Encyclopédie Wikimonde

Louis François Augustin Poilleux

Aller à : navigation, rechercher

Louis François Augustin Poilleux
Naissance 26 septembre 1833
Essuiles
Décès 5 décembre 1908
Melun
Origine Drapeau de la France France
Arme Cavalerie
Grade Lieutenant-Colonel
Années de service 1854-1891
Distinctions Officier de la Légion d'honneur
Autres fonctions Officier d'ordonnance
Inspecteur de cavalerie
Famille Famille Poilleux

Louis François Augustin Poilleux est un militaire français né le 26 septembre 1833[1] à Essuiles-Saint-Rimault dans l'Oise et mort à Melun le 5 décembre 1908. Il fut notamment officier d'ordonnance de Napoléon III et chevalier puis officier de la Légion d'honneur (« Cote LH/2185/42 »).

Biographie

Fils de Louis Poilleux, cultivateur à Saint-Rimault et de Marie Louise Alexandrine Virginie Legay. Il entre à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr[2] en 1852 et en sort sous-lieutenant en 1854. Il choisit la cavalerie comme arme.

Promu lieutenant en 1859 il participe à la campagne d'Italie (1859). Il est nommé au 5e régiment de cuirassiers et devient officier d'ordonnance de l'empereur Napoléon III.

Il participe à la guerre Guerre franco-allemande de 1870 et est fait prisonnier lors de la capitulation de Metz.

De retour en France en 1872 il réintègre son régiment et est promu capitaine le 8 mars 1873[3]. Il est investit la même années de la charge de trésorier du régiment[3].

Il est promu chef d'escadron en 1880 et entre à l'administration des armées, il devient inspecteur de cavalerie jusqu'en 1883.

Il finit sa carrière avec le grade de lieutenant-colonel en février 1891.

Louis François Augustin Poilleux est officier de la Légion d'honneur[4].

Il est chevalier de la légion d'honneur le 6 décembre 1876 puis officier le 14 juillet 1905.

Il décède le 5 décembre 1908.

Décorations

Rubans aux couleurs des décorations françaises

Officier de la Légion d'honneur Medaille commemorative de la Campagne d'Italie Médaille Commemorative de la Guerre de 1870-1871

Sources

  • Annuaire spécial de l'arme de la cavalerie française et du service des remontes par Ministère de la guerre, Direction de la cavalerie.
  • ANNUAIRE DE L’ARMEE FRANCAISE BERGER-LEVRAULT ET CIE LIBRAIRES EDITEURS5 RUE DES BEAUX ARTS MEME MAISON A NANCY[3]
  • Service Historique de la Défense

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).