Encyclopédie Wikimonde

Top Eleven Football Manager

Aller à : navigation, rechercher

Top Eleven Football Manager
Image illustrative de l'article Top Eleven Football Manager

Éditeur Nordeus (en)
Développeur Nordeus
Distributeur Nordeus
Facebook

Date de sortie 9 mai 2010
Genre Jeu de simulation, jeu vidéo de rôle
Mode de jeu 1 joueur, interactif
Plate-forme Internet, Android, iOS
Langue Anglais
Contrôle clavier, souris

Top Eleven Football Manager est un jeu vidéo de simulation sur internet de type Free-to-Play sur le thème de la gestion sportive d'une équipe de football, développé par Nordeus et sorti le 9 mai 2010. Le jeu fonctionne via Facebook et requiert l'existence ou la création d'un profil sur le réseau social pour fonctionner.

Synopsis

Dans le jeu, le joueur crée son équipe, a la possibilité de lui donner un nom ainsi qu'une nationalité et une ville de résidence, et est amené à gérer de multiples aspects propres à la gestion d'une équipe de football : transferts, gestion des effectifs (composition de l'équipe, stratégie de l'équipe, blessures, conditions physique des joueurs et moral de ces derniers), entrainement des joueurs, améliorations du stade (dont on peut également choisir le nom), phases de match, surveillance du calendrier, revue des résultats (championnat, ligue des champions et coupe).

Il n'est pas nécessaire de débourser de l'argent réel pour jouer, bien qu'il puisse être d'une grande aide d'investir de l'argent réel en "Token(s)", sorte d'unité d'échange dans le jeu qui permet de rendre la progression dans le jeu bien plus aisée en permettant l'achat de joueurs plus forts, de faire un plus grand nombre d'enchères, d'accélérer la construction d'installations sportives ou encore d'utiliser des fonctionnalités spécifiques comme le choix de l'heure d'un match à domicile (très utile en cas de matchs rapprochés), de renommer un joueur et de choisir sa nationalité (les joueurs peuvent alors tenter, par exemple, de créer un joueur à leur image ou bien un joueur leur évoquant un joueur réel de football), ou encore d'acheter des maillots et emblèmes spécifiques à leur équipe.

Les Token(s) peuvent être soit obtenus en jouant (notamment en se connectant régulièrement au jeu), soit directement achetés ou bien "gagnés" en remplissant certains tâches spécifiques (consistant soit à acheter des biens ou des services sur des sites partenaires, soit effectuer certaines actions sur des sites partenaires comme s'inscrire en donnant une adresse e-mail et/ou un numéro de téléphone valide(s), ou encore à répondre à des enquêtes).

Le jeu fait également appel à une devise virtuelle propre au jeu qui s'apparente davantage au budget d'une vraie équipe de football et pourrait ainsi sembler être la variable déterminante du jeu, mais il n'en est rien car les Token(s) peuvent directement être convertis dans cette devise, garantissant ainsi un nombre de possibilités bien plus étendu à un joueur qui aurait à son crédit un grand nombre de Token(s) par rapport à un joueur qui serait comparablement "riche" uniquement dans cette devise (les Token(s) permettant, eux, comme expliqué précédemment, d'effectuer certaines actions impossibles en utilisant uniquement la devise virtuelle, comme par exemple terminer instantanément une construction en cours dans le stade).

Le jeu a fait (et fait toujours) l'objet de nombreuses discussions (via le forum de son site officiel par exemple[1]) et de nombreux joueurs peuvent ainsi partager leur expérience du jeu et s'échanger des conseils. En revanche, le fonctionnement du jeu en lui-même (les algorithmes permettant par exemple de générer les résultats) semble rester mal connu sur certains aspects, tant et si bien qu'il n'est non seulement pas possible, pour un joueur, de prévoir les résultats à l'avance (ce qui se justifie également par une part d'aléa entrant en jeu), mais également pas possible de savoir avec certitude si une stratégie est, oui ou non, efficace et dans quelles conditions.

