Encyclopédie Wikimonde

Michaël Bullara

Aller à : navigation, rechercher

Michaël Bullara, né le 11 septembre 1971 à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise), est un homme politique français.

Membre de l'UMP, il est l'ancien Secrétaire national du Rassemblement Pour la République (RPR) chargé de la Jeunesse. Il est l'auteur, depuis 2002, de plusieurs rapports et études ministériels dont il a été chargé par des ministres des gouvernements nommés par Jacques Chirac.

Michaël Bullara

Biographie

  • 1992-1994 : diplômes en expertise comptable.
  • 1995 : responsable des Jeunes avec Chirac pour la région Bourgogne.
  • 1995 : élu conseiller municipal de Dijon sur la liste de Robert Poujade, député-maire, qui lui confie la délégation à la jeunesse.
  • 1995-1997 : collaborateur de Jean-François Bazin, président du Conseil régional de Bourgogne.
  • 1997 : fondateur de Association nationale des Jeunes Elus pour la République (AJER).
  • 1999-2000 : président du Centre régional d'Information Jeunesse (CRIJ) de Bourgogne.
  • 2000-2002 : Secrétaire national chargé de la Jeunesse du Rassemblement Pour la République (RPR), nommé par Michèle Alliot-Marie, il a la charge de coordonner et d'animer les actions des jeunes.
  • 2000-2002 : membre du comité politique et de la commission exécutive du RPR.
  • 2001 : élu conseiller municipal de Fréjus, sur la liste d'Elie Brun, maire et vice-président du Conseil général du Var qui lui confie la délégation aux Relations Extérieures.
  • janvier 2002 : met en place et anime les Comités Jeunes de soutien à la candidature de Jacques Chirac sous le label des «Jeunes en Mouvement avec la France»
  • septembre 2002 : au moment des inondations du sud de la France, il crée l'association des Jeunes Chiraquiens Solidaires parraînée par Roselyne Bachelot-Narquin, alors Ministre de l'Ecologie
  • 2003 : Luc Ferry, alors ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche, lui confie une mission ministérielle sur les pratiques culturelles, sportives et citoyennes en faveur de la jeunesse.
  • janvier 2004 : rapport de mission au ministre "21 propositions pour une politique de la jeunesse du 21ème siècle".
  • 2004 : Jean-François Lamour, ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative, lui demande d'évaluer et de proposer des axes de développement du dispositif "Envie d'Agir", à travers une nouvelle mission ministérielle portant sur l'Engagement des jeunes.
  • juin 2004 : candidat en dernière position (inéligible) aux élections européennes, sur la liste de l'UMP conduite par Françoise Grossetête sur la circonscription Sud-Est (Rhône-Alpes,PACA, Corse).
  • 2004 : président fondateur de l'association "La France au Cœur" fusion de l'Association des Jeunes Elus pour la République, des Jeunes Chiraquiens Solidaires et du Club Arcole.
  • mars 2005 : rapport de mission au ministre "L'Engagement, un nouveau contrat social pour les jeunes".
  • mai 2005 : Michèle Alliot-Marie, confie à Michaël Bullara une mission relative aux développements des dispositifs des réservistes locaux à la jeunesse et à la citoyenneté.
  • septembre 2005 : Jean-François Lamour, ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative, lui demande, à l'occasion d'une nouvelle mission ministérielle, de travailler sur l'accompagnement du dispositif du Volontariat associatif dont le projet de loi (présenté en Conseil des Ministres le 2 mars 2005) est en discussion au Parlement.
  • depuis 2006, il est Secrétaire général du mouvement de Michèle Alliot-Marie "Le Chêne".

Liens externes

  • Le site du Chêne [1]
  • Le site de "La France au Coeur" [2]
  • Le Rapport de la Mission ministérielle sur les pratiques culturelles, sportives et citoyennes de la jeunesse - La Doc. Française [3]


Article publié sur Wikimonde Plus.