Léonard Pierre Closuit

Aller à la navigation Aller à la recherche
Léonard Pierre Closuit
Léonard Pierre Closuit (2007).jpg
Léonard Pierre Closuit (2007)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation

Léonard Pierre Closuit, né le à Martigny, est un journaliste, écrivain et banquier suisse.

Biographie

Léonard Pierre Closuit naît le à Martigny, dans le canton du Valais[1].

En 1956, il obtient un diplôme d'études diplomatiques et consulaires de l'Ecole des Sciences sociales et politiques de l'université de Lausanne[2]. De 1953 à 1959, il fait des stages à Heidelberg, Madrid, Montréal et New York. Il revient ensuite à Martigny pour travailler, de 1960 à 1967, dans la banque gérée par sa famille, (La Banque de Martigny, Closuit & Cie S.A)[réf. nécessaire] puis à la Société de Banque Suisse où il sera responsable de la publicité et des expositions culturelles[2], en Suisse romande, jusqu'en 1990.

Peu après la fermeture de la Banque de Martigny Closuit & Cie SA[réf. nécessaire], Léonard Pierre Closuit participe à plusieurs expéditions et voyages: Bali, l'Egypte, le Groenland, l'Islande, la Laponie et le Spitzberg, de 1978 à 1995[2]. En revenant de ses voyages dans de nombreux pays, il donne des conférences et présente des expositions en Suisse et à l'étranger.

Il est membre actif de la Société des explorateurs français[3] depuis 1983.

En 1972, il crée la Fondation Pro Octoduro pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine archéologique gallo-romain de Forum Claudii Vallensium à Martigny[4].

Il reçoit le Prix de la ville de Martigny, en 1991, et le Prix honorifique de la Bourgeoisie, en 2001, après avoir été Président du Conseil Bourgeoisial de Martigny (1993 - 1996) il est membre du comité cantonal de la Fédération des Bourgeoisies valaisannes (1993-2009) et membre d'honneur (2009)[5]. La France lui décerne le grade de chevalier dans les ordres de la Légion d'honneur (2001) du Mérite national (1997) des Arts et des Lettres (1991) Médaille de vermeil d'Arts Sciences et Lettres (1991) Il est membre d'honneur du Rotary International (2023) de Patrimoines de Martigny (2021) de Pro Octoduro (1972) En 1979, il a créé le jumelage archéologique entre Vaison-la-Romaine et Martigny gallo-romain dont il est membre honoraire. Fondateur de la Fondation Pierre-Gianadda (1977) Membre du comité de la Société d'histoire du Valais romand (1971-1981) Membre d'honneur de l'Association valaisanne des écrivains (2017) Membre du comité de la Société suisse pour la protection des biens culturels et membre du comité des Jeunesses musicales de Suisse.

Fondateur et président d'honneur de l'Association Suisse-Islande (1987-1997)

Publications

Léonard Pierre Closuit a écrit de nombreux ouvrages et articles sur ses voyages, l'histoire, l'archéologie le Valais et Martigny[6],[7],[8].

  • 1974, Personnages illustres de passage, à Martigny, au cours de vingt siècles
  • 1975, Inventaire des trouvailles archéologiques d'Octodure
  • 1975, Les taureaux tricornes gallo-romains
  • 1978
    • Les taureaux tricornes gallo-romains - Étude typologique
    • L'Aphrodite de Cnide - Étude typologique
    • La Vénus d'Octodure
    • Le trésor de la Délèze
  • L'Egypte des pharaons (1981, 1983) édition en français et allemand
  • À la découverte des monuments de Martigny (1968, 1974, 1983) textes en français et en allemand.
  • Vingt siècles d'histoire de Martigny (1983)
  • Les grands bronzes d'Octodure (1978 et 1983)
  • Images du Groenland (1981, 1983, 1985) édition en français et en allemand
  • La Garde suisse pontificale (1982) édition en français et en allemand
  • Le Valais et la philatélie (1983)
  • La station scientifique de Jungfraujoch (1984) textes français et allemand
  • Le Valais en images (1985) textes français, allemand et anglais
  • De Martigny au Grand-Saint-Bernard en images (1989)
  • L'irrésistible appel du Grand Nord - Groenland, Spitzberg, Islande (1991)
  • Passage de Bonaparte au Grand-Saint-Bernard, en mai 1800 (1999 et 2000)
  • Bonaparte et les Alpes (2001)
  • L'empreinte d'une vie (2004)
  • Les communes bourgeoisiales valaisannes (2004) éditions en français et en allemand
  • Images des Galapagos (1982) traduction en allemand

Journaux suisses : La Suisse, Le Matin, Le Nouvelliste, La Feuille d'Avis du Valais, Le Rhône, Le Confédéré, Construire, 24 Heures, L'Hebdo, La Tribune de Genève, La Tribune de Lausanne, La Liberté, Le Temps, L'Illustré, L'Echo Illustré, Pour Tous, La Patrie Suisse, Treize Étoiles, Les Annales valaisannes, La Gazette de Martigny. Nombreuses participations à des émissions de la Radio et de la Télévision Suisse Romande de 1983 à 2011.

Références

  1. Olivier Rausis, « Hommage à un explorateur martignerain », Le Nouvelliste,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Hans Peter Fuchs, « Histoire de la botanique en Valais : Les botanistes qui ont contribué aux connaissances de la flore valaisanne dans la période de 1900 à 1954. », Bulletin de La Murithienne, no 109,‎ .
  3. Membres actuels (janvier 2024) sur le site officiel societe-explorateurs.org.
  4. pro-octoduro.ch
  5. Liste de membres du conseils bourgeoisial [1]
  6. Bibliographie complète sur le site de la Médiathèque de Martigny [2]
  7. « En l'an 2000, Martigny fera la fête à Bonaparte », sur Le Temps, (consulté le )
  8. « Le Valais aux couleurs de Bonaparte », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du Valais