Cela contribue à la fois à rendre le jeu réaliste dans une certaine mesure (à l'instar de la réalité, il n'est pas possible de s'assurer une victoire avec certitude ni de prévoir un résultat avec précision par exemple), mais également à amener les joueurs à s'interroger sur la pertinence des phénomènes pris en compte ainsi que sur la justesse avec laquelle ces derniers le sont. De plus, il n'est pas possible de savoir avec certitude si les résultats ne sont pas, dans une certaine mesure, orientés afin, par exemple, de correspondre aux attentes d'un joueur ou de son adversaire, ou d'optimiser les revenus générés par le jeu pour l'éditeur (issus par exemple des ventes de Token(s)).

Les discussions sur ces sujets sont récurrentes et se déroulent même sur le forum du site officiel, sans qu'elles puissent trouver de réponse définitive. Tout au mieux, les avis des uns et des autres sont échangés et chacun peut se faire sa propre idée sur cette base.

Principe du jeu

Dans Top Eleven, le joueur qui s'inscrit se voit assigner une équipe avec un certain nombre de joueurs (de niveau variable), un budget initial et se voit proposer de personnaliser son club sur certains aspects (choix du nom du club et du joueur, nationalité du club et du joueur, ...).

Il passe ensuite à la gestion de son équipe, plus ou moins guidé par le tutoriel intégré. Le but du jeu est de construire une équipe et d'optimiser sa gestion afin de remporter les différentes compétitions (championnat ou "ligue", ligue des champions, coupe). Pour se faire, le joueur dispose d'un budget en devise virtuelle ainsi que de Token(s) permettant de faciliter (ou rendre possible) un certain nombre de démarche, y compris enchérir sur le marché des transferts.

Les Token(s) représentent en réalité l'élément central du jeu dans la mesure où en avoir un grand nombre permet au joueur de se construire une équipe bien plus forte que s'il n'en avait pas, ou encore de bénéficier très rapidement des meilleurs installations, rétablir instantanément des joueurs blessés, ou sur-entrainer certains joueurs jusqu'à les rendre bien meilleurs que la moyenne des adversaires du même niveau que le joueur. Les Token(s) peuvent également être convertis en devise virtuelle du jeu. Cela crée potentiellement un jeu asymétrique du point de vue de l'opposition entre les joueurs qui auront choisi de ne pas investir d'argent réel (bien que ceux-ci ait d'autres moyens de récupérer des Tokens mais en quantité limitée) et ceux qui auront choisi de dépenser un budget conséquent pour acquérir davantage de Token(s). Le fait de pouvoir détenir un grand nombre de Token(s) ne garanti cependant pas la victoire, un minimum de suivi étant un atout considérable.

Le joueur de Top Eleven progresse dans le jeu saison après saison. Chaque saison dure 4 semaines et voit s'écouler une phase complète de chacune des différentes compétitions. La ligue, championnat opposant 14 joueurs de même niveaux (en matchs aller-retour) sacre non seulement un champion, mais permet également aux joueurs finissant aux 4 premières places d'accéder à la "ligue des champions" de la saison suivante, ainsi qu'aux joueurs occupant les 7 premières places de passer au niveau suivant (la coupe et la ligue des champions sacrent quant à elles un champion, un vice-champion et des demi-finalistes mais ne qualifient pour aucune compétition dans l'optique de la saison suivante).

Le joueur évolue ainsi dans un environnement séparé en différents niveaux de championnat (pouvant aller au moins jusqu'au niveau 25 selon les dires de certains joueurs), chacun ouvrant notamment la voie à un recrutement de joueurs plus forts via le marché des transferts, des gains plus élevés, mais laissant généralement la place à des affrontements contre des adversaires plus forts (à priori).

Ainsi, si les premières saisons de Top Eleven ne demandent qu'un minimum de suivi pour être franchie avec succès (ou pour récolter des titres éventuels), il devient de plus en plus compliqué (et potentiellement de plus en plus coûteux en argent réel) de bien figurer au fur et à mesure que les saisons passe et que le joueur se retrouve en présence d'autres joueurs ayant eux-même fait leurs preuves en franchissant les mêmes niveaux précédents.

Ambassadeur du jeu

Le célèbre entraîneur portugais, José Mourinho a depuis mars 2013 accepté d'associer son image à celle du jeu[2].

Liens externes

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).