Encyclopédie Wikimonde

Église de Dieu (Septième Jour)

Aller à : navigation, rechercher

Église de Dieu (Septième Jour)
Généralités
Courant Restaurationnisme
Fondation
Fondateur Gilbert Cranmer (1814–1903)
Date 1858
Origine et évolution
Issue de Adventisme
Chiffres
Divers

Église de Dieu (Septième Jour) (en anglais : Church of God (Seventh-Day)) est une appellation adoptée par un ensemble d'églises aux États-Unis et de par le monde, et qui se réclament comme du mouvement adventiste. La plupart des Églises de Dieu (Septième Jour) font partie du Congrès Ministériel International, et ont des doctrines communes avec le reste du protestantisme, telles que la divinité de Jésus-Christ ou le salut par la grâce. Il existe cependant des enseignements distincts tels que l'état inconscient des morts et une certaine emphase mise sur l'Ancien Testament par les différents groupes qui se réclament de ce mouvement, dont le respect du sabbat et des restrictions alimentaires de l'Ancien Testament.

Histoire

En 1858, cinq ans avant la fondation de l’Église adventiste du septième jour, un groupe conduit par Gilbert Cranmer[1] du Michigan se désolidarisa de ceux qui allaient par la suite décider de suivre les enseignements d’Ellen White, l’une des fondatrices de l'Église adventiste du septième jour[2]. Une autre église indépendante sabbatarienne, formée en Iowa en 1860, se joignit alors au groupe mené entre autres par Gilbert Cranmer, pour former ce qui prendrait plus tard l’appellation officielle d’Église de Dieu (Septième Jour).

Une publication intitulée The Hope of Israel (maintenant The Bible Advocate) a été lancée en 1863[3]. Grâce à cette publication, les doctrines du deuxième avènement et du sabbat du septième jour ont été promues. Cela a étendu le mouvement notamment au Missouri et au Nebraska, entre autres. En 1884, la Conférence générale de l'Église de Dieu a été organisée.

La Conférence générale a été incorporée en 1899 et les termes (Septième jour) ont été ajoutés en 1923. Un membre bien connu de l'église fut l'évangéliste Herbert W. Armstrong[4],[5].

En 2014, Robert Coulter, ancien dirigeant de l'Église de Dieu (Septième Jour) a publié un livre auto-édité dont l’historien Jean-François Mayer a donné un bref compte-rendu[6].

Doctrines et pratiques

Bien qu'ayant beaucoup en commun avec le protestantisme, les églises se réclamant de l’Église de Dieu (Septième Jour) ont aussi certains doctrines et certaines pratiques distinctes. Ces églises sont majoritairement non-trinitaires (cf. antitrinitarisme). La question christologique a en effet longtemps été débattu au sein de ces différents groupements d'églises comme le remarque Robert Coulter dans son ouvrage de 2014[7]. La plupart des congrégations sont maintenant binitariennes, notamment celles membres de la Conférence Général de l'Église de Dieu (Septième Jour) situé à Denver, Colorado[8]. Mais certains groupes[9] et certaines églises indépendantes ont conservé une christologie similaire à celle de Gilbert Cranmer, le fondateur de ce mouvement d’églises. Gilbert Cranmer était lui-même un unitarien biblique.

Parmi certains autres doctrines spécifiques de ces groupements d'églises est la croyance en la nécessité perpétuelle d'observer le sabbat du septième jour comme faisant partie intégrante des Dix Commandements[10]. Les Églises de Dieu (Septième Jour) observe deux sacrements : le baptême par immersion et le repas du Seigneur (accompagné du lavement des pieds) observé chaque année au moment de l’ancienne Pâque juive ou Pessa'h (voir Pâque quartodécimaine), le jour de la mort de Jésus[11]. Ces églises s'opposent également à la pratique de fêtes comme Noël, Pâques, considérées traditionnellement comme chrétiennes, ainsi qu'à la célébration d'Halloween, considérant que ces célébrations ont un caractère et des origines païennes[10]. .

Notes et références

  1. Robert Coulter, "The Journey: A History of the Church of God (Seventh Day)" (2014), p.17, (ISBN 978-0-615-99123-8)
  2. J. Gordon Melton, "Encyclopedia of American Religions", (2003), p.629, (ISBN 978-0787663841)
  3. Bible Advocate: About.
  4. A Brief Biography of Herbert W. Armstrong (1892-1986).
  5. Encyclopaedia Britannica: Worldwide Church of God.
  6. Jean-François Mayer: L'Église de Dieu du Septième Jour: Quand les groupes religieux écrivent leur chronique.
  7. Robert Coulter, "The Journey: A History of the Church of God (Seventh Day)" (2014), p.185-200, (ISBN 978-0-615-99123-8)
  8. Bible Advocate, July-August 2013, Questions & Answers, page 8.
  9. Doctrine of the Trinity.
  10. 10,0 et 10,1 "The Essential Handbook of Denominations and Ministries", sous la direction de George Thomas Kurian et de Sarah Claudine Day, (2017), p.3, (ISBN 978-0801013249)
  11. Church of God (Seventh Day) - Publications: The Lord’s Supper.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).