Marine Calmet

Aller à la navigation Aller à la recherche

Marine Calmet, née le … à …, est une juriste en droit de l'environnement et des peuples autochtones, actuellement porte-parole dans l'Hexagone du collectif « Or de question » opposé au projet Montagne d'or et à l'industrie minière en Guyane. Marine Calmet[1] est la cofondatrice et présidente de l'association Wild Legal, un programme de transition écologique par le droit.

Publications

Le 15 mars 2021, Marine Calmet publie "Devenir gardiens de la nature" aux éditions TANA qui sera commenté sur plusieurs médias nationaux français[2],[3],[4],[5]. Il se veut le récit d’un engagement de trois années de mobilisation en Guyane française contre le projet de mine industrielle Montagne d’or et les forages offshore de Total[6],[7],[8].

Références

  1. « Marine Calmet », sur Marine Calmet (consulté le )
  2. « Le club de la Terre au carré : mélange des océans, caribous forestiers en danger, et droits de la nature… », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  3. « Environnement : comment devenir des "gardiens de la nature" », sur Franceinfo, (consulté le )
  4. « Convention citoyenne pour le climat : "Le gouvernement n'a pas respecté ses engagements, c'est inacceptable", juge Marine Calmet », sur Europe 1 (consulté le )
  5. « Écologie. Marine Calmet, « gardienne » des droits de la nature », sur L'Humanité, (consulté le )
  6. le bonbon, « Les bons plans ensoleillés du week-end (5-7 mars) », sur Le Bonbon, (consulté le )
  7. Camille Bouko-levy, « « On ne naît pas gardien(ne) de la Nature, on le devient » – Marine Calmet, juriste militante », sur Mr Mondialisation, (consulté le )
  8. « Revue de presse », sur Flipboard (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).