Élections générales britanniques de 2020

Aller à la navigation Aller à la recherche

Les élections générales britanniques de 2020 remettront en jeu pour la seconde fois le siège du Premier Ministre David Cameron qui l'aura, alors, occupé depuis 10 ans. L'élection sera influencée par le résultat du referendum sur le Brexit en 2017 [1]et le possible retour d'un referendum sur l'indépendance écossaise, qui en cas de victoire du 'Oui' laisserait le Parti Travailliste avec un lourd déficits de voix[2], ce dernier étant déjà affaibli par l'élection à sa tête de Jeremy Corbyn jugé par la majorité du spectre politique comme inéligible et extrême[3].

Notes et références

  1. (en-GB) « Bank of England governor says Brexit is Britain's 'biggest domestic risk' », sur The Independent (consulté le )
  2. (en-GB) « Yes vote could signal end of Labour Party as we know it », sur The Independent (consulté le )
  3. « Jeremy Corbyn is a disaster for Labour, but the MPs plotting against him are worse », sur Telegraph.co.uk (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).