismartin/)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).