Céline Seyler Juracek

Aller à la navigation Aller à la recherche

Erreur Lua dans Module:Infobox/Localdata à la ligne 29 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Céline Seyler Juracek est une peintre, dessinatrice, commerçante et brocanteuse française née le à Meaux. Elle est une figure de la peinture multi-plateforme en harmonie avec les styles historiques du XXe siècle. Personnage contemporain, elle influence la France dans tous ses domaines. Elle pratique le commerce de table et récupère de nombreuses pièces historiques qu'elle revisite à sa façon.

Biographie

Dans sa jeunesse, elle a été élevée par ses grands-parents (Marguerite et Pierre Seyler) dans les quartiers de Beauval. Elle y reste toute son enfance jusqu'à ses 16 ans[1].

Famille

Mariée à Frederic Juracek le 13 Juin 2009, elle est mère d'une fille, Morgane Chavet Seyler ainsi que de deux garçons, Matisse et Pierre Monsellato. Ses parents sont Jean-Claude et Sylvette Seyler.

Études

Apres sa 4e année d'étude au collège de Beauval, elle décide de quitter le système scolaire afin de devenir indépendante. Elle n'obtient alors pas de diplôme jusqu'à ce qu'elle décide de lancer sa carrière de peintre en décors.

Chapellerie depuis 1887 de Céline Seyler Juracek, 2012.

Céline Seyler Juracek intègre l'école Blot de Reims en 2012. Elle en ressort major de sa promotion avec l'une de ses plus grandes œuvres jamais réalisées. Elle décide de réaliser une devanture d'une ancienne chapellerie en trompe-l'œil de 1 mètre sur 3. Ce chef-d'œuvre est alors un grand succès auprès du jury et de ses concurrents puisqu'en plus d'arriver première de sa promotion, elle obtient la note de 18/20. Diplômée, elle deviendra une peintre renommée. C'est ainsi qu'elle commence sa carrière et commercialise son art dans des expositions diverses[Lesquelles ?].

Parcours professionnel

Elle débute premièrement en tant que secrétaire dans un cabinet de notaire où elle y reste plusieurs années forgeant alors des liens amicaux avec son patron.

Elle devient également décoratrice sur céramique. Sa carrière est lancée tout d'abord par des commandes de tableaux, et au delà de la brocante et de l'achat-revente, un collectif de cinq artistes dans une petite boutique au centre de la ville de Crécy-la-Chapelle va être créé. Ce projet dure plus de six ans, et donne suite à la création de l'entreprise de Céline Seyler Juracek en 2016, nommée Le Château de la Hulotte.

Ce nom s'inspire de la maison dans laquelle l'artiste s'installe ; elle était appelée ainsi par les habitants du village de Veuilly-la-Poterie car ses ruines abritaient des oiseaux de nuit sauvages : des hulottes[2]. Mais Céline Seyler Juracek devient d'autant plus connue pour sa boutique de peintre en décors, de création et de brocante qu'elle ouvre en 2019 en location[3].

Connaissant le succès, elle se met à collaborer avec d'autres grands artistes[4] comme le clown russe Slava Polounine pour qui elle peint un plateau en bois pour le Moulin jaune.

Céline Seyler Juracek avec le trompe-l'œil de Marie Héricart, 6 Février 2020.

En 2020, elle monte un grand projet avec Benoît Catrisse, propriétaire d'une maison sur la place de l'hôtel de ville à Château-Thierry. Elle peint un trompe-l'œil de la femme de Jean de La Fontaine sur un balcon, Marie Héricart[5]. Pour se professionnaliser, elle achète une propriété dans la grande rue de Château-Thierry, après de grands travaux, elle ouvre officiellement sa boutique en 2022 où une inauguration a lieu.

C'est encore une fois un succès, elle séduit énormément de personnes qui tombent amoureuses de son art et de son travail. Sébastien Eugène, le maire de la ville y fait un discours pour affirmer que ce lieu est « la plus belle boutique de Château-Thierry »[6].

Rencontres

Dédicace de Siudmak pour Céline Seyler Juracek.

Elle rencontre Wojtek Siudmak le 17 octobre 1992 lors de l'exposition de Medeis à Paris. Inspirée par ses œuvres depuis des années, cette rencontre fut un plaisir pour les deux artistes. Wojtek Siudmak écrit un mot dans le livre de Céline Seyler Juracek.

Elle connaît Brigitte Adam depuis des années. Étant amies, elles ont fait évoluer leur peinture ensemble.

Alexandre Lambert : Ils se sont connus pendant leurs études à l'école Blot de Reims et sont devenus amis. Céline Seyler Juracek est tombée amoureuse de sa peinture et de ses méthodes très originales, notamment avec son tableau d'une danseuse espagnole et un autre intitulé Opium.

Yannick Germain : Ils se rencontrent lors d'une exposition des tableaux de Germain à Belle-Île en mer en 2018. Céline Seyler Juracek achète l'un de ses tableaux sur un coup de cœur. Ils deviennent alors amis et partagent autour de ce tableau un vrai moment de complicité et d'attache[7].

Gérouart : tenant une galerie à Belle-Île en mer, elle décide à chaque fois qu'elle vient sur les lieux de passer lui donner le bonjour. Ils apprécient mutuellement leur travail artistique.

Gilles Poulizac : Elle le rencontre également sur cette île où il tient une boutique. Elle lui achète un tableau qu'elle apprécie énormément pour sa simplicité[8].

Notes et références

  1. « Céline Seyler Juracek », sur www.facebook.com (consulté le )
  2. « Portes ouvertes au Château de la Hulotte ! », sur Maison du Tourisme Les Portes de la Champagne, (consulté le )
  3. « Présentation Céline Seyler Juracek », sur peintreendecors (consulté le )
  4. « Le château de la Hulotte - Château-Thierry », sur Randonner (consulté le )
  5. « Marie Héricart, mais où est-elle donc ? », sur www.vuduchateau.com (consulté le )
  6. « À Château-Thierry dans la rue piétonne, un Rêve de printemps à la Hulotte », sur Journal L'Union abonné, (consulté le )
  7. « Yannick Germain », sur yannick-germain.com (consulté le )
  8. « Connexion • Instagram », sur www.instagram.com (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).