Encyclopédie Wikimonde

Éolane

Aller à : navigation, rechercher

Éolane est une société française familiale issue du secteur de l'électronique professionnelle. L'entreprise emploie 3500 collaborateurs en France, Estonie, Allemagne, Maroc, Chine et Inde. Son siège se situe en Pays-de-la-Loire, au Le Fresne-sur-Loire et bénéficie d'une certaine notoriété au niveau du tissu économique angevin.

Historique

  • 1975 : création de Selco par André Girouy
  • 1983 : rachat de Selco par Paul Raguin, actuel Président
  • 1997 : création de la SAS Financière de l'Ombrée (société holding)
  • 2000 : création de la marque « éolane »
  • 2004 : 1ers jalons à l'international (Maroc + Chine)
  • 2009 : Renforcement de l'innovation (plus de 200 personnes en R&D)
  • 2012 : Intensification de l'internationalisation (Allemagne, Estonie, Inde…)

Métiers

Éolane propose des solutions électroniques professionnelles dans les domaines de la santé, de la mobilité, de la sécurité, de l'énergie, de l'environnement, de l'éducation et de l'information. Elle est un acteur EMS, ODM/CDM. À ce titre, elle intervient sur toutes les étapes de la valeur ajoutée d'un produit ou d'un sous-ensemble électronique : de la conception jusqu'à la maintenance ou au service après-vente : • Études amont • Conception • Industrialisation • Prototypage • Fabrication • Intégration • Maintien en condition opérationnelle. L'entreprise adresse de multiples secteurs d'activité dont : l'aéronautique, la défense, l'automobile, le médical, l'industrie, les télécoms. Eolane dispose également d'une activité plus marginale en OEM dans les domaines des réseaux, du networking et de la vidéosurveillance embarquée, avec des produits tel que le SCENE4. En parallèle de son cœur d'activité, le groupe mène des projets d'innovation de rupture dans les domaines des nanotechnologies au travers de sa filiale Nanolane et les vêtements communicants [1] (« smart clothing ») au travers du consortium Smart Sensing. Elle dispose également d'une filiale dans le domaine informatique spécialisée dans l'hébergement, l'infrastructure, l'infogérance qui s'appelle NC2.

Chiffres

Évaluée en cotation3[2] auprès de la Banque de France qui confirme sa solidité (« appréciation de la Banque de France sur la capacité de l'entreprise à honorer ses engagements financiers à un horizon de trois ans »), éolane est n°1 en France et n°2 en Europe sur le marché de l'électronique professionnelle, et 28e sur la plan mondial d'après l'enquête annuelle MMI Insider.

Prix et récompenses

Éolane a gagné le Prix régional de l'Innovation industrielle[3] en mars 2014 décerné par le Conseil régional des Pays de la Loire et le ministère du Redressement Productif.

Au travers de son implication dans le consortium Smart Sensing, le prix du CES de Las Vegas, salon consacré aux hautes technologies et aux innovations, a été décerné à Citizen Sciences, entreprise porteuse du projet.

Gouvernance

L'entreprise est dirigée par Paul Raguin. Les directeurs généraux sont Marc Pasquier et Thierry Sachot.

Paul Raguin a été à l'initiative de la création d'un Cluster[4] à Angers, We Network.

Notes et références

Sites officiels

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).