Jean Tournier (homme politique)

Aller à : navigation, rechercher

Jean Tournier, né en 1922 à Morez (département du Jura) et mort le 23 juin 2014 à Dieppe (Seine-Maritime), est un pneumologue et un homme politique français, maire centriste de Dieppe de 1965 à 1971.

Biographie

Fils d'un opticien, Jean Tournier est né en 1922 à Morez et est arrivé à Dieppe à l’âge de sept ans. Après ses études de médecine à Rouen et à Paris, il ouvre son cabinet médical à Dieppe en 1951.

Lors des élections municipales françaises de 1965, le docteur Tournier, conseiller municipal et adjoint au maire, conduit la liste centriste et remporte l'élection. il succède alors au maire modéré Étienne Gueirard qui était conseiller municipal depuis 1925.

Sous sa mandature, Jean Tournier se fixe des objectifs de rénovation urbaine (lutte contre les logements insalubres) et de développement des infrastructures (rocade, port de plaisance). Il développe notamment le logement neuf en créant 55 logements dans le nouveau quartier des Bruyères, en rénovant ou construisant de nouveaux immeubles dans le quartier de Janval et en lançant un vaste plan d’habitat dans un nouveau quartier appelé le Val Druel. Il est également à l’origine de la construction du nouvel hôtel de ville.

Sa mandature est cependant impacté par les évènements de mai 1968 et la montée en puissance du Parti communiste français sur la ville de Dieppe qui remporte un siège aux élections cantonales de 1969. En 1970, son conseil municipal démissionne pour protester contre l’État qui tardait à allouer les subventions pour la construction d'un lycée technique (l'actuel lycée Pablo-Neruda). Ses projets de développement touristiques autour d'un nouveau port de plaisance sont ajournés après que, candidat à sa réélection, il ait été battu lors des élections municipales françaises de 1971 face à Irénée Bourgois, un syndicaliste de la CGT, qui permet au Parti communiste de s'emparer de la ville de Dieppe.

Retiré sur ses activités professionnelles, le docteur Tournier refuse de devenir sénateur malgré les sollicitations de Jean Lecanuet, ministre et maire de Rouen. Il prend sa retraite en 1987.

Jean Tournier, père de deux enfants, est mort à l'âge de 92 ans le 23 juin 2014 au centre hospitalier de Dieppe.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus