Encyclopédie Wikimonde

David François Moreau

Aller à : navigation, rechercher
David François Moreau
Description de cette image, également commentée ci-après

Compositeur, Gérant et Dirigeant de la Société "Les Productions Orgeville"

Informations générales
Naissance (45 ans)
aux Lilas en France
Activité principale Compositeur-danse contemporaine, cinéma, théâtre , directeur artistique, à Compositeur
Labels Studio ORGEVILLE
Influences spécialisée dans le secteur d'activité de l'enregistrement sonore et édition musicale

David François Moreau, né le 14 février 1972 aux Lilas, en France, est un compositeur français. Il écrit pour la danse contemporaine, le cinéma, le théâtre et la chanson. Il est le frère du batteur de jazz Fabrice Moreau et le demi-frère du chanteur-acteur Patrick Bruel.

Biographie

À partir de 1996, il collabore avec Luc Bondy sur la pièce de Strindberg Jouer avec le feu, pièce jouée au Théâtre Vidy-Lausanne, au Festival d'automne à Paris, au Festival d'Avignon, au Théâtre des Bouffes du Nord et sur de grandes scènes européennes.

Puis avec Lisa Wurmser au Théâtre de la Tempête dans La grande Magie de Eduardo De Filippo, enfin avec Marie Louise Bischofberger dans La Fin de l'amour de Christine Angot et Visites de Jon Fosse (Vidy, Avignon, Bouffes du Nord).

Petits désordres amoureux d'Olivier Peray est son premier long-métrage (Prix du Meilleur Premier Film à Berlin en 1998).

Pour Arte, il collabore avec le réalisateur australien Michael Offer pour trois films de la mini-série Terres violentes (The Violent Earth) et signe la partition du film de Randa Chahal Sabbag Les infidèles, puis deux épisodes de Julien l'apprenti avec Francis Huster et Gaspard Ulliel réalisés par Jacques Otmezguine sur un scénario de Jean-Claude Grumberg.

En 2001, David compose pour Les Jolies Choses, un film de Gilles Paquet-Brenner avec Marion Cotillard puis Émilie est partie de Thierry Klifa, réalisateur qu'il accompagne aussi sur Une vie à t'attendre en 2004 et Le héros de la famille en 2006.

Parallèlement, David Moreau poursuit une carrière de compositeur pour la danse contemporaine, sous la direction de Raphaël Cottin « Matthieu 18,20 » (2008) et de Thomas Lebrun « Many dreams for exercising waltz »(2008).

C'est également en 2001, qu'il a créé, la société "Les Productions Orgeville", située à Paris (75005), au 11 Rue Tournefort. Cette société à responsabilité limitée a vu le jour le 5 mars 2001, suite à son immatriculation à Paris, sous le numéro d'enregistrement 434 781 381 et cette société est spécialisée dans le secteur d'activité de l'enregistrement sonore et édition musicale.

En 2007, il compose la musique de Ce que mes yeux ont vu de Laurent De Bartillat, musique récompensée par le « Prix du Public » au Festival International « Musique et Cinéma » d'Auxerre.

En 2008, il collabore avec Jean-Paul Guyon sur Sommeil blanc puis avec Fanny Ardant qui signe son premier film en tant que réalisatrice, Cendres et sang, présenté hors compétition en sélection officielle du Festival de Cannes 2009.

En 2011, il signe la musique originale du second film de Jalil Lespert Des vents contraires en collaboration avec DJ Pone ainsi que celle du téléfilm Divorce et Fiançailles réalisé par Olivier Peray.

Filmographie

1997

1998

  • Petits désordres amoureux d'Olivier Peray (Prix du Meilleur Premier Film au festival de Berlin)
  • Terres violentes de Michael Offer, 3 épisodes pour Arte

1999

2001

2002

  • Campagne publicitaire Special K de Kellog's jusqu'en 2007

2003

  • La calvitude, court métrage de Julien Weill
  • Il est poli d'être gai de Stéphane Groussard , Documentaire, hommage à Gérard Oury
  • Everest 2003 - Les Regards de Sagarmatha Film documentaire de Henri de Guerlache

2004

2005

  • Indiscretion 101, court métrage de Alexis Lloyd

2006

2007

  • Ce que mes yeux ont vu de Laurent de Bartillat (prix Clef des auditeurs France Bleu, festival international d'Auxerre musique et cinéma)

2008

  • Sommeil blanc de Jean-Paul Guyon
  • Cendres et sang de Fanny Ardant (sélection officielle hors compétition au festival de Cannes 2009)
  • Marianne, court métrage de Philippe Guez

2011

2012

  • Don't Let the Sun Blast Your Shadow, court métrage de Ruben Amar

Danse contemporaine

2006

  • The Man I Love de Raphaël Cottin

2008

  • Matthieu 18, 20 de Raphaël Cottin
  • Many Dreams for Exercising Waltz de Thomas Lebrun
  • Le Temps de briller (La constellation consternée : solo) de Thomas Lebrun

2009

  • Le Point de vérité de Raphaël Cottin
  • Éclats de simulacre (La constellation consternée : duo) de Thomas Lebrun

2010

  • Fulgurances Céans (La constellation consternée : quintette) de Thomas Lebrun

2011

  • Le Scapulaire noir de Raphaël Cottin
  • Parfois, le corps n'a pas de cœur de Thomas Lebrun création Festival d'Avignon

2014

  • Ein Körper im Raum de Raphaël Cottin
  • Lead Ballet de Thomas Lebrun

Théâtre

1995

  • Les abîmés de Michaël Cohen, Théâtre de Nice, Petit Montparnasse, Théâtre de la Criée

1996

1997

  • La Grande Magie de Eduardo De Filippo ms Lisa Wurmser au Théâtre de La Tempête en décembre 1997, repris au Théâtre Hébertot en Juin 1998
  • Juana la Loca écrit et mis en scène par Marie-Louise Bischofberger

2001

2002

Réalisation et arrangements

1999

2002

2006

2010

  • Pour du Jean-Philippe Viret Trio, arrangement du morceau Vert
  • Quelle histoire de Gérôme Gallo

2012

2013

Studio Orgeville

Créateur, gérant et dirigeant du Studio "les Productions Orgeville" depuis 2001, de nombreux artistes et musiciens ont enregistré dans son studio. On y retrouve : Patricia Petibon, Rohff, Christophe Miossec, Catherine Deneuve, Asaf Avidan, Emily Loizeau, Albin de la Simone, Emmanuelle Béart, Joseph Chedid, Bertrand Belin, Patrick Bruel, Sarah Nemtanu, Jean Ferrandis, Fanny Ardant,Alexis Descharmes, Christophe Morin, Jean-jacques Justafré, Sébastien Surel.

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).