Encyclopédie Wikimonde

Émile Louis Remy Leydet

Aller à : navigation, rechercher
Émile Louis Remy Leydet
Décès

Émile Louis Remy Leydet, né au Creusot le [1] et mort à Versailles en 1923, est un militaire français[2] de la Première Guerre mondiale, élevé-sous-lieutenant dans l'école d'application d'artillerie, lieutenant et puis capitaine dans diverses régiments[3].

Biographie et carrière

Engagé volontaire à Paris en 1895[4], élève de l'École polytechnique en 1893-1895[5], capitaine en 1910, est décoré de la croix de guerre 1914-1918 avec palme [6] et de la Légion d'Honneur[7] le 7 octobre 1915[8].

Chef d'escadron en 1918, il est en service près le Centre d'instruction d'artillerie lourde hippomobile. Il meurt le 29 février 1923.

Références

  1. Archives de Saône-et-Loire, naissance a Le Creusot, année 1876: https://www.archives71.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTctMTItMTUiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MTtzOjQ6InJlZjIiO2k6Nzg3ODg7czoxNjoidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbCI7YjoxO3M6MjE6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWxfbW9kZSI7czo0OiJwcm9kIjt9#uielem_move=48%2C-302&uielem_islocked=0&uielem_zoom=131&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=Fet
  2. Journal officiel de la République française (1916): "LEYDET, Emile-Louis-Remy capitaine au 2° d'art. lourde, 5° groupe. Capitaine commandant, de grande valeur, aussi apprécié dans l'artillerie de campagne que dans l'artillerie lourde par sa compétence et son expérience."
  3. Bulletin des armées de la République: réservé à la zone des armées, Volume 3 (1915): "Capitaine LEYDET, 2à d'artillerie lourde: capitaine commandant de grande valeur, aussi apprécié dans l'artillerie de campagne que dans l'artillerie lourde par sa compétence et son expérience professionnelle, a eu au feu une attitude superbe, beaucoup de calme et de sang-froid. A été blessé une première fois le 7 avril 1915 dans les tranchées de première ligne où il s'était rendu pour diriger le feu de sa batterie; blessé une deuxième fois le 23 septembre 1915... A fourni, on outre, depuis deux mois, les renseignements les plus précis sur le développement des organisations défensives de l'ennemi devant le front du corps d'armée."
  4. https://www.archives71.fr/arkotheque/consult_fonds/fonds_seriel_detail.php?ref_fonds=18&ref1=93714&ref_ark=s00537ef70e8aa11
  5. http://bibli-aleph.polytechnique.fr/F/?func=find-b&request=LEYDET+Émile+Louis+Rémy+1895&find_code=WPE&adjacent=N&local_base=BCXC2
  6. Historiques des 121e et 421e régiments d'artillerie lourde (1914-1919) : 1er et 3e groupes du 121e R.A.L. 1er et 3e groupes du 421e R.A.L.": Une deuxième croix de Chevalier de la Légion d'honneur était attribuée au capitaine Leydet, commandant la 248 batterie. Toutes ces récompenses disent assez ce que furent la conduite du groupe, son endurance, son allant et sa bravoure au feu."
  7. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH132/PG/FRDAFAN83_OL1630048v001.htm
  8. https://www.delcampe.fr/fr/collections/cartes-postales/france-non-classes-63/photo-octobre-1915-bully-les-mines-decoration-du-capitaine-leydet-a128-ww1-wk-1-353207810.html

Publications

  • Leydet, chef d'esc. Étude technique des chars de combat. (Rev. Inf. Nr. 342—343121).

Bibliographie

  • Annuaire spécial de l'arme de la cavalerie française et du service des remontes, 1894.
  • Annuaire officiel des officiers de l'armée , France, Ministère de la Guerre, 1901.
  • Bulletin des armées de la République: réservé à la zone des armées, Volume 3 (1915)
  • Journal officiel de la République française (1916)

Liens internes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